[Crock’livre] L’homme enragé de Juliette Di Cen

Synopsis:
Markus Faranti, adjudant-chef traumatisé par une série d’expériences professionnelles et personnelles douloureuses, ne parvient pas à se départir d’une violence incontrôlable.

Le jour où dépassant les limites, il insulte une de ses jeunes collègues, il ignore que son dérapage va lui permettre de remonter la pente.

l-homme-enrage-Juliette Di Cen

Mon avis:

En lisant Evenusia, j’ai eu envie de me pencher sur l’homme enragé. J’étais curieuse de lire la nouvelle de Juliette Di Cent. Je me suis dit pourquoi pas sans être une fan des romances dans l’armée. Je me suis retrouvée attirée par les mots. Le quotidien des soldats apporte une touche réaliste au récit. En même temps, vous me direz, je n’ai pas mis mes pieds dans un camps militaire, je suis mauvais juge. L’auteure semble le maîtriser avec talent et réalisme. C’est assez déconcertant tellement ça glisse tout seul à la lecture des pages.

Je suis tombée sous le charme des deux personnages principaux. Markus traumatisé après son séjour en Afghanistan, souffrant du syndrome du survivant, il refuse tout aide et toute affection. Du moins, il semble le penser. Seulement Claire est une tornade, une douceur qui le titille. L’héroïne moderne m’a plue. Elle a son petit caractère bien trempé. Ses divagations, ses pensées sensuelles sont plaisantes, elle dénote avec sa timidité d’une manière charmante. La nouvelle est courte, trop pour développer plusieurs points: comme la rencontre des Markus et Claire, ou leurs disputes, le processus de guérison de Markus… J’aurai adoré lire leurs échanges houleux. Le style de Juliette Di Cen aurait mérité d’avoir plusieurs pages en plus pour s’exprimer.

Les héros sont attachants. Ils ont l’air plus humain, plus comme dire proches du quotidien par leurs sentiments et leurs réactions.  Ils possèdent des doutes et des contradictions humaines. La romance des deux héros est posée avec une plume étonnante: Di Cent alterne les propos crus avec les douceurs. La tension sexuelle est omniprésente. Les dialogues de Markus et Claire savoureux donnent vie à une romance sympathique au fil des pages. Une lecture rapide, idéale pour se détendre. Je serai curieuse de lire d’autres écrits de Di Cen. 

Ma note:

8/10

Plus d’informations:

Sorti: Juin 2013/ Editeur: La Bourdonnaye / Format epub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *