[Avis] Respire de Mélanie Laurent

Respire est l’adaptation libre du roman éponyme d’Anne-Sophie Brasme

Synopsis:

Charlie, une jeune fille de 17 ans. L’âge des potes, des émois, des convictions, des passions. Sarah, c’est la nouvelle. Belle, culottée, un parcours, un tempérament. La star immédiate, en somme. Sarah choisit Charlie.

Mon avis:

Respire traite de la manipulation, du harcèlement, de la perversion narcissique, de l’enfermement et de l’isolation qui s’installe dans certaines conditions. Ici, le lycée sert de lieu pour installer les faits. Mélanie Laurent adapte avec force et talent le roman de.

La sensibilité derrière les images se devine. Tout en douceur, tout en maitrise, les émotions passent par mille petites aiguilles insidieuses sous la peau. La fusion amicale de Charlie et Sarah passe à une relation plus dure, plus difficile à gèrer. Nul amour entre les deux héroïnes. Pas de passion homosexuelles au programme de Respire. Juste le regard sur une amitié qui dérive. Charlie est séduite par la libre Sarah. Charlie part et se noie dans son attirante. Les attraits de la nouveauté, d’une amitié naissante, belle, lumineuse, qui laisse place petit à petit à autre chose, à quelque chose de plus sombre, de plus dur, de plus cruel. Sauf qu’un point marque, cloche et sonne la sirène d’alarme dès les premiers contacts. L’histoire manipule les ressentis, titille la curiosité. La noirceur s’annonce lentement. A travers le lien entre Charlie, interprétée par Joséphine Japy, et de Sarah, interprétée par Lou de Laâge le sujet délicat est posée, celui du harcèlement. Les deux actrices sont époustoufflantes dans leur rôle. Elles offrent une réalité à leur personnage qui déroute, les rendant presque réelle. Leur vie prend forme sous les yeux des spectateurs. La tante de Charlie et sa mère jouées par Claire Keim et Isabelle Carrée complexifient encore plus les relations féminines dépeintes.
Respire - Affiche

Mélanie Laurent installe le quotidien des lycéennes avec simplicité, une photographie sublime, presque touchante trop parfois. L’atmosphère oppresse le coeur. Au fil des images, la descente en enfer se poursuit. C’est dur de respire. De s’envoler, d’échapper aux événements. Charlie attire, Charlie porte le récit sur ses épaules. Elle est la force du film. L’ancre de Respire. Intelligente, étonnante, intéressante. Respire de Mélanie Laurent ne laisse pas indemne. Lourd, douloureux, pesant de sens, de prise de conscience, il appuie sur la réalité, que rien n’est tout rose, que les sourires s’effacent pour cèder la place à des manipulations en douceur.

Respire sur grand écran est un appel à regarder sous la surface. A chercher son souffle. A voir au delà des premiers émois en amitié. Intense résumerait en un mot Respire.

Ma note:

8/10

Informations:

  • Date de sortie: 12 novembre 2014
  • Durée: 1h32min
  • Distributeur: Gaumont Distribution
  • Réalisatrice: Mélanie Laurent
  • Casting: Joséphine Japy, Lou de Laâge, Isabelle Carré
  • Genre: Drame
  • Nationalité: Français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *