[Crok’Lecture] Amelia (Reconstructing Amelia) de Kimberly McCreight

Amelia m’a secouée. Pour plusieurs points. Pour ses personnages attachants. Pour ses thèmes. Pour sa plume. Délicat de plonger dans les méandres que cachent la mort de l’héroïne. Au fil des pages, le mystère se dévoile. Kimberly McCreight pose une mère Kate qui cherche à savoir le pourquoi du comment. Elle s’interroge et cherche des réponses. Surbookée, la femme se reproche d’avoir laissé filer son enfant. Dur. Difficile. J’ai eu le coeur serré. Mon âme de maman a crié. Très fort. Elle a pleuré, serré les dents. Ressasser ses erreurs, la séparation, l’éloignement dans les relations avec sa fille. Tout un assemblage de petites choses qui frappent un uppercut et font tilt.

Synopsis:
New York. Kate élève seule sa fi lle de 15 ans, Amelia. Malgré un rythme professionnel soutenu, elle arrive tout de même à être à l’écoute de sa fi lle, une adolescente intelligente et responsable, ouverte et bien dans sa peau. Très proches, elles n’ont pas de secret l’une pour l’autre. C’est tout du moins ce que croit Kate, jusqu’à ce matin d’octobre où elle reçoit un appel de St Grace, l’école d’Amelia. On lui demande de venir de toute urgence. Lorsqu’elle arrive, Kate se retrouve face à une cohorte d’ambulances et de voitures de police. Elle comprend vite qu’elle ne reverra plus jamais sa fi lle. Amelia a sauté du toit de l’établissement. Le désespoir laisse peu à peu place à l’incompréhension : pourquoi une adolescente en apparence si épanouie déciderait-elle de mettre fi n à ses jours ? Rongée par le chagrin et la culpabilité, Kate tente d’accepter l’inacceptable jusqu’au jour où elle reçoit un SMS anonyme qui vient tout remettre en question : « Amelia n’a pas sauté. » Obsédée par cette révélation, Kate commence alors à s’immiscer dans la vie privée de sa fi lle et réalise bientôt qu’elle ne la connaissait pas aussi bien qu’elle le croyait. À travers les SMS, les mails d’Amelia, les réseaux sociaux, Kate va tenter de reconstruire la vie de sa fi lle afi n de comprendre qui elle était vraiment et ce qui l’a poussée à monter sur le toit ce jour-là. Elle va devoir affronter une réalité beaucoup plus sombre que tout ce qu’elle a pu imaginer.

Amelia-Kimberly McCreight

Mon avis:

Amelia m’a conquise par sa maladresse, même si ses chapitres m’ont un peu perturbée par leur vulgarité, comme si elle criait au monde sa souffrance en se cachant derrière. Les autres personnages secondaires, Sylvia, Zadie, Dylan accentuent le charme mystérieux. Par moments, allez savoir pourquoi j’ai pensé au film Skulls: société secrète que j’aime énormément. Vous savez sur les fraternités avec l’excellent Joshua Jackson (Pacey dans Dawson ça vous rappelle quelque chose? Je craqué totalement pour son personnage ). Les apparences sont trompeuses. Le voyage a été savoureux. Délicieux. Les méninges partent dans tous les sens. Et l’auteure réussit à surprendre. Le suspense demeure jusqu’à très tard dans le roman.

Le suicide de l’adolescente est le point de départ. Il cache un iceberg. En vrai, c’est un meurtre. L’enquête dévoile des dessous peu glorieux, sombres et tendus. La plume de Kimberly McCreight tient en haleine, retourne, remue. Elle passionne, rend captif. L’envie de savoir le fin mot de l’historie tiraille le lecteur. Elle appuie là où ça fait mal. Malgré tout l’amour qu’un parent peut avoir, les souffrances, les joies, les peines, toutes les émotions ne pourront pas passer outre leur progéniture. Il est impossible de la protéger de tout. Impossible de lui éviter bien des blessures. Même les plus irréparables. Un sourire, une attitude servent parfois à cacher un mal être qu’il est difficile de déceler. Et que l’autre ne souhaite pas forcément montrer au grand jour. Ni énoncer à ceux qui l’aiment si fort qu’il en donnerait tout pour lui ôter son malheur. On peut juste être là si besoin guetter et attendre patiemment, comme lors de l’apprentissage à vélo. En ange gardien, dans un coin. Le roman démontre les méfaits des moyens modernes de communication. Les réseaux propagent plus vite que la lumière le moindre petit crac. L’étincelle lance le feu. Amelia en paie les conséquences.

Amelia s’avère un thriller prenant, poignant, cruel sur son regard de l’adolescence, sur les relations parents/enfants/autrui. Cruel dans les liens. Chacun possède son jardin secret, ses secrets. Un parent ne peut pas tout savoir de son enfant et inversement. L’amour parfois ne suffit pas à passer au-delà des autres. L’alternance des points de vue apporte une touche plus intime, plus proche de Amélia et sa mère.

Ma note:
8,5/10

Informations:
Titre vo: Reconstructing Amelia
Auteure: Kimberly McCreight
Traductrice: Élodie LEPLAT
Editions: Le Cherche Midi
Prix: 21,50 euros en version papier / 16,99 euros en epub
Thèmes: Enquête, Thriller, Société Secrète, Sororité, Polar, New-york

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *