[Avis] ☙Rebecca Kean, tome 6 : Origines ☙ par Cassandra O’Donnell

☙Synopsis:☙
« Un coup de fil en pleine nuit augure rarement d’une bonne nouvelle. Quand c’est pour apprendre qu’un petit rigolo a décidé de faire mumuse avec un sort interdit depuis des lustres, je commence à perdre mon sens de l’humour. Et si, en plus, cette démonstration vise à éliminer un à un les chefs de clan officiant sur mon territoire, autant vous dire que je vois carrément rouge !
Avec tout cela, on voudrait que j’exerce avec un peu plus de sérieux mon rôle de reine des Vikaris. Pas de doutes, les congés payés, c’est pas pour demain… »

☙Mon avis:☙

Rebecca Kean est un univers riche, il fait plonger son lectorat dans un monde peuplé de personnages brillants, attachants, parfois énervants, mystérieux, émouvants, à tour de rôle. Une fois rentrée dans le premier opus, un univers incroyable s’étend à portée de mains.

Cassandra O’Donnell a le don de créer des récits captivants. Je regrette presque de ne pas avoir eu les étincelles que j’avais ressenti pour les précédents. Les petites longueurs de certains passages, la briéveté d’autres m’ont empêché d’avoir un coup de coeur. Néanmoins, le charme a opéré. Les retrouvailles avec Rebecca Kean se savoure, se déguste. Ce sont des petites pépites avec son héroïne pleine de sarcasme et d’un humour assez noir. Je l’adore. Sincèrement, c’est une perle originale, peu commune et incroyablement surprenante. Le titre annonce la couleur, Origines, une part de mystères se lève. Les révélations arrivent. Elles laissent le coeur en émoi, en attente et poussent à vouloir avoir le tome 7 sous le coude. (Vivement sa sortie).

Des questions sont enfin abordées, des interrogations restent en suspend, d’autres naissent sur les événements à venir. La route s’avère une fois de plus complexe, riche et fournie en émotions. Rebecca et ses origines sont dévoilées. Comme qui est Raphael (là nom d’une noisette, je suis restée sur le cul). Beth… Une accumulations de petites choses qui sont pas si innocentes et vous explosent un peu entre les doigts.

Il faut s’attendre à tout. Je peux juste vous dire, accrochez-vous, certaines informations décoiffent. Les conséquences se dessinent. L’avenir incertain se teinte de nuances et de rebondissements. Rebecca se bat, elle affronte plus fort qu’elle sans baisser la garde et abandonner. Dans ses bagages, l’héroïne ramène quelques Vikaris à Burlington. Autant vous dire que ça détonne un peu…

Rebecca reste fidèle à elle-même, elle décape et possède des méthodes qui assez expéditives. Rarement, dans la demi mesure, les décisions ne se remettent pas en question, une fois énoncées, Kean s’y tient avec son assurance, son caractère quitte à exploser quelques pieds au passages. Je me demande qui aura finalement son coeur entre Bruce et Raphael. L’heureux élu devra savoir faire avec sa dynamite de compagne. Quoi que, elle pourrait tous les laisser en plan et en choisir un nouveau. Quoi? Non?

L’auteure signe un tome dynamique, fluide, addictif. La séduction des premiers pas demeure. Elle est là, différente, tenace, palpable. L’action est omniprésente. Le rythme de la trame se pare de morceaux soutenus, qui se succèdent. Les temps morts n’existent pas vraiment. Souffler n’est pas accorder. Tout s’enchaîne et entraîne dans un tourbillon. La chute n’en est que plus percutante. Peut-être trop vite dans certains pans, à mon humble avis, je rechigne, j’aurai aimé rester davantage auprès de Rebecca et ses compagnons. L’aperçu de Leonora et ses amours titillent la curiosité. Il m’a manqué de Bruce dans ce tome. (Oui je chipote, j’ai le droit…) Mais j’ai aimé Ariel. Il a un je ne sais quoi qui me vend du rêve. (Non je ne suis pas tordue, j’aime le côté non lisse, imprévisible, puis il est si différent de Leo…)

Au final, un tome qui promet bien des aventures et des rebondissements. Il marque un tournant dans l’existence de Rebecca Kean. Cassandra O’Donnell parvient une fois de plus à monter d’un cran le charme de son héroïne. Même si des bémols persistent, l’envie de connaître la suite sert très fort le coeur en refermant Origines

Ps: je suis team Ariel.
☙Ma note:☙
☙ 8+/10 ☙

☙Informations:☙
Série : Rebecca Kean
Auteure: Cassandra O’Donnell
Editions J’ai lu pour Elle
Volume : 6
Collection : Best
Genre : Paranormal
Thématiques : Fantastique, Urban fantasy
Date de parution : 29/03/2017
Nombre de pages : 288
Format : Semi-poche
Prix: 12,50 euros
Disponible en numérique: Oui

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *