[Avis][Lecture] Dust City de Jesse CHRISTEN

Synopsis:
À Dust City règne la loi du plus fort.
Killian ne le sait que trop bien – son propre frère, Damon, s’est hissé à la tête de l’un des clans les plus puissants de la ville. Un mode de vie que Kill fuit à tout prix, ce qui ne l’empêche pas d’éprouver une véritable fascination pour Damon.
Jusqu’au soir où sa vie bascule.
Kidnappé, Kill se retrouve aux mains de l’ennemi juré de Damon, le mystérieux Sin, qui cherche à venger la perte terrible qu’il vient de subir. Kill ne se fait pas beaucoup d’illusions : il ne sortira pas vivant de ce bras de fer entre les deux chefs de clan.
Pourtant, ce que lui inspire Sin représente peut-être le plus grand danger pour lui…

dust-city_jesse-christen

Mon avis:
Une incursion dans une romance M/M. Dust city n’a pas réussi à rentrer dans mes lectures agréables. J’ai manqué de le reposer, seule la curiosité de connaître la fin m’a maintenue en éveil. Dur, sombre et brut, le récit se déroule sur un laps de temps rapide. Une semaine. C’est court et trop en même temps. Paradoxe. Jesse Christen possède une plume acérée qui prend aux tripes. Elle retourne. Secoue. Terriblement. Le coeur se fend. Killian subit une chute aux enfers. L’impression de tomber dans le syndrome de stockholm se ressent trop à mon goût. J’ai eu les yeux écarquillés, la nausée devant le traitement du héros par celui qui deviendra son amour. La romance détonne. Surprend. L’histoire d’amour arrive d’une manière qui n’a pas su me retenir totalement. Le coeur était trop serré. Je pensais partir dans un trip bad boy, avec un personnage principal qui vit sur son petit nuage. La chute a été rude. C’est intense. Trop peut-être. Et je me demande encore quelle est cette relation ambigüe entre Damon et Killian les deux frères ont des liens étranges. Douteux. Je m’interrogeais si de l’inceste était présent. Rajoutez, les scènes de sexe crues, détaillées et omni-présentes, le scénario se noie dans la masse.

Le fin m’a semblé rapide, j’ai cru avoir zappé des pages sur le coups. Le malaise qui s’installe au fil des pages m’a presque dégoûté de continuer mon aventure. L’envie de vomir, de fermer les yeux, de passer autre chose, m’a souvent secoué. Je ne sais pas trop quoi penser de ce roman, je suis partagée. Pour une immersion dans la romance homosexuel, j’ai été gâtée. Killian et sin se détestent, se fuient et paf, ils couchent. Je n’ai pas adhéré. Le gang, la mafia, les mauvais garçons, tout était posé pour attiser ma curiosité. Au final, le soufflé est tombé inégalement. J’avais lu la Morsure de Lucius avant, j’ai voulu tenter au synopsis, (et à la couverture style Arrow), je ne pensais pas avoir une pente aussi glauque.

Ma note:
5/10

Informations:
Photo : © Shutterstock
Auteur: Jesse Christen
Editeur: Milady
Collection: Emma
Date de parution : 10/12/2014
ISBN : 9782820519542
Prix : 4.99 €
Nombre de pages : 129
Type : Numérique
Thèmes: Romance, Homosexualité, Littérature gay et lesbienne, Gang, Erotisme, Romance Contemporaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *