[Avis] Red 2 de Dean Parisot: les retraités ont la pêche

Synopsis:

Lorsque l’agent retraité de la CIA Franck Moses apprend la mort de son ancien collègue Marvin, il se rend à son enterrement avec sa compagne Sarah, sans se douter qu’il va au-devant de gros problèmes… Arrêté et interrogé par le FBI au sujet d’un mystérieux « Projet Nightshade », il ne doit son salut qu’à l’intervention de Marvin qui avait simulé sa mort. Ils se lancent alors dans une course poursuite à travers le monde pour découvrir le secret du « Projet Nightshade ».

Red 2 - Affiche

Mon avis:

Red en 2010 m’avait plu. L’idée de retraités des services secrets rassemblés dans un film d’action avec une pointe de comédie m’avait séduite. La suite remet le couvert avec Bruce Willis (Frank Moses), John Malkovich et Helen Mirren, des acteurs sur le « déclin » – enfin je suis curieuse de voir la nouvelle génération dans 30 ans, à voir si elle tient toujours la dragée haute. Moins violent que Expendables dans son concept, le rassemblement est plus dans l’humour, l’action soft et les échanges de réparties.

Red 2 - Photo Bruce Willis, John Malkovich, Mary-Louise Parker

Red 2 offre le retour de Frank Moses qui coule une retraite paisible avec sa tendre et chère Sarah (Marie-Louise Parker adorablement déjantée dans Weeds). Le début calme dans son apparence présage des moments plus mouvementés. Les instants qui précédent la tempête sont doux. Les acteurs réussissent à captiver et entraîner dans leurs aventures. Comme dans le premier volet, je me suis laissée emporter par les acteurs. Le côté plus impressionnant du second prête à sourire par moments. Pas de présentations des personnages, nous les connaissons déjà, et les nouveaux comme Byung-Hun Lee (GI Joe 2) ont leur minute de gloire. La poursuite en voiture avec le duo Helen Mirren et ce dernier est plaisante à savourer. L’intrigue du récit part dans un clin d’oeil à James Bond, à la guerre froide, aux conflits avec une pointe d’humour teintée de sacarsmes qui détonnent.

Niveau casting, Bruce Willis reste un Frank Moses original,  Helen Mirren donne envie de devenir une agent secrète sexy en diable du haut de son expérience et son talent à faire naître un sourire sur le visage. John Malkovich a toujours son grain de folie . Ses élucubrations connaissent un nouveau tournant. Son esprit tortueux est parfait pour détecter les secrets et les dissimulations du passé. J’ai trouvé très drôle l’idée que les répercussions des années d’activités reviennent sur le devant. La retraite ne met pas fin aux inimitiés ni aux dangers laissés en suspend. Anthony Hopkins gardera toujours à mes yeux cette lueur inquiétante depuis le Silence des Agneaux. Son rôle dans Red 2 réserve des surprises… Les stars cabotinent. Elles jouent. Elles échangent comme des vieux amis qui se retrouvent pour séduire un public qui les a connu tout jeune.

Red 2 n’est pas LE film de l’année, cependant, pour moi il a parfaitement opéré son travail: divertissement. Le mélange action et comédie a fait mouche. J’ai pris un vrai plaisir de môme à voir évoluer les retraités sur l’écran. Le renversement final surprend (si si un peu). Le concept des acteurs âgés qui collent la pâté aux nouveaux est séduisante. Un petit lien générationnel tendre, doux, une passation poussée sur le devant d’une manière spectaculaire réussie. Puis mon côté naïf apprécie l’amitié qui dépasse les frontières des pays et des camps.

Ma note:

8/10

Plus d’informations:

Sortie: 28 août 2013 / Distributeur: SND / Genre: Action, Comédie

Casting: Bruce Willis, John Malkovich, Mary-Louise Parker, Catherine Zeta-Jones, Anthony Hopkins, Helen Mirren, Byung-Hun Lee…

Merci SND pour la projection. Film vu en VOST

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *