[Avis] Zero Dark Thirty de Kathryn Bigelow

Synopsis: Le récit de la traque d’Oussama Ben Laden par une unité des forces spéciales américaines…
 Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs 
Je passerai sur la polémique concernant le nouveau film de Kathryn Bigelow (Démineurs). Je suis loin d’être un fan des films de traque. J’étais curieuse du traitement, du sujet. Je suis allée voir Zero Dark Thirthy en me demandant si j’allais pas passer ma séance le nez dans mon écharpe à la serrer fort. J’ai été surprise du rendu et de l’ensemble. Alors, oui, les âmes sensibles en prennent un coup. Les images, les tortures, les mots sont loin d’être softs. L’évolution de l’enquête se mène pendant . Jessica Chastain illumine littéralement tout le film. Elle rayonne, elle porte sur ses épaules une force insoupçonnée. Elle est captivante. J’ai eu du mal à détacher mes yeux de son personnage.
Le raid final pourtant connu, retient en haleine, monte l’adrénaline à son maximum et surprend par son talent de la mise en scène.  Pas une seule musique l’accompagne, les bruits présents sont les ordres, les armes et les hommes. Le combat est explosif. Tous les pans de l’affaire ne sont pas montrés, ils se devinent, se posent dans un coin. Le film tient éveiller l’attention. Il la capture et l’emmène en voyage, un chemin dur, sombre et qui montre un visage sombre de l’humanité. Zero Dark Thirthy transporte dans son sillage un voile d’interrogations comme le recours à la torture pour des informations, comme l’intérêt de partir en guerre contre autrui…
 Kathryn Bigelow dépeint avec Zero Dark Thirty la traque menée par une femme forte, qui tâcle le concept de héros au passage à travers Maya interprétée brillamment par Jessica Chastain. Un personnage obsessionnel, réfléchi, intelligent, énigmatique. Les questions soulevées méritent réflexions. En sortant de la projection, je me suis interrogée sur ce que devenait un être humain quand son obsession voyait sa fin arriver. Quand l’essence de sa vie pendant des années se cloture. Car l’héroïne a pendant des mois et des mois mis en suspend son quotidien pour ne se focaliser que sur sa traque. 10 ans seule contre tous, 10 ans à se traquer, à respirer dans un seul but. Que deviennent ses êtres une fois que la boucle se referme sur leur proie?
Note: 9/10 
3 Moop raisons de voir:
  • Jessica Chastain magistrale
  • Jessica Chastain lumineuse en soldat hors du commun
  • Une mise en scène talentueuse
3 Moop raisons de fuir :
  • impitoyable chasse à l’homme
  • la psychologie et la traque
  • les questions posées qui appellent des réponses.
 
Sortie: 23 janvier 2013/ Distributeur: Universal  Pictures International France/ Genre: Thriller, Action

Casting:  Jessica Chastain, Jason Clarke, Joel Edgerton, Jennifer Ehle, Mark Strong, Edgar Ramírez, Kyle Chandler, Harold Perrineau, Taylor Kinney

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *