[Avis] Rock Chick – Tome 1 : À la diable de Kristen Ashley

Rock Chick est une pépite. Une petite douceur qui cache bien son jeu. Mêlez une rousse incendiaire, un peu folle dingue (par moments j’ai pensé à une Phoebe Buffay, elle fonce sans se soucier des conséquences) à un bad boy rebelle sexy à souhait, vous obtiendrez un couple étincelant, mordant.

Synopsis:

Happy hour pour toutes celles qui aiment le rock, les dessous en dentelle et les nuits chaudes ! Si vous voulez savourer le cocktail explosif qu’est « Rock Chick », prenez une libraire farouche et sexy, un ancien bad boy devenu détective, un barista un peu trop sage pour être honnête, un vétéran du Vietnam complètement taré, une drag-queen et un sac de diamants. Mélangez le tout avec un soupçon de coups de feu et un brin de courses-poursuites. C’est prêt. À déguster frappé !

Rock Chick - Tome 1 - A la diable de Kristen Ashley
Mon avis:

Kristen Ashley risque de rester dans ma mémoire. Je ne connaissais que d’après les échos que j’avais lu ou eu. Et là, j’ai eu un coup de coeur pour son premier tome. Rock Chick est une saga de 8 volumes portant sur un duo différent à chaque fois, l’intrigue aussi change, les personnages sont liés, mais le fond se lit indépendamment les uns des autres. (Oui j’essaie de vous vendre ma méga coup de coeur. Oui je souhaite lire la suite Jet, Hawk…). L’auteure pose un cocktail savant entre romance et suspense. Elle parvient à donner naissance à un romantic-suspense prenant du début à la fin. Teinté de scènes sensuelles, d’un petit côté chick-lit très agréable, le tome se transforme en un page-turner sans s’en rendre vraiment compte. La séduction a agi dès les premières pages. Dès la rencontre avec cette libraire rousse au caractère pétillant, fille de flic, élevée dans un milieu où la testostérone coulait à foison, accro à son meilleur ami d’enfance. J’ai tout simplement craqué pour Indy. (Un grand sourire est venu éclairer mon visage en imaginant l’héroïne entre sa personnalité, son physique, son prénom, j’étais fichue… Oui, en plus elle est rousse, comment vous voulez que je résiste moi??? Mission impossible).

A la diable pose les gallons, il installe les protagonistes, le tout dans un assemblage qui frappe fort. Les deux héros se connaissent depuis l’enfance. Leurs mères sont les meilleures amies du monde. La soeur du héros est la meilleure amie de l’héroïne… Entre Indy et Liam (Lee) Nightingale, le mauvais garçon qui impose le respect, fait crépiter l’air la lecteur est prometteuse. Elle est libraire, lui patron d’une entreprise de détectives privés « Nightingale Investigations ». L’entreprise regroupe une équipe de beaux spécimens tous bad boys, tous sexy en diable, tous prêts à ravager des coeurs et des culottes. (Pardon… mais mentalement imaginez des hommes musclés, dangereux, intelligents, sombres, entraînés aux pires… c’est détonnant pour les yeux et le coeur). Par son emploi, son passé, Lee n’a pas toujours eu une vie facile. Il a du faire choix, se forcer et rester loin d’Indy. La donne doit changer. La voir débouler dans son lit avec un paquet de problèmes gros comme des camions de pompiers, lui sert d’excuses pour enfin foncer et la faire céder.

Seulement, Indy a depuis longtemps, depuis ses 5 ans et un moment précis, marquant pour tous les deux, offert son coeur à Lee. Le jeune garçon de 8 ans lui a apporté tout le réconfort possible à la perte de sa mère. Elle a tenté pendant une décennie de l’attirer, de retenir son attention. Son coeur s’est brisé à 20 ans quand il l’a rejeté. Le changement d’optique, d’attitude de Lee la déconcerte. Le pétrin dans lequel Rosie, le barista de sa libraire a fichu Indy offre une ouverture à Lee. Des coups de balles échangés, des diamants en courses, des malfrats aux trousses, l’héroïne doit trouver un refuge. Ally l’emmène chez le héros. Le début des catastrophes… et du bouleversement définitif de la vie d’Indy se réalise alors.

De là débute un chassé croisé des sentiments entre les deux héros. Lee met carte sur table, il n’a jamais vu Indy comme sa soeur. Ses formes, son caractère tout le rend dingue. La retrouver en petite tenue dans son lit n’a fait qu’attiser tout ce qu’il souhaitait retenir. Il en a marre d’attendre. Il fonce, annonce ses intentions clairement en la mettant devant le fait accomplie. La déclaration est intense. Lee veut Indy dans son lit. Et il l’aura. L’alchimie entre eux enflamme les sens. Le running gag des câlins m’a explosé littéralement de rire. Le duo a du mal à réussir à passer le cap torride de préliminaires, les événements ont tendance à leur coller des bâtons dans les roues. Sans compter la famille qui se mêle de tout…

Lee n’a pas du tout l’intention de laisser Indy, celle qui lui a ravit son coeur partir tête baisser dans les ennuis. Seulement, impossible de retenir cette tête brûlée. Ce qui entraîne des scènes parfois cocasses, hilarantes, bonnes voir excellentes pour le moral. Le couple formé fonctionne à merveille. Le héros est juste WAOUH. Parfait. Un mâle Alpha superbe, de la tête au pied, du mental au coeur… il a juste le coeur du roman. Le pendant tout trouvé pour une héroïne forte, drôle, mignonne à souhait. Il est protecteur l’extrême, un poil dominateur, désirant le bien de son aimée quitte à lui tenir tête. Indy est fraîche, têtue, bornée, passionnée, drôle. C’est un duo détonnant, percutant, chaleureux, magnifique. Si ils sont tous de cet acabit dans la saga, je signe direct. Les échanges sensuels sont divinement bien décrits, les dialogues aussi.

Rock Chick – Tome 1 : À la diable de Kristen Ashley pose le point de départ de ce qui promet d’être encore plus intense, plus passionnant. Les personnages hauts en couleur se démarquent, de Ally, Hank, Eddie,Rosie le barista, à la drag-queen, au vétéran du Vietnam, tous ont ce petit grain de folie douce, d’étincelles qui fait chavirer. J’ai vibré, j’ai couiné, j’ai eu chaud, j’ai souri, j’ai adoré. Tous les héros secondaires ou principaux sont intéressants. Personne n’est laissé sur le ban de touche. L’envie d’en savoir plus tenaille l’esprit. La romance contemporaine posée s’avère délicieuse, intrigante, remplie d’humour, de sensualité, de peps.

★ Merci aux éditions Milady pour ce SP ★

PS: J’espère qu’une maison d’éditions souhaitera acheter les droits de Motorcycle Man, Dream Man et d’autres romans de Kristen Ashley pour les traduire en VF je serai ravie ravie ravie de les lire. Vous voyez à quel point je suis sous le charme de l’histoire de l’auteure? En un tome. Alors imaginez si la suite arrive.

Ma note:
★ 10/10 ★
Coup de coeur

Informations:
Série Rock Chick (8 livres)
Traducteur : Julie LAURET-NOYAL
Date de parution : 29/04/2016
480 pages
Editions Milady Romance
Collection : Émotions
Thèmes: Romance, Humour, Mystère, Comédie policière, Suspense, Romance
Prix: 7,90 euros.
Disponible en version numérique: Oui

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

4 commentaires sur “[Avis] Rock Chick – Tome 1 : À la diable de Kristen Ashley

  1. Je n’en n’avais pas entendu parlé.. Mais quelle chronique !

    Je vais devoir me pencher sérieusement sur cette histoire.

    PS : Une héroïne rousse ? Ce livre partait déjà sur la bonne voie du coup de coeur :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *