[Avis] Oggy et les cafards le film

Synopsis:

Depuis la nuit des temps, deux forces s’affrontent en un combat perpétuel, total et sans pitié. Un combat dont nous ne soupçonnions pas l’existence malgré sa férocité. Ce choc de titans, cette lutte ancestrale, cette bataille qui perdure à travers les âges, ce n’est pas celle du bien contre le mal… C’est celle d’Oggy contre les cafards !

Oggy et les cafards - Affiche

Mon avis:

La société « Xiliam Animation » avait su ravir une part de mon coeur avec ses Zinzins de l’espace. Oggy et les Cafards, j’avoue que j’ai du mal. Je n’accroche pas, pourtant je suis assez encline à apprécier les cafards. Ces derniers sont les bêtes noires du gros matou de service. Elles lui font vivre les pires malheurs de la Terre. La série animée se retrouve décliner en un long métrage respectant l’univers posé à la télévision. Les épisodes sont diffusés depuis 1998. Sur le fond, aucune perte, les fans seront aux anges.

Le film s’avère un long épisode en 4 actes, 4 sketches de 25 minutes environ. Je suis sceptique sur la nécessité de le sortir sur grand écran. Nous voilà partie à la suite de la bande menée par Oggy, nous traversons le temps et l’histoire. Un petit passage dans la préhistoire et la guerre du feu qui aura le feu aura le pouvoir les cafards ou les chats ? Après un séjour chez les chevaliers avec ses légendes et ses princesses. J’ai eu une nette préférence pour ce récit. Un de mes meilleurs moments dans les 4 courts.  J’ai souri à l’apparition du Londres de Sherlock Holmes. Oggy en détective, je ne l’aurai pas imaginé, les cafards sont sur tous les mauvais coups digne d’être des petits héritiers du Professeur  James Moriarty . Le dernier pan offre un hommage à Star Wars assez détonnant.

Oggy et les cafards - film chez les chevaliers et princesses

L’humour d’Oggy et les cafards est mordant. Légèrement piquant et vif, il touche droit au but. Oggy est plaisant comme son histoire. Je suis ressortie de la projection avec un sourire un peu frustrée, j’étais surprise du contenu, de la forme et du rendu. Je reste sur mon idée, que je suis loin d’être une accro aux créatures de Oggy et les cafards. Ca détend, ça prête à faire rire, c’est juste pas mon meilleur film d’animation ni le meilleur style graphisme à mes yeux. A voir en famille, pour rigoler des bêtises du chat et de ses bestioles à la peau dure.

Ma note: 

6/10

Plus d’informations:

Sortie: 7 août 2013/ Distributeur: Bac Films / Genre: Animation

Pour les 6 ans et +

(je mets un bémol pour les moins de 6 ans, les cafards et chats ont tendance à être un poil violent)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *