Bienvenue à Suburbicon- George Clooney

Critique Film: Bienvenue à Suburbicon- George Clooney

☙Synopsis:☙

Suburbicon est une paisible petite ville résidentielle aux maisons abordables et aux pelouses impeccablement entretenues, l’endroit parfait pour une vie de famille. Durant l’été 1959, tous les résidents semblent vivre leur rêve américain dans cette parcelle de paradis. Pourtant, sous cette apparente 

tranquillité, entre les murs de ces pavillons, se cache une réalité tout autre faite de mensonge, de trahison, de duperie et de violence… Bienvenue à Suburbicon.

☙Mon avis:☙

J’ai un ressenti mitigé sur le film. J’ai adoré l’ambiance des années 50. La dualité des hommes posée sur la pellicule magnifiquement interprété par Matt Damon, Julianne Moore ou Oscar Isaac. Les apparences trompeuses sont superbement mis en scène. Dès le début, un petit sentiment de je ne sais quoi de troublant s’installe. Le regard est attiré par une multitude de petits détails qui lui donne l’impression de voyager dans le temps. Sous les airs paisibles, les eaux troubles attendent le moment pour s’exprimer.

Clooney poses les bases d’un humour froid, parfois absurde, virulent, surprenant et cruel. L’attention est captivée par ses marques. Malgré les atouts, sa reconstitution sublime de l’époque, l’histoire se pare de moments décalés, de longueurs qui m’ont évité de succomber totalement à sa magie douce amère. La mise en scène glace le sang. Elle entraîne dans un récit bluffant, millimétré, ironique, violent, efficace et redoutable. Chaque pièce semble se placer comme dans un jeu d’échec. Le ton se pare d’une satire sociale très féroce par moments. La comédie joue sur les gammes de la comédie noire. Le coeur est mis à mal.

La croisée des destins entre les deux enfants m’a captivé. L’humour un poil macabre m’a ravie. Mais le rendu… souffre à mes yeux de longueurs. Et je crois que la fin qui n’en est pas une m’a laissée sur ma faim. L’oeuvre navigue entre un visuel bluffant, qui donne l’impression de faire un bond dans le temps et une psychologie fascinante qui manque par moments d’accroches. Du moins pour moi, j’ai regretté des passages et de deviner la noirceur cachée du père et de la sœur… il n’en reste pas moins que le cocktail des deux intrigues (crimes et ségrégation) fonctionne.

☙Ma note:☙

🌟7/10🌟

☙Informations:☙

Interdit aux moins de 12 ans
Date de sortie 6 décembre 2017
Titre original Suburbicon
Distributeur Metropolitan FilmExport
Durée: 1h 46min
De George Clooney
Avec Matt Damon, Julianne Moore, Oscar Isaac
Genres Policier, Drame, Comédie
Nationalité Américain
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *