[Avis] Prêtes à tout par Yvonne Lindsay, Caitlin Crews, Helen Bianchin

☙Synopsis:☙
Si elle veut éviter la prison à son père, Romy n’a qu’une solution : supplier Xavier De Vasquez de retirer sa plainte pour fraude. À sa grande surprise, Xavier accepte immédiatement de l’aider. À une condition cependant : qu’elle l’épouse et lui donne l’héritier qu’il désire…

Lorsqu’elle prend connaissance de la proposition de Theo Markou Garcia, Becca est scandalisée. Comment ose-t-il lui demander de se faire passer pour sa fiancée ? Mais si elle veut assurer un avenir à sa petite sœur, dont elle a la charge, a-t-elle d’autre choix que d’accepter le marché de Theo ?

Quand Adam Palmer lui demande de passer le week-end en sa compagnie moyennant une exorbitante somme d’argent, Lainey comprend que celui-ci la prend pour une call-girl. Blessée, elle doit pourtant se rendre à l’évidence : cet argent est le seul moyen de sauver son grand-père…

☙Mon avis:☙
Prêtes à tout est un recueil. Encore un. J’étais lancée dans ce genre tout en restant dans la romance. Une petite envie d’histories courtes. J’étais intriguée et à la fois méfiante avec le titre. Dans un autre registre, je me serai presque attendu à des scènes gores. Mais non ici point d’hémoglobine. Les trois récits qui composent ce roman sont toutes avec des héros liés par des contrats. (Un peu comme dans la romance de Tara Jones, le Contrat ou Pretty Woman).  Les relations sont encadrées, fixées et sont soumises à une contre partie financière (là je grinçais un peu des dents).

Là, où je me dis, un jour, j’aimerai bien vois les rôles s’inverser c’est que les héros sont toujours des millionnaires, sexy, brillant, un peu arrogant. Grey sort de ces corps. (Pardon, désolée, c’était trop tentant). Ils ont toujours de belles cartes en main. Ils viennent en aide à la belle en mauvaise posture en lui promettant de résoudre ses soucis. La belle désespérée fonce tête baissée pour le bien d’un membre de sa famille, la plupart du temps. Dites, une femme riche à damner un saint n’existe pas? Ca serait mal vue? Je demande en passant. Les trois histoires ont un côté court, addictif, prenant, distrayant et détente assurée. Le type de lecture sans prise de tête pour se poser après une journée est contenue dans Prêtes à tout.

Dans Un scandaleux marché de Helen Bianchin, Romy retourne voir son ex, pour sauver son père de la prison. Ex qui n’est autre que le patron de ce dernier. Xavier De Vasquez n’a jamais pu oublier cette jeune femme qui lui a claqué la porte au nez. Sa position délicate le met en joie en lui offrant une nouvelle chance.

Le père de Romy a usé les cordes de la bourse de tous les côtés pour soigner sa femme Maxine. Il a escroqué l’entreprise qui l’employait pour payer les traitements médicaux. Sauf, que Xavier a découvert le pot aux roses des malversations. La jeune femme tente de négocier une chance de rester libre. Le prix à payer s’avère sa liberté et un enfant. Les sentiments enfouis reviennent doucement à la surface.

La relation amoureuse revient sur le devant. L’alchimie crépite. Romy, loyale, brillante, enseignante pour des enfants en difficultés, dans des zones d’éducations où tout n’est pas rose, a l’habitude de gérer les humeurs de ses pairs. Et Xavier n’en manque pas, autoritaire, fier, sûr de lui et têtu, il ne lâche pas l’affaire. Les liens se renouent. C’est rapide, mais addictif.

Mensonge à haut risque de Caitlin Crews donne la part belle à un secret de famille, à des stratégies de pouvoirs et des conflits d’héritages. L’héroïne Becca Withney voulait à mort de sa mère, que son oncle riche l’aide à élever sa soeur Emily. Mais lui ne veut rien avoir à faire avec cette branche illégitime. Pour lui, la jeune femme n’est pas digne de leur fortune. L’arrogance transpire par tous les pores des Withney.

Les rôles se sont inversés. Aujourd’hui, les Withney ont besoin de Becca. Ils sont prêts à céder une compensation financière pour son aide. Sa mission? Revêtir l’identité de sa cousine Larissa dans le coma, jouer un rôle et montrer au monde une imposture pour parvenir à leur fin. Larissa a caché un précieux document. Theo Markou Gracia, son fiancé en a besoin.

Les deux jeunes femmes sont des copies conformes. Quelques changements, l’illusion s’avère parfaite. Sauf que Becca n’avait pas prévu de tomber amoureuse de Theo. Le rapprochement se réalise au fil des jours. Cet être fier, têtu, franc et mordant s’enflamme devant les étincelles qui accompagnent sa nouvelle compagne. Les indices dévoilent qu’ils sont plus proches par leur passé, par leurs émotions, par leurs sensations que les apparences ne le laissaient penser. Seulement, les stratégies ne prennent pas en compte l’amour. Chacun a des enjeux. Chacun a un but. Le récit le dépeint avec une facilité déconcertante. Ne cherchez pas la logique, ni les côtés réalistes, c’est une intrigue qui se voit venir grosse comme un éléphant dans un magasin de porcelaine, pourtant, le charme agit.

Place à la dernière histoire, Dans la peau d’une call-girl de Yvonne Lindsay, une aventure tarifiée partie sur des mauvaises bases et des quipropos. L’auteure mêle avec une pointe de magie, deux destins. Lainey la petite fille d’un ancien présentateur vedette, Hugh, est obligée de s’allier à un être à la limite du malfrat Lee Lang pour payer les dettes de son grand-père. Hugh joue et perd souvent de très grosses sommes qu’il faut rembourser. Pour y parvenir, l’héroïne se prête au jeu des hôtesses.

Lainey passe ses journées auprès de son patron Adam Palmer. Le soir venu et les week-ends, elle file au casino pour appâter les joueurs déroutés par ses charmes, ils se focalisent sur autre choses que les sommes perdues. Seulement, le héros la surprend. Il imagine une autre sorte de collaboration, plus du domaine sport en chambre.

Adam est surpris, titillé et attiré par la sirène qu’il découvre en Lainey. Loin d’être aussi invisible qu’au bureau, elle le touche, le séduit. Il est fasciné tout en étant inquiet que la jeune femme ne revende des secrets à Lee. Palmer décide de tenter sa chance en offrant une somme d’argent pour lui tenir compagnie sur et en dehors d’un oreiller. Le puzzle mettra un peu de temps à se mettre à place. Car Lainey n’est pas une escort, mais avec ses problèmes financiers, elle ne nie jamais les idées du héros. Une aventure mouvementée, attachante, un tantinet rapide, mais efficace.

Au final, trois récits sur la base d’un contrat où chaque héros trouvent son compte. Les héroïnes sont prêtes à tout pour les personnes qui leur sont chers. Elles sont féroces, déterminées, sympathiques et attendrissantes. Les hommes riches les sauvent dans un ballet divertissant, pas le meilleur, mais assez bien construit pour passer un bon moment.

☙ Merci aux éditions Harlequin pour cette découverte ☙

☙Ma note:☙
🌟7/10🌟

☙Informations:☙
Auteures: Yvonne Lindsay, Caitlin Crews, Helen Bianchin
Editions Harlequin
Genre : Sentimental, Romance contemporaine
Collection Hors collection
Date de parution: 1 juin 2017
Hors collection N°45
480 pages
Prix: 7,90 euros
Disponible en numérique: Oui

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *