[Crock’avis Ciné] Cartel et La Vénus à la fourrure

Cartel Affiche Michael Fassbender, Penélope Cruz, Cameron Diaz

Cartel (The Counselor) de Ridley Scott

Synopsis:

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs 

 La descente aux enfers d’un avocat pénal, attiré par l’excitation, le danger et l’argent facile du trafic de drogues à la frontière américano-mexicaine. Il découvre qu’une décision trop vite prise peut le faire plonger dans une spirale infernale, aux conséquences fatales.

Avis: Cartel propose un casting 5 étoiles. Seulement si des beaux acteurs, un panel de noms apportait toutes les chances d’avoir un film réussi de bons en bouts, ça serait simple, il suffirait de sortir son chéquier et de signer avec les stars montantes passées ou futures. La descente aux enfers du héros Michael Fassbender (enfin elle était bien amorcée si vous suivez le film attentivement) se noie dans des accès scènes de sexe, ou des sous-entendus. Ca transpire par tous les côtés les liens sexe/mort sur fond de trafique de drogue, de cartel, de trahisons… Cameron Diaz est divine en féline manipulatrice. Pénélope Cruz aie caramba elle fait penser aux jolies hotesses un peu inutile, séduisante, seulement le personnage n’est pas développé à son maximum. Mon coup de coeur a été pour Javier Bardem. Pour Brad Pitt, j’ai souri à ses apparitions trop inexploitées pour apprécier totalement son personnage. 

Je suis sortie de la projection un peu à côté, j’ai eu l’impression d’avoir loupé un truc même si les enchevêtrements des événements se devinent tout le long. Et j’ai eu la sensation étrange de me trouver devant un arc à la Usual Suspects sans la saveur de ce dernier. Inégal, détonnant, des bonnes idées, l’ensemble souffre à mes yeux d’un scénario avec des trous, qui misent trop sur les épaules de ses acteurs. J’ai arrêté de compter les scènes en duo avec des longs discours. Dommage. 

Note: 6/10

Informations: Distributeur: Twentieth Century Fox France / Genre: Thriller, Drame

La Vénus à la Fourrure Roman Polanski Affiche

La Vénus à la Fourrure de Roman Polanski

Synopsis:

Seul dans un théâtre parisien après une journée passée à auditionner des comédiennes pour la pièce qu’il s’apprête à mettre en scène, Thomas se lamente au téléphone sur la piètre performance des candidates. Pas une n’a l’envergure requise pour tenir le rôle principal et il se prépare à partir lorsque Vanda surgit, véritable tourbillon d’énergie aussi débridée que délurée. Vanda incarne tout ce que Thomas déteste. Elle est vulgaire, écervelée, et ne reculerait devant rien pour obtenir le rôle. Mais un peu contraint et forcé, Thomas la laisse tenter sa chance et c’est avec stupéfaction qu’il voit Vanda se métamorphoser. Non seulement elle s’est procuré des accessoires et des costumes, mais elle comprend parfaitement le personnage (dont elle porte par ailleurs le prénom) et connaît toutes les répliques par cœur. Alors que l’« audition » se prolonge et redouble d’intensité, l’attraction de Thomas se mue en obsession…

Avis:

La Vénus à la Fourrure m’a étonnée. Je suis allée à une avant-première par curiosité, juste pour l’affiche (et oui parfois je cherche pas plus loin). Le huis -clos des deux acteurs s’avère pertinent, coquin, remarquablement surprenant. Le ton est savoureux. L’histoire est insolente comme son héroïne. Sous ses airs délurées, elle captive, séduit et réussit à rendre sa performance brillante par sa comédienne: Emmanuelle Seigner. Mathieu Almaric capte l’attention par son désir d’adapter l’oeuvre de Leopold  von Sacher-Masoch. Un slow s’invite entre les deux protagonistes partant dans un dérive érotique, frôlant parfois le sado-masochisme, une oeuvre qui laisse la sensation d’avoir assisté à une porte ouverte sur la vie de son réalisateur. Le récit est intelligent, magnifiquement mis en scène.  

Note:

7/10

Informations:

Distributeur: Mars Distribution/ Genre: Comédie

Page Facebook : https://www.facebook.com/LaVenusALaFourrure.lefilm

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *