[Avis] Northwest (Nordvest) de Michael Noer

Northwest est un film intense. J’ai été touchée par les performances du jeune héros: Casper. La plongée dans son univers happe et captive. Les larcins du jeune homme ne lui suffisent plus, il passe à plus gros. La vitesse supérieur en servant d’abord de chauffeur, puis de dealer pousse vers une autre voie, plus dure. La possibilité de gagner de l »argent et de quitter la misère ambiante des cités s’offrent avec une facilité déconcertante.

Northwest - Affiche

Synopsis:

Interdit aux moins de 12 ans 

 Nordvest est l’un des quartiers multiethniques les plus pauvres de Copenhague. Casper, jeune homme de 18 ans, y vit avec sa mère, son petit frère et sa petite sœur. Il s’acharne à joindre les deux bouts en vendant des biens volés à l’un des chefs des gangs du quartier. Quand le crime organisé arrive à Nordvest, la hiérarchie au sein du quartier change et Casper y voit une chance de monter en grade. Bientôt, il est projeté dans un monde de drogues, de violence et de prostitution entraînant son frère dans son sillage. Alors que les choses s’aggravent, l’aire de jeu de leur enfance devient un champ de bataille.

Beaucoup de scènes laissent entrevoir un clin d’oeil au cinéma de Nicolas Winding Refn. Le regard colle aux personnages tout en restant un témoin, non dénoué d’émotions. Plus l’histoire se dévoile, plus la chute semble inévitable. La gravité des moments métamorphosent les événements en accentuant la descente aux enfers de Casper.

Northwest - Photo
Gustav Dyekjaer Giese est Casper

Casper joué par Gustav Dyekjaer Giese, impressionnant de réalisme, entraîne dans son sillage son jeune frère Andy 17 ans. Les instants de joies avec leur soeur Freya, et les petits répits se font de moins en moins présents, le poids des choix du héros pèsent lourdement dans l’atmosphère. La violence augmente avec ses menaces de morts, de fin fortes en conséquences. J’ai aimé l’ambivalence que dégage Northwest. Ce jeune homme qui cherche à améliorer le quotidien des êtres qu’ils aiment, de sa famille, la tendresse qui leur témoigne et la dureté des choix qu’il effectue. Les relations Andy/Casper m’ont fascinée, elles évoluent, ambivalentes, les rôles semblent s’inverser doucement, sans s’en rendre compte. Face à eux, Björn semble prendre la place d’une figure paternelle absente. Il est mi effrayant, mi attirant, par son charisme, il ne cache pas ses activité illégales. Cache de décoffrage, il apparaît comme une porte de salut pour les deux frères. La mère de la fratrie semble perdue.

 

La conclusion se devine, se veut brutal, digne du point final irrémédiable que Casper a enclenché en optant pour une plongée en enfer. Noer signe avec Northwest une pépite brutale, visuellement et émotionnellement. Rien n’est épargné ni le stress, ni les coups. Les acteurs s’avèrent brillants, la tension est palpable, la mafia danoise se pare de nuance coloré qui scotche au siège.

Note:

8/10

Plus d’informations:

Sortie: 9 octobre 2013/ Distributeur: Bac Films/ Genre: Thriller

Gustav Dyekjær GieseOscar Dyekjær GieseLene Maria ChristensenAli Abdul Amir NajeiAnnemieke Bredahl PeppinkDulfi Al-JabouriNicholas Westwood KiddRoland MøllerSandra El-Hussein

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *