[Avis] Pemberley (death comes to Pemberley)

★Synopsis:★
Six ans après leur mariage, Elizabeth, Darcy et leurs enfants coulent des jours heureux dans leur résidence idyllique de Pemberley. Mais à la veille du bal annuel traditionnel, un événement tragique va jeter une ombre au tableau : les Darcy doivent accueillir Lydia, la plus jeune sœur d’Elizabeth, et son mari, que leurs frasques passées ont rendus indésirables à Pemberley.

★Mon avis:★

Pemberley offre la possibilité de retrouver les héros de Jane Austen: Elizabeth Bennet et Monsieur Darcy, six ans après leur mariage. La série est une adaptation du roman « La mort s’invite à Pemberley » de P.D. James, la reine du crime et grande admiratrice de Jane Austen. Un délicieux cocktail se pose sous les yeux des téléspectateurs. Installez-vous confortablement dans votre canapé pour suivre les aventures de ses personnages à travers l’Angleterre victorienne du XIXème siècle. L’intrigue policière tient la route et maintient en haleine son public.

Elizabeth Darcy (ANNA MAXWELL-MARTIN) – (C) Origin Pictures – Photographer: Robert Viglasky

J’ai été bluffée par le résultat. Un savoureux mélange entre drame romantique et policier. L’occasion de voir l’un des couples les plus mythiques de la littérature en action dans un cadre majestueux, d’admirer le Chatsworth somptueux et de rêver devant la beauté des costumes. L’ensemble porté sur la pellicule entre le style de PD James, la réalisation de Daniel Percival (série Strike Back), la photographie et la bande originale offrent un spectacle merveilleux à admirer. Les routes à suivre s’avèrent plus que plaisantes. Même si des bémols dans les interprétations peuvent apparaître. (Pardon, j’ai pas vraiment accroché à Anna Maxwell Martin… je n’arrivais pas à l’imaginer en Elizabeth, peut-être car mon idée de l’héroïne était différente…) L’esprit original est là, omniprésent, comme un hommage à l’oeuvre dont il s’inspire, pour le plus grand plaisir de ses fans. Matthew Rhys campe un Monsieur Darcy qui ferait presque oublier Colin Firth, presque… Le duo formé avec Anna Maxwell Martin donne vie à un couple vivant, dont l’alchimie est palpable. Le charme opère à la quasi perfection, subtile et passionné à la fois

L’histoire réconcilie presque avec les méchants de Jane Austen. Les visages apparaissent sous un jour nouveau. Néanmoins, certains demeurent totalement détestables. L’idée de placer la trame après le mariage de Liz et Monsieur Darcy permet de combler une partie de l’imaginaire des lecteurs qui réfléchissaient au futur de leurs héros favoris. Si vous ne connaissez pas l’auteur, nul crainte, des passages ressituent l’action et lient par des indices les deux récits.

Pemberley est un petit bijou pour les amateurs de l’univers de Jane Austen, ils sauront trouver une série digne de leur émotions. A offrir aux passionnées qui ont dévoré Orgueils et préjugés.

A noter, diffusée sur BBC One pour Noël 2013 mais inédite à la télévision en France, PEMBERLEY est disponible en exclusivité DVD le 12 octobre 2016. Le DVD compte 2 épisodes de 90 minutes.

★ Merci au Studio Koba Films pour cette découverte ★

pemberley-dvd

★Ma note:★
★ 9/10 ★

★Informations:★
Créée par: Juliette Towhidi (2013)
Avec Matthew Rhys (série The Americans), Anna Maxwell Martin (Philomena), Matthew Goode (Imitation game), Jenna Coleman (The Avengers) et James Norton (série Happy Valley)
Nationalité Britannique
Genre: Historique, Policier
Audio : anglais
Sous-titre : français
Région : 2
Disques : 1
Studio : Koba Films
Sortie du DVD : 12 octobre 2016
Durée : 176 minutes
Prix : 19,99 €
★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *