[Avis] Pas celle que tu crois de Mhairi McFarlane

★Synopsis:★
Lorsque, suite à un énorme malentendu, Edie est surprise en train d’embrasser le marié lors du mariage d’un de ses collègues, elle se laisse condamner sans réagir, incapable de se défendre. Aussitôt mise à l’écart au bureau et par tous ses contacts sur les réseaux sociaux, elle finit par accepter la proposition de son patron : quitter Londres pour la ville de son enfance, Nottingham, afin d’y suivre un acteur en vogue dont elle doit écrire la biographie.
Sauf que, faute de moyens, elle doit s’installer chez son père et cohabiter avec sa sœur excentrique et définitivement insupportable. Comme si ce n’était pas suffisant, la première rencontre avec Elliot Owen, le fameux acteur, est catastrophique. Quand le destin s’acharne à ce point, il ne reste plus que deux possibilités : subir ou réagir. Alors, Edie laissera-t-elle les autres décider à sa place ou bien choisira-t-elle de leur prouver à tous, ainsi qu’à elle-même, qu’elle n’est pas celle qu’ils croient ?

★Mon avis:★

I existe des couvertures lumineuses qui vous donnent envie de les soulever. Celle de Pas celle que tu crois en fait partie. Sans parler de l’auteure Mhairi McFarlane et du résumé, tout était là pour me pousser à tomber sous le charme. J’ai rencontré une histoire remplie d’humour, de pointes dramatiques et de sourires teintés de multiples références à des oeuvres signées Tolkien, Jane Austen, Agatha Christie, ou encore Doctor Who (je n’accroche toujours pas à ce dernier…). Des petites étoiles posées par ci par là qui agrémentent d’une manière originale la trame.

J’en ressors un peu frustrée, un peu triste de ne pas avoir eu le méga coup de coeur. Un ensemble de points l’a empêché quelque part. Peut-être la narration à la troisième personne? Peut-être que j’en attendais trop inconsciemment? Peut-être que
Peut-être le stéréotype qui ressort avec les piques de l’auteure sur un de ces personnages? Peut-être la fin? Malgré tout, j’ai passé un excellent moment. J’ai ri comme une andouille à certains passages. J’ai souri. J’ai suivi les petits drames qui ponctuent l’histoire. J’ai apprécié l’intrigue. Le style de Mhairi McFarlane est fluide, prenant, captivant… il donne vie à un feuilleton parfait pour se divertir. Edie paie ses bêtises, elle se retrouve envoyer au loin couper des réseaux sociaux. Une horreur pour elle. L’ampleur des connections via Facebook, Twitter apparaît à travers une douce critique. Le reproche de voir de plus en plus sa vie filait à travers la toile, d’oublier ceux qui sont à côté de nous se pose délicatement.

Sa rencontre avec Elliot Owen va bouleverser son quotidien. Rien ne sera simple sur la route des deux personnages. La romance se pare de soucis, de questions, de drames. Suivre Edie dans ses déboires, sa reprises en main, ses travers et ses moments de bonheur s’est avéré plaisant. Comme si vous assistiez à une histoire contée par un de vos amis, parfois vous plissez de yeux, parfois vous souriez, parfois vous avez envie de le secouer, parfois vous comprenez ses choix. Ici, tout se mélange offrant un récit attachant, frais, divertissant. Le charme opère, pas seulement pour ses protagonistes principaux, pour sa romance, mais aussi pour ses être secondaires qui jalonnent le chemin: Hannah, Margot ou encore Meg.

Pas celle que tu crois propose une comédie romantique, qui s’en être d’une originalité folle fait mouche. Elle semble poser une romance imparfaite (comme la vie j’ai envie de dire… avec ses petits travers), avec un humour british dévastateur, si vous cherchez un pourvoyeur peu banal, pour un moment d’évasion foncez!!! Mhairi McFarlane cache tellement plus qu’une histoire d’amour sous ce titre… Alors même si je n’ai pas totalement adhéré, pour les soucis soulevés, les nuances de gris, le visage effrayant des réseaux sociaux, pour la fin ****, lisez-le!!!

« – Les vraies amitiés, c’est comme une compil de tes chansons préférées. Parfois, tu appuies sur « pause », mais quand tu appuies sur « play », ça reprend pile là où tu t’étais arrêté. Tu connais les paroles par cœur et tu sais ce qui vient ensuite. »

★ Merci aux éditions Harlequin pour ce SP ★

pas-celle-que-tu-crois-Mhairi-McFarlane

Ps: Mon esprit devant le titre anglais Who’s that girl? imagine le film avec Madonna…

★Ma note:★
★ 8/10 ★

★Informations:★
Titre vo: Who’s that girl?
Auteure: Mhairi McFarlane
Editions Harlequin
486 pages
Date de parution: 5 octobre 2016
Thèmes: Romance, Comédie romantique.
Prix: 14,90 euros
Disponible en numérique: Oui
A propos de l’auteur :
Mhairi McFarlane est née en Ecosse en 1976. Depuis, elle n’a de cesse d’expliquer comment prononcer son nom. Elle vit aujourd’hui à Nottingham – avec son homme et son chat – où elle écrit des livres et anime des blogs. Ses petits plaisirs ? Un bon vin, un bon plat et du shopping. Rien d’extravagant, mais largement suffisant ! Mhairi McFarlane est également l’auteur de Comme si c’était toi.

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *