[Avis] Welcome to the Rileys un film avec une Kristen Stewart méconnaissable

Deux destins torturés se croisent au détour d’un bar de strip-tease. Deux êtres brillamment interprétés par une Kristen Stewart méconnaissable et un James Gandolfini incroyable. Entre la fugueuse et le père blessé, une étrange relation s’installe. Sous nos yeux, les deux personnages s’apprivoisent. J’avais des réticences pour l’actrice principale. Le film m’attirait au départ pour l’acteur de Soprano.

Je dois dire que Welcome to the Rileys m’a scotché pour son trio d’acteurs. Avec une mention pour Kristen Stewart. Je suis bluffée. Pour une fois, j’ai dépassé le cap de blocage lié à Twilight et son rôle de Bella. James Gandolfini est surprenant, il renferme tellement de douleurs suite au décès de sa fille, que l’on a envie de le serrer dans ses bras. Sa tristesse se ressent, elle ne nous enterre pas, elle pousse pour avancer au lieu de rester à déprimer. La mise en scène est appuyée par une musique idéale pour la tension des sentiments. Les émotions contradictoires se bousculent. Au final, le duo m’a vraiment surprise, très agréablement. Je pense regarder Kristen Stewart d’un autre oeil maintenant.

Le scénario réussit à captiver l’attention. L’histoire mêle avec talent l’entre-aide, les blessures secrètes de chacun, la compassion, la tendresse d’un lien père/fille, deux destins perdus. Le drame présenté s’avère ni trop lourd, ni trop irréaliste, il narre simplement deux vies qui nous chamboule par leur rencontre. J’ai eu le coeur serré, l’impression à tour de rôle d’entrer dans le peau de Kristen Stewart et de James Gandolfini. La perte d’un enfant est abordée avec justesse, comme une plume, doucement, tellement que c’est dur de ne pas sombrer et pleurer. Melissa Leo semble morte avec sa fille. Sa coquille est restée à l’état du jour du décès comme pour se punir. Chacun à leur manière James et Melissa se sont donnée une fin jusqu’à l’arrivée dans leur vie d’une jeune fille comme Kristen. Elle remue tout.

Welcome to the Rileys offre un rôle magique à Kristen Stewart loin des vampires, ses gestes, ses yeux, tout est loin de ses autres interprétations. L’émotion submerge devant son personnage de fugueuse. Les deux « parents »adoptifs trouveront le réconfort de la perte de leur enfant et elle une nouvelle raison de vivre.  Bouleversant du début à la fin.

3 Moop raisons de voir Welcome to the Rileys

  • Melissa Leo somptueuse en mère qui se laisse dépérir suite à la perte de son enfant
  • James Gandolfini brillant en père blessé
  • Kristen Stewart remarquable en fugueuse

3 Moop raisons de fuir Welcome to the Rileys

  • la fin même si la scène est émouvante
  • le thème perte d’un enfant risque de ne pas être le meilleur sujet pour une soirée en amoureux
  • Kristen Stewart conserve ses mimiques, sa marque déposée?

Note: 8/10


Distributeur: Bac Films
Disponible en DVD depuis le 14 juin 2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *