[Avis]Angry Birds – Le Film (The Angry Birds Movie)

Synopsis:
Ce film nous amène sur une île entièrement peuplée d’oiseaux heureux et qui ne volent pas – ou presque. Dans ce paradis, Red, un oiseau avec un problème de colère, le très pressé Chuck, et l’imprévisible Bomb ont toujours été mis à l’écart. Mais lorsqu’arrivent des cochons verts mystérieux sur l’île, ce sera la mission de ce groupe de parias de découvrir ce que trament les cochons.

Angry Birds - Le Film - Affiche

Mon avis:

Red livre un gâteau d’anniversaire en retard! La famille refuse d’accepter le gâteau, ce qui fait que Red se met en colère et fait éclore un des oeufs de ses clients avant terme! Globalement, Red a un gros problème pour vire en communauté surtout lorsqu’il se met en colère!

Angry Birds adapté sur grand écran m’intriguait. Profitant du pont, nous sommes allés le voir en famille. Je me demandais comment les scénaristes allaient pouvoir transposer le jeu vidéo spécial smartphone à un récit complet. J’ai été surprise. Très agréablement. Le pitch tient la route, les cochons voleurs d’oeufs surgissant sur l’île tranquille des oiseaux apportent leur lots de bons moments. La trame se pose avec une présentation des ses héros avec un tout particulier: Red, l’oiseau aux gros sourcils rempli de colère. Mon préféré, j’ai adoré son tempérament, son rendu, son gros coeur caché sous son attitude un peu bougon. Il a été une vraie pépite pour moi. Je ne pensais pas me laisser prendre autant dans les rouages de ses aventures. Son soucis de gestion de la colère m’a fait sourire.

Angry Birds, le film parvient à placer tous les personnages du jeu habilement. (De l’aigle aux petits bonus, le tout avec un enchaînement de sourires, de petit plaisir détente). Les oiseaux ne savent pas voler, et pourquoi faire d’ailleurs ils voleraient? Les voisins cochons qui débarquent leur offrent des attractions, du rêve en barre, seulement ils semblent louches pour Red. Et ce dernier ne se trompe pas. Car les nouveaux venus ne désirent qu’une seule chose les oeufs des oiseaux pour les déguster. Il est rare de voir un film d’animation qui pousse à partir se battre, à prendre les armes, à se défendre. Angry Birds pousse dans un petit côté politiquement incorrect assez doux à ne pas tendre l’autre joue. Quand un mauvais coup arrive, il faut se redresser et user de ses forces pour se relever. Le message « la colère fait partie de nous, il suffit de l’utiliser à bon escient » est assez bien amené, ni trop moralisateur, ni trop forcé. Juste bien dosé pour pouvoir impacter un jeune public.

Les enfants dès 5 ans seront aux anges. Ils auront leur lot de moments drôles, d’émotions. Les graphismes sont à la fois tendres, un peu brutes, très dans l’esprit du jeu, et à la fois tellement riche et coloré que la rétine a un spectacle magnifique sous les yeux. Les expressions des différents protagonistes s’avèrent plaisantes à découvrir, la palette de sentiment que les oiseaux traversent se dépeint à merveille sur leur face entre les sourcils, les becs, les plumes. Pour ne rien gâcher, tous les personnages gentils ou méchants ont ce petit truc mignon qui les rend attachant. Tous à un degré différent, le charme agit. Ajoutez une bande son qui donne envie de bouger, des clins d’oeil qui plairont aux plus grands, des actions sympathiques, vous obtiendrez un divertissement délicieux, sans prise de tête.

Le film a su conquérir aussi bien mes garçons de 9 et 11 ans que moi. Et pourtant, je ne partais pas forcément avec le coup de coeur. Comme quoi, parfois, une histoire peut vous toucher plus que ce que vous pensiez. D’accord, certains pans sont un peu longs, d’autres assez tirés par les cheveux ou très enfantins. Pourtant, le sourire s’affiche. L’amusement s’installe et reste. Le casting vocal joue énormément sur le ressenti, il parvient à faire aimer tous les personnages même le plus antipathiques.

Angry Birds s’adresse en très grosse partie à un public d’enfants. Il n’empêche que les grands trouveront de quoi sourire, se détendre et profiter de l’instant. Attendez-vous à revoir les Angry Birds un peu partout, Lego les a mis dans sa collection, les goodies fleurissent, d’ici que les jeux reviennent…

Ma note:
★ 8/10 ★

Informations:

Date de sortie 11 mai 2016 (1h 37min)
De Clay Kaytis, Fergal Reilly
Distributeur: Sony Pictures Releasing France
Avec Omar Sy, Audrey Lamy, Jason Sudeikis
Genres Animation, Famille, Comédie
Nationalités Américain, Finlandais

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *