[Avis] Un peu, jamais, à la folie de Adi Alsaid

★Synopsis:★
Dave et Julia sont meilleurs amis depuis toujours. Et depuis toujours, Dave est secrètement amoureux de Julia. La veille de leur entrée au lycée, ils se font une promesse : ne pas succomber aux clichés de l’adolescence et du premier-amour-pour-toujours. Ils ont élaboré une liste de choses à éviter pour ne pas faire comme tout le monde et entrer dans le moule : ne pas aller aux fêtes, ne pas se teindre les cheveux, ne pas sortir avec un prof, ne pas sortir avec son meilleur ami…Dix points que Dave et Julia parviennent à respecter tout au long du lycée. Lorsque l’heure du départ à l’université approche, ils décident de renverser la tendance et de réaliser tout ce qu’ils se sont interdits jusque-là. Tout se passe comme ils le souhaitent jusqu’à ce que Dave se mette à sortir avec une autre fille. Julia réalise alors qu’elle est jalouse. Dave est fou de joie d’avoir enfin ce qu’il a tant espéré. Lui et Julia s’embrassent et passent la nuit ensemble. Sur le coup, tout semble parfait, mais très vite Dave comprend que c’est en fait Gretchen qu’il aime…

Un peu, jamais, a la folie. par Adi Alsaid
★Mon avis:★
L’amitié dans tous ses états, voilà ce que propose le roman Un peu, jamais, à la folie. Julia et Dave nous emportent dans leur relation avec une magie toute douce, toute bouleversante, toute fragile comme l’adolescence. Un jour, ils décident de rédiger une liste de jamais. Elle sera leur chemin à suivre pendant tout le lycée. L’un des points est de ne pas succomber à l’autre. Le pacte voit ses bases remis en question lors de la dernière année. Et si, les deux jeunes étaient passés à côté de leur plus belles aventures? Et si la vie avait son lot de surprises? Certains des points m’ont fait énormément sourire: ne pas se teindre les cheveux, ne pas faire de bain de minuit. 10 clés à ne jamais jamais réaliser. Les interdits ont ce charme un peu tentateur de succomber à leur délice.

Un peu, jamais, à la folie, est avant tout l’histoire de deux adolescents qui grandissent et prennent conscience que leur amitié les a mis dans une bulle. Julia et Dave décident de s’ouvrir aux autres.Julia est l’opposé de Dave, plus loufoque, moins posée. Les deux compères se complètent à merveille. Les points de vues des deux se dévoilent avec leurs sentiments. Dave est amoureux de Julia. Pour lui, l’amitié a fait place depuis longtemps à l’amour. Par peur de la perdre, il se tait. Jusqu’au jour où une jeune fille chamboule tout leur univers: Gretchen. Malgré quelques clichés et facilités, l’auteur parvient à transporter dans l’univers du lycée, de ses découvertes amoureuses, de ses évolutions et de ses pertes avec un talent incroyable qui donne l’impression d’être à côté des héros.

Adi Alsaid signe un très joli roman sur l’amitié, sur les ramifications qui naissent, évoluent au fil du temps. Julia et Dave s’aiment. Ils sont fous l’un de l’autre. Les deux amis ont chacun des sentiments. Amoureux ou non. Difficile de grandir, d’apprivoiser les premières étincelles, difficile de poser des mots sur ses picotements, sur cette amitié qui se métamorphose. Parfois maladroit, parfois limite proche du cucul la praline, le récit sait se teinter de nuances qui font penser que l’enfance n’a pas encore totalement disparu. Le visage de l’adolescence apparaît comme un tableau très un petit univers. Julia et Dave apprennent à sortir de leur bulle, à passer les épreuves, à s’envoler.

Au final, Un peu, jamais, à la folie offre un visage de l’adolescence tout en finesse, en maladresse, en tendresse infinie aussi pour ses deux personnages principaux. L’enfance a dit ses adieux. L’adolescence fait place petit à petit aux premiers émois, aux changements et au nouveau statut, pas encore adulte mais plus un petit poussin. Julia et Dave découvrent petit à petit que leur amitié a de multiples facettes. Fusionnelle, passionnelle, intense, elle les marque à jamais. Leur coeur prend son envol non sans heurts, non sans petites erreurs. Captivants, intéressants et captivants tout le long, les deux héros possèdent un charme teintée d’une petite mélancolie, de cette incertitude de voir les liens demeurés intactes sans se casser malgré les sentiments, et les nouveaux amis.

★ Merci aux éditions Hachette Romans et à NetGalley pour ce SP ★

★Ma note:★
★ 8/10 ★
★Informations:★

Auteur: Adi Alsaid.
Traduit par Marie Tillol
Editions Hachette Romans
Date de parution: 15 juin 2016

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *