[Avis] Tom Sawyer de Hermine Huntgeburth un vent de liberté souffle

Le roman Tom Sawyer de Mark Twain est l’un des piliers de mon enfance. J’ai du promener le livre un nombre incalculable de fois. Je dévorais ses pages et les aventures du petit garçon Tom partout. Une adaptation est sortie il y a peu en DVD, le 3 juillet pour être exacte chez Aventi. J’avais pas vu l’oeuvre de Hermine Huntgeburth. Je sais pas vous mais j’en avais même pas entendu parler. J’ai voulu tenter le coup, curiosité de revoir les péripéties en famille.

Synopsis:
Suivez les aventures de Tom Sawyer, un intrépide garçon vivant dans la petite ville de St Petersburg, sur les bords du Mississippi. Farceur, maladroit, paresseux… Il est le cauchemar de sa tante Polly et de ses professeurs. Avec son ami fidèle, Huckleberry Finn, un orphelin vivant seul dans les bois, ils forment un duo inséparable. Un soir, les deux compères assistent, cachés dans le cimetière, à une rixe qui tourne mal entre Joe l’Indien, le docteur et Muff Potter. Ils vont devenir les uniques témoins de l’assassinat du médecin, une mésaventure qui va mettre leur courage à rude épreuve.

Je sais pas vous mais dès que j’ai le nom Tom Sawyer de prononcer ou lu, mon cerveau enclenche le générique du dessin animé Il était une fois en Amériqueeeeee, datant des années 80. Oui, le dinosaure que je suis à suivi à l’époque les épisodes. Il les a même littéralement adoré du début à la fin. Le petit rouquin était dans mes préférés. Un petit retour plusieurs années en arrière, à l’âge de l’insouciance, sur les chemins de la liberté sans contraintes sans les duretés de la vie d’adulte. Juste un regard d’enfant. J’étais un peu sceptique de voir une version live. J’avoue que j’avais des petites appréhensions.

Pas évident de passer outre le livre et le dessin animé quand vous en avez des bons souvenirs. Le long métrage de Hermine Huntgeburth m’a surprise. Les images sont superbes, magnifiques dans un écrin sépia. La nostalgie du rendu est omniprésente. Comme si j’avais retrouvé mes tendres années. Le soin apporté au traitement séduit. Si on passe sur les scènes nocturnes, quasiment impossible à regarder tellement elles sont sombres. Les personnages sont très proches de leur version originale. Seulement, une partie de moi n’a pas réussi à totalement rentrer dans les 1H40 du Tom Sawyer allemand. D’une part, trop condensé tout en étant complet, c’est assez étrange comme sensation. D’autre part, j’ai eu l’impression d’avoir une multitude de petits suédois courant dans l’herbe sauvage devant mes yeux.


Je préfère vous prévenir, pour un film familial, plusieurs scènes risquent de heurter les plus jeunes. Je vous raconterai pas les réactions de mes Moopys, ils ont carrément abandonné tellement ils étaient stressés par l’atmosphère. Les trames passent des rires aux larmes, des moments comme la mort d’un des personnage (si vous avez lu le synopsis vous savez qui sait… sinon chut…), les peurs de Tom, les nuits, sont assez oppressantes et terrifiantes pour les moins de 10 ans. Le tout public mérite un petit bémol pour ma part. Le live va plus loin que le dessin animé, déjà assez dur quand on est une miniature. Il ne faut pas oublier que Tom Sawyer n’est pas une comédie drôle, malgré son humour et ses sourires, les larmes sont souvent de mises.

Le charme n’a pas opéré à son maximum. Le punch imposait aux aventures du jeune garçon reste inégal. Sans compter que le doublage français prête parfois à sourire. Néanmoins, c’est l’une des plus adorables adaptations d’un roman de Mark Twain que j’ai pu visionner. Le ton humoristique avec la pointe dramatique est conservée. Si j’ai à vous proposer deux Tom Sawyer, je resterai toujours sur le dessin animé. Peut-être parce que j’ai grandi avec, qu’il est pour moi, une douceur de l’enfance, ou tout simplement pour son timbre du passé. Un symbole de liberté, de rêve, de possibilités incroyables reposent au sein de Tom Sawyer.

Note: 6/10

Attention: tout public mais bémol pour les -10 ans. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *