[Critique] Into the Woods, Promenons-nous dans les bois de Rob Marshall

Soyons direct, j’aime les Contes, j’aime les voir adaptés sur petits ou grands écrans. Vous parlez Raiponce, Cendrillon et autres héros de Perrault ou Grimm, vous risquez fort d’avoir des petites étoiles dans le fond de mes yeux. J’étais curieuse de découvrir Into The Woods. Et je n’ai pas été déçue. Loin de là…

Synopsis:

Les intrigues de plusieurs contes de fées bien connues se croisent afin d’explorer les désirs, les rêves et les quêtes de tous les personnages. Cendrillon, le Petit Chaperon rouge, Jack et le haricot magique et Raiponce, tous sont réunis dans un récit où interviennent également un boulanger et sa femme qui espèrent fonder une famille, mais à qui une sorcière a jeté un mauvais sort…

Mon avis:
Je vous préviens d’avance, si vous voulez des contes version tendre, sans violence, sans actes sanglants, passez votre chemin. Tout en étant chez Disney, l’esprit sombre, brut et glauque des originaux se pose sur la pellicule. Into the woods transpose la comédie musicale sur grand écran avec talents. Rob Marshall (Pirates des Caraïbes) s’entoure d’un casting de rêve: Meryl Streep, James Corden, Emily Blunt, Anna Kendrick, Chris Pine, Christine Baranski, Tammy Blanchard, Lucy Punch, Annette Crosbie, Daniel Huttlestone, Tracey Ullman, Lilla Crawford. Le conte pour enfant laisse place à une vision plus adulte teintée de piques, d’humour, de tendresse… L’approche plus cruelle sera à réserver à un public averti, pas aux plus petits. Oubliez la séance avec des miniatures de moins de 12 ans. Du moins à mon avis de mère, de fan de récits magiques et de récits plus dur que « ils finirent heureux et eurent beaucoup d’enfants ».

Raiponce Into the woods

De plus, la mise en scène très proche du théâtre fonctionne en acte et risque d’en déconcerter plus d’un dans le public. Les histoires s’entrechoquent, avec une partie musicale couvrant la plus grosse partie des échanges verbaux. La musique et les paroles rayonnent, restent en tête et donnent envie de se plonger dans les contes en rentrant chez eux. Accessoirement, de les fredonner. Les notes emportent dans une remarquable aventure.

L’ambiance assez dark se ressert essentiellement dans les bois. Ces derniers semblent exacerber les sentiments. Ils les accentuent. Les vrais natures s’expriment ou se dévoilent.

Mon coeur a adoré. Il a été happé. Littéralement au point de regretter le traitement apporté à Raiponce. D’avoir des pincements. De se dire déjà à la fin. Anna Kendrick en Cendrillon est superbe. Elle apporte une touche décalée, différente et pourtant si pétillante, si lumineuse qu’elle en éclipse presque les autres héroïnes. Le couple des boulangers James Corden et Emily Blunt étonnent, lui naïf, elle surprenante. Merryl Streep en sorcière s’avère parfaite! Elle est la méchante idéale. Les jokers remarquables sont les deux princes de Raiponce et Cendrillon: ils dénotent totalement le mérite donné dans les contes aux princes charmants: Chris Pine et Billy Magnussen. Leur duo a réussi à me faire rire aux éclats. Savoureux. Pour Cendrillon, vous vous souvenez des demi-soeurs et de leur malheur pour rentrer dans le soulier? Vous devinez la suite si je vous parle de coupure, de sang… Mention spéciale aux deux jeunes héros du Petit Chaperon rouge qui croise Johnny Depp et Jack et le Haricot Magique.

Disney et son esprit demeure dans le traitement des trahisons, des fins qui auraient pu se terminer nettement plus méchamment.

Affiche Cendrillon Into The Woods

Into The woods: promenons nous dans les bois offre un spectacle musical à couper le souffle. Les détails, les costumes transportent au pays des contes de fées, le délicieusement cruel se dessine et s’empare des images à travers l’interprétation fantastiquement décalée des comédiens.

Ma note:
9/10

Informations:

  • Titre original : Into the Woods
  • Durée : 2h04m
  • Année de production : 2014
  • Distributeur : The Walt Disney Company France
  • Date de sortie sur les écrans américains : 25 décembre 2014
  • Date de sortie sur nos écrans : 28 janvier 2015
  • Casting: Meryl Streep, James Corden, Emily Blunt, Anna Kendrick, Chris Pine, Christine Baranski, Tammy Blanchard, Lucy Punch, Annette Crosbie, Daniel Huttlestone, Tracey Ullman, Lilla Crawford

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *