[Cinéma] Pourquoi j’ai envie de voir Quand je serai petit de Jean-Paul Rouve

Je suis un fan des Robin des Bois. J’assume totalement. J’aime Pierre-François Martin-Laval dit Pef, Marina Foïs (divine dans Police), Maurice Barthélémy, Pascal Vincent, Élise Larnicol, et Jean-Paul Rouve (magnifique dans Poupoupidou). J’aime leur choix de carrière, leur jeu, leur humour et leur bouille. Oui, je dis bouille, car ils tous des têtes qui me donnent le sourire. Alors quand un des acteurs est en tête d’affiche d’un film, j’ai tendance à me lancer tenter. Ajouter un synopsis prometteur, et me voilà trépigner. J’ai envie de découvrir sur grand écran l’histoire, mon côté rêveur est déjà parti avec les petites lignes de la trame. Et si on pouvait revivre notre enfance? Effacer et modifier des pans de notre passé?

Quand je serai petit est le deuxième film de Jean-Paul Rouve en tant que metteur en scène, il sort le 13 juin au cinéma. J’ai hâte de le découvrir. Pas vous?

Synopsis:
À l’occasion d’un voyage, Mathias, 40 ans, croise par hasard un enfant qui lui fait étrangement penser à lui au même âge. Profondément troublé, il se lance dans une quête insensée sur les traces du petit garçon qui risque bien de bouleverser son existence et son équilibre familial …
Et si l’on pouvait revivre son enfance, pourrait-on alors changer le cours des événements ?

Un widget est disponible pour la promotion du film si vous voulez en savoir plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *