[Avis] Numéro 4

La petite surprise de mon mois d’Août: Numéro 4. J’avais loupé sa sortie au cinéma, le DVD m’a permis de rattraper ma séance. Mon côté adolescent a du profiter du manque de la météorologie bizarre de cet été 2011 car j’ai aimé le film de DJ Caruso. .

Alex Pettyfer est un jeune héros recherché, le numéro 4 sur 9 survivants de sa planète. L’idée d’un génocide, de méchants qui se promènent de terre en terre pour trouver et éliminer les habitants d’un lointaine galaxie s’avère brillante, intéressante. Le hic, reste sa mise en place. J’ai pensé Superman pour le côté orphelin perdu sur la Terre. Les martiens se montrent monstreux, cruels, enfin pas trop quand même attention label Disney oblige. La découverte des pouvoirs de Pettyfer plante les souvenirs du passage de l’enfance à l’âge adulte, le basculement d’un univers pour un autre avec son innocence mal menée.

La vie d’un adolescent- physiquement loin du boutonneux, de l’appareil dentaire et des lunettes, Alex Pettyfer n’est pas un laideron de première classe, il se laisse admirer- est loin d’être simple. Des pouvoirs, une nouvelle ville, des tueurs aux trousses et un précepteur qui tente de nous inculquer qu’on doit sauver le monde. Un soupçon d’amour se pointe par dessus, un peu trop leste par moments les bons sentiments. D’accord, ça permet de voir la jolie Dianna Agron (Glee), la vraie bombe est jouée par Teresa Palmer. A mon goût, Timothy Olyphant reste trop à l’écart. Les misères de Numéro 4 sont divertissantes, même si la trame a des petits défauts, comme le style long épisode d’une série pour adolescents. Je me suis amusée, j’ai pas vu le temps passé et j’en demande pas plus par moments. De l’action (surtout avec Teresa Palmer), des acteurs charmants, une trame plaisante un film pour adolescent qui surfe sur la vague Twilight, Smallville et compagnie.

Vivement la suite, un des reproches demeure la fin en suspens. Le roman dont est issu l’histoire doit connaître lui aussi un second volet, en espérant que ça tombe pas dans les oubliettes. En attendant, je vous conseille le livre écrit pas 2 auteurs: Pittacus Lore.

3 Moop raisons de voir Numéro 4:

3 Moops raisons de fuit Numéro 4:

Disponible en DVD depuis le 10 août 2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *