Critique de Avengers écrit et réalisé par Joss Whedon (2012)

Ou pourquoi Joss Whedon était un choix judicieux pour « Avengers » ?

Préambule.
Oui, je suis un grand fan de Joss Whedon, c’est simple c’est le 1er créateur de série dont j’ai appris le nom. J’ai débuté mon adolescence et passé l’âge adulte en compagnie de son Scooby Gang, j’ai vibré, pleuré, ri devant Buffy. Donc évidemment quand on a annoncé qu’il allait réaliser « The Avengers » l’équipe de super héros j’ai tout de suite accroché.

Je sais que beaucoup n’ont pas foi en Whedon, ceux qui n’ont jamais rien pigé à Buffy, n’ont même pas regardé « Firefly » et jugent « Serenity » comme une sous série B. Bah j’ai pas grand chose à vous dire, mais si vous n’aimez pas Whedon (par manque d’ouverture j’imagine) vous aimerez quand même AVENGERS !

Oui parce qu’on ne va pas tourner autour du pot, le film est réussi ! C’est même une très bonne surprise vu l’attente sur ce projet, comme quoi les têtes pensantes de chez Marvel sont capables de penser de manières créatives et judicieuses.
Pourquoi ?
Avengers c’est un film d’équipe, pas un « stand alone » donc il fallait savoir gérer plusieurs grands personnages avec brio (pas comme dans les X-Men quoi) et l’ami Joss  n’est pas un débutant dans la matière : Firefly, Buffy c’est une équipe.  Les scénarios de Toy Story, Alien 4 (y a une team dedans et de très bonne idées) Titan AE (un peu pareil).

Le film
Ce projet ne partait pas gagnant, son but, redorer le blason studio après un Iron Man 2 désastreux, un Thor anecdotique, un Captain America très classique. En plus le film était prévu depuis Iron Man et l’attente suscitée risquait de mettre beaucoup de pression sur le studio surtout pour la suite des licences, une catastrophe à la Thor était donc impérativement à éviter. C’est ici que Joss Whedon rentre en scène en réal outsider, il a déjà prouvé son attachement aux « Vengeurs » et son amour des comics (il a écrit les « Astonishing X-Men ») mais niveau réalisation il n’a pas encore fait ses preuves.
Pourtant, après une introduction rapide les enjeux principaux du film se mettent en place de manière claire. L’histoire est simple mais dans un bon sens du terme, elle permet de rentrer pleinement dans l’action et de voir se qu’on attendais tous, la rencontre des super héros.

Et c’est là que le film tire sa principale force, les dialogues absolument irrésistibles entre tous ces grands héros.  Cette équipe ne coule pas de source et bien évidemment cela ne sera pas sans conséquence pour leurs égos et personnalités. Encore une fois bravo à Whedon d’avoir sur gérer l’implication des personnages, ainsi aucun d’entre eux ne volent la vedette aux autres, mise à part Tony Stark (Robert Downey Jr)  le temps de quelques répliques savoureuses mais cela reste faible (puis c’est intrinsèquement dans l’ A.D.N. de son personnage). La nouvelle composition (dans le sens changement d’acteur) de Hulk/Bruce Banner (Mark Ruffalo) est réellement bluffante, en peu de scènes on arrive à cerner son personnage, ses doutes, craintes et son sens de l’humour. Même la Veuve Noire(Scarlett Johansson) devient en une scène un personnage à part à entière de cette équipe, également valable pour Hawkeye (Jeremy Renner) qui suit un parcours intéressant.
Captain America conserve le capital de sympathie acquit dans son film et amène progressivement son leadership dans l’équipe et Thor a grandi et devient plus tolérable. L’ensemble des relations entre les personnages est vous l’avez compris le point fort du film, en cela c’est donc une réussite. Cela ne comble pas une histoire ayant des raccourcis assez facile dans sa structure générale mais qu’importe, le film contient de purs moments d’adrénalines qui effacent ces petits soucis scénaristiques.

Pour ce qui est des méchants je vais faire simple, parce que je ne compte pas rentrer dans les détails et éviter le spoile, sachez que Loki n’est pas une déception et pour ce qui est du « bestiaire », c’est copieusement réussi. La réalisation bien qu’assez brouillonne au début devient progressivement captivante et gagne en maitrise dans son final dantesque.

En définitive  ce n’est pas le meilleur film de super héros ou l’adaptation de comics parfaite c’est juste une bonne claque dans le cocotier qui remet les pendules à l’heure, une adaptation de comics maintenant c’est ça, il y aura un avant et après « Avengers ».

Rassemblement sur les écrans le 25 avril 2012.

© The Walt Disney Company France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *