[Avis] Niko le petit Renne 2 (Niko 2 – Lentäjäveljekset)

Tandis que son père est toujours absent à sillonner le ciel dans la brigade du Père Noël, Niko le petit renne voudrait que ses parents se retrouvent et qu’ils forment enfin une vraie famille. Mais sa mère a une surprise pour Niko : elle a rencontré quelqu’un, Lenni, un renne qui a un fils nommé Jonni. Le rêve de Niko est alors brisé. Dans cette famille recomposée, Niko doit s’occuper de Jonni, son nouveau petit frère. Mais un jour, celui-ci est kidnappé par le loup blanc et sa horde de vautours ! Accompagné de son fidèle ami Julius l’écureuil volant, Niko démarre alors une grande aventure à la recherche de Jonni, avec à la clef, l’acceptation d’une nouvelle famille…

Niko revient 4 ans après ses premières aventures, la douceur des traits du premier volet demeure. Elle est séduisante pour le jeune public et attendrissante pour les plus âgés. L’histoire aborde le thème du désir de l’enfant de voir ses parents réunis à travers le petit personnage principal: le renne Niko. Le soucis, à mes yeux, est que Niko donne l’impression que personne lui a dit que ses parents n’étaient plus un couple. Il pense à une pause entre eux. Il s’imagine une vie possible comme avant avec papa et maman réunis. Dur de se retrouver confronter à une nouvelle famille, un beau-papa Lenni et un petit frère Jonni dans cet optique. Le rêve de l’enfant se brise d’un seul coup. Il s’effondre. Le film met en avant tous les petits silences, les non-dits des adultes qui bousculent l’air de rien les petits. Mes Moopys n’ont pas du tout été pertubé par ce point. Pour eux, c’est plus Niko qui a les absorbé. Ils ont rêvé à travers lui, reconnu le point difficile d’être non unique dans un foyer. Dans le sens, qu’un grumeau est unique, mais pas tout seul, il partage ses parents et leur amour.

La perte de la place de l’enfant unique est approchée d’une manière délicate. Le traitement se fait léger comme un flocon de neige. De nouvelles aventures attendent notre héros, s’occuper de Jonni, prendre du galon, se méfier de Milady et des vautours qui guettent dans l’ombre de la forêt. Le destin lui offre des compagnons de route déroutants, drôles, touchants: Julius l’écureuil volant, Wilma une jeune belette blanche délurée et un vieux Renne un peu foldingue qui cache un secret. Niko trouvera dans son coeur une masse de courage pour défier les méchants. Le jeune Renne passe une étape, il grandit, affronte la vie et devient moins égoïste. Il s’ouvre au monde. Le message parle aussi bien aux petits dès 3 ans qu’aux grands.

Wilma, Julius, Lenni et Jonni

Dur d’être le fils d’un des Rennes du Père noël, dur de faire face à la séparation de ses parents, de voir une nouvelle famille qui se compose sous nos yeux, dur comme la vie tout en étant plein de sous-entendus. Les grands verront certaines ficelles arrivaient de loin. Les situations sont difficiles mais elles sont présentées d’une façon naturelles, simples pour ne pas effrayer. Les dessins sont mignons tout plein. Niko Les plus jeunes se laisseront porter par les péripéties. Le film est un petit conte de Noël, frais, tendre et intéressant à voir en famille.

Note: 7/10

3 Moop raisons de voir Niko le petit Renne 2:

  • Dans l’air du temps, les familles recomposées expliquées doucement même au Pays du Père Noël  elle sont présentes.
  • Une moral douce, tendre et fraîche dans l’esprit de Noël
  • Un conte enjoué, drôle, magnifiquement mis en image


Sortie le 28 novembre 2012/ Genre: Animation , Aventure , Famille / Distributeur: Bac Films/ Tout public dès 3 ans

Secrets de tournage:

Et de 2 !

Niko le petit renne 2 est le deuxième long métrage du réalisateur finlandais Kari Juusonen.

De la suite dans les idées…

Le scénariste finlandais Hannu Tuomainen, qui a donné naissance au personnage de Niko le petit renne dès le premier volet, déclare : « Déjà en 2008, alors qu’on venait de terminer le film, nous avions parlé d’une éventuelle suite ». Il ajoute d’ailleurs : « (…) le succès du film a confirmé cette possibilité. Et surtout, c’est l’affection que je porte à mes personnages qui m’a donné l’envie de poursuivre cette aventure. »

°°°° Lien vers site officiel du film

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *