[Avis] Straw Dogs (Les chiens de paille) 2011

Synopsis:

David Sumner, scénariste à Hollywood et sa femme Amy, actrice, reviennent dans le village natal de cette dernière, dans le sud profond des États-Unis, afin de vendre la maison familiale suite à la mort du père. Tensions et conflits avec les autochtones, parmi lesquels Charlie, ex-petit ami d’Amy, iront crescendo jusqu’à l’inévitable confrontation finale.

Straw Dogs version 2011 est le remake du film de Sam Peckinpah. Rod Lurie ne surpasse pas l’original. Il apporte une touche différente. Le casting est judicieux: James Marsden (Cyclop de X-Men) , Kate Bosworth et Alexander Skarsgard forment un trio impressionnant. Chaque camp est dépeint avec une image un peu cliché: le belle plante, le débile, le beau gosse du village, le shérif, les bouseux du coin… Chacun des protagonistes possèdent une part énervante, qui titille et pousse à voir où le réalisateur nous emmène. Pour ma part, je ne me souvenais plus de l’oeuvre de 1971. Je n’avais pas oublié la performance de Dustin Hoffman simplement j’avais pas mes souvenirs très frais.

James Marsden détonne avec son empathie, Kate Bosworth semble perdue et cachée des blessures. Quant à Alexander Skarsgard, hormis le très plaisant plan sur son torse nu, j’ai trouvé son personnage inquiètant du début à la fin. Séduisant et flippant bad boys, le vampire suédois de True Blood montre un visage maléfique assez dérangeant au fur et à mesure de l’avancée du récit. La violence augment crescendo dans une avalanche de sang et de drame psychologique. La scène du salon m’a secouée, certains la trouveront sans doute digne d’un programme de téléfilm de TNT, personnellement j’ai trouvé la bestialité atroce. Le pourquoi du changement de la descente du côté obscur retourne. La femme a une condition des plus désagréables dans Straw Dogs, la vision est loin d’être flatteuse. L’atmosphère de Straw Dogs est angoissante, malsaine avec de l’hémoglobine au rendez-vous: à réservez aux amateurs du genre.

Note: 7/10

BONUS VIDÉO

  • Commentaire audio de Rod Lurie
  • « Soulever la controverse » : le remake d’un classique
  • « La dynamique du pouvoir » : le casting
  • « Les coulisses du siège » : les cascades
  • « Concevoir la maison des Sumner » : la direction artistique

DVD disponible depuis le 7 mars 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *