[Avis][Adaptation] Si je reste (If I Stay) de R.J. Cutler

Si je reste est un roman de Gayle Forman qui m’avait retournée. Je m’étais prise d’affection pour Mia et Adam. L’adaptation cinéma de R.J Culter a su me toucher. L’histoire est très fidèle au roman. Les fans devraient adorer. Dans la lignée de l’oeuvre originale, le récit se teinte d’une jolie amourette.

Si je reste -If I Stay- Affiche
Synopsis:
En un seul moment, tout peut changer. Mia, 17 ans, n’a aucun souvenir de l’accident : elle arrive uniquement à se rappeler avoir roulé le long de la route enneigée de l’Oregon avec sa famille. Puis, en un clin d’oeil, elle se retrouve observant son propre corps dévasté … L’adolescente sera tiraillée entre l’envie de rejoindre ses parents dans l’au-delà et celle de se réveiller et de retrouver son petit ami et ses proches…

Avis:

Si je reste s’adresse comme l’écrit de Forman à un public adolescent. Pour plusieurs raisons: de part de l’âge de l’héroine, de par son approche, de par son déroulement… Le young adult se ressent dans la trame dramatique et dans son rendu. Il pourra dérouter plusieurs spectateurs. Le thème pousse à se questionner: comment survivre, avancer quand nous perdons notre raison de continuer? notre amour?
L’atmosphère du roman est posée avec talent, à travers une photographie qui captive. La lumière, les paysages, les scènes intimistes forment un cocon à part, comme si nous naviguions entre deux mondes la réalité et le surnaturel. C’est visuellement sublime. Les couleurs possèdent une nuance qui se métamorphose selon les moments, entre souvenirs et présent. J’ai vraiment apprécié les images. Le côté nostalgique, perdu dans sa bulle m’a complètement séduite. Les flashback sont habillement amenés.

La gorge se sert à de nombreuses reprises. Les yeux se parent de larmes. Retenues ou non, les émotions se bousculent. Mia transporte dans son aventure peu ordinaire. La suivre dans son quotidien, dans ses doutes, dans ses amours, ses amitiés rend attachant son personnage. Son destin touche. Les parents joués par Mireille Enos et Joshua Leonard ont un côté décalé, tendrement irrésistible. Mon plus grand bonheur et mon coup de coeur a été pour Stacy Keach en grand-père (que j’adorais dans Mike Hammer). / Dans mon souvenir de lecture, la scène émouvante était entre Mia et sa grand-mère. /

Le scénario comporte des points un peu mièvre. Là, vous sentez le coeur cible: les adolescents. Les petits yeux levés au ciel, je me suis interrogée si le roman était autant rempli de bons sentiments. (Ou de choupitude gnagnan… je cherche encore le terme exacte et mon ressenti). Le questionnement demeure comment passer le cap du deuil, survivre, vivre son bonheur au détriment des autres, la fragilité de l’existence… La romance dénote une douceur quasi irréelle. Deux personnages qui ont peur de se perdre si leurs rêves se réalisent. Deux héros qui se croisent, se déchirent et qu’un événement percute modifiant leur perception du monde. Leur regard se porte autrement sur leur quotidien. Le fil narratif maintient l’attention du spectateur avec talent. Les émotions sont fortes, riches et intenses. Le récit bouleverse, retourne, secoue.

Mon gros coup de coeur est pour la bande originale du film. Elle réussit à poser tout un panel d’arc-en-ciel d’émotions en des morceaux complètement divers. La musique forme un personnage à part entière. Elle fait vibrer l’âme comme les cordes du violoncelle de Mia. Un délice pour les oreilles.

Si je reste porte les émotions à fleur de peau. Je regrette de ne pas avoir succombé à 100% au charme des acteurs. J’ai eu du mal à me laisser séduire par le jeune couple. Chloë Grace Moretz illumine totalement l’écran. Elle happe tout sur son passage. A tel point qu’elle met dans l’ombre son partenaire: Jamie Blackley. Il semble se perdre dans un cheminement plus timide. Néanmoins, leur romance retourne, emporte et donne envie de connaître le grand Amour. (Mon coeur de petit bisounours romantique a eu un petit coup de coeur pour la dernière scène). N’oubliez pas vos mouchoirs, vous en aurez besoin, les larmes ne sont jamais loin.

ps: je suis sortie de la salle en ayant très envie de découvrir sur grand écran la suite du roman, celle vue par Adam.

Note:
7/10

Je remercie June la Chaine et Warner Bros pour la découverte en avant-première.

Informations:
Date de sortie: 17 septembre 2014 (1h46min)
Réalisé par: R.J. Cutler
Avec: Chloë Grace Moretz, Mireille Enos, Joshua Leonard.
Genre: Drame
Nationalité: Américain

4 commentaires sur “[Avis][Adaptation] Si je reste (If I Stay) de R.J. Cutler

  1. Je suis à la ramasse, je ne savais même pas qu’il y avait une adaptation. Heureusement que je suis abonnée à ton flux ;)
    J’avais adoré ce roman :)

  2. Très envie d’aller voir ce film qui à l’air très émouvant et d’ensuite comparer avec la version du livre !! Et oui comme tu dis je sens qu’il faut que je prévois les mouchoirs haha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *