[Avis Film] 2 temps, 3 mouvements de Christophe Cousin

Synopsis:
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
Victor vient d’emménager au Québec avec sa mère. Dans son nouveau lycée, il accumule les retards et les rendez-vous chez le proviseur. Un jour, il assiste à un évènement violent qui va le bouleverser et entraîner chez lui une perte totale de repères…

Entre la France et le Québec, la vie et la mort, la virginité et la sexualité, l’adolescence et l’âge adulte.

Mon avis:
2 temps 3 mouvements, de Christophe Cousin illustre l’absence: celui de la mère, du père, d’amis… De petits et grands manques dans la vie du héros: Victor, jeune adolescent d’origine française expatrié au Québec. Le suivre au quotidien pousse à vivre plusieurs émotions. Le début prend aux tripes, il surprend violemment. J’avoue que je me suis demandée où voulait en venir le réalisateur. Bon, j’avoue, je n’avais pas vraiment vu venir l’événement violent indiqué dans le synopsis.

2 temps, 3 mouvements - Affiche
Victor joué par Zacharie Chasseriaud m’a donnée l’impression d’avoir un môme perdu, égoïste en face de moi. Ces choix m’ont titillée, mis parfois mal à l’aise. L’adolescent n’a plus de repères. Il manque de marques, de bases pour se rattacher et s’accrocher. La découverte de son foyer augmente ce ressenti. Des points intéressants se soulèvent mais le traitement inégal laisse une partie de moi désarçonnée. Le scénario confus par instant finit par former un labyrinthe. La mort du camarade de classe de Victor ouvrait une case qui reste entre-ouverte jusqu’à la fin. Le thème du suicide est posée avec justesse, délicatement, comme le travail de deuil, de vivre, le passage à la vie d’adulte.

Le fond du mal-être des adolescents est dépeint avec une nuance fragile, touchante, qui aurait pu être différente. Même si, personnellement je ne suis pas sûre que j’aurai davantage apprécier l’histoire. Des faits arrivent sans retenir totalement l’attention, ils se noient. Je cherche encore le pourquoi du comment pour certains. Comme si, Victor partait en quête, tentait de se trouver à travers l’amour avec la gentille Isabelle (Philomène Bilodeau), l’amitié avec un élève jouée par Antoine L’Écuyer. Rien ne permet de comprendre réellement le coeur du héros, en dehors de sa profonde tristesse suite à la perte de son père. Aure Atika possède un charme inexploité.

Christophe Cousin réussit à poser les silences pesants, les non-dits, les mystères de l’adolescence. Il les frôle. Les discours laissent la place à des scènes agitées, la jeunesse en perpétuel mouvement n’est que plus accentuée. Les personnages ont la maladresse de la jeunesse, émouvante, et bouleversante. Seulement, 2 temps, 3 mouvements m’a serrée le coeur, tendue, et a rendu froid certaines émotions qu’il voulait retransmettre. Etrange sensation devant le passage à la vie d’adulte qui n’est pas indolore ni sans heurts pour Victor.

Ma note:

7/10

Informations:

  • Date de sortie: 28 janvier 2015
  • Durée: 1h25min
  • Réalisateur: Christophe Cousin
  • Avec Zacharie Chasseriaud, Antoine L’Ecuyer, Aure Atika.
  • Genre Drame
  • Nationalité: Français, Canadien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *