[Avis] Ma vie (pas si) parfaite par Sophie KINSELLA

☙Synopsis:☙
Dans la lignée des Petits Secrets d’Emma ou de Poppy Wyatt est un sacré numéro, Sophie Kinsella nous offre une nouvelle comédie aussi hilarante que touchante sur le gouffre qui sépare la vie dont on rêve et celle que l’on vit, le choc capitale/province et les nouveaux snobismes des hipsters de tous poils.

À Londres et dans le Somerset, de nos jours.
Sorties culturelles, soirées animées, restos branchés, job de rêve dans une grande agence de pub, d’après ses comptes Facebook et Instagram, Katie, 26 ans, vit la vie géniale des it-girls de Londres.
En réalité, elle loue une fortune une chambre minuscule dans une coloc à presque deux heures du centre, vit sur un budget tellement serré qu’elle doit parfois choisir entre un repas et un « mokaccino » hors de prix et travaille pour une boss cauchemardesque. Et quand cette dernière décide de la virer sous un prétexte pour le moins léger, Katie n’a d’autre choix que de rentrer chez son père dans le Somerset.
Mais pas question de se laisser abattre. Londres ne veut pas d’elle ? Katie va trouver un moyen de faire venir Londres à elle et de faire de la ferme familiale l’endroit le plus hype de tout le Royaume-Uni. Tellement hype qu’il pourrait bien attirer les hipsters de la capitale et avec eux, de vieilles connaissances…

☙Mon avis:☙
Sophie Kinsella a le don d’offrir des moments d’évasions parfaits pour décompresser. Elle a su me toucher et conquérir avec sa saga l’accro du shopping. Le ton est loin d’être lourd. Si vous avez besoin de souffler, l’auteure parvient à quasiment tous les coups à détendre l’atmosphère. Ici, le portrait de Katie nous permet d’aborder les différences entre la vie réelle et celle projeté sur le virtuel. L’héroïne rêve que d’une chose depuis son plus tendre âge, partir à Londres, et s’y installer. Peu importe le prix, peu importe si pour y parvenir, elle doit cohabiter avec des personnes étranges. Les aventures de Katie sont truculentes et rythmées.

Katie laisse la place à Cat la londonienne, travail de rêve, tout semble rouler pour elle. Pleine d’ambition, des pensées plein la tête, elle nous entraîne dans son sillage. Son association avec Alex, l’un des patrons de la boîte où elle est. En perpétuel duel avec la belle Demeter (j’adore le prénom très mythologique), la jeune femme tombe de haut quand elle découvre que Alex est l’amant de cette dernière. Tout va de mal en pis. Perdant son emploi, l’ancienne campagnarde offre un visage souriant et loin de la réalité sur les réseaux. Son compte instagram reflète des faux bonheurs. Le reflet entre réalité et fiction se touche du doigt. Le roman aborde avec tact, délicatesse et un je ne sais quoi de troublant, la dimension et l’impact des réseaux sociaux dans nos existences. Katie montre une vision rêveuse, superbe de son quotidien qui est loin d’être la vérité. A la limite de la ruine, elle cache sous des photos sublimes et accrocheuses des morceaux flatteurs à partager avec les autres. 

Sophie Kinsella parvient à composer un récit, drôle, captivant, attachant, parfois inégal, mais qui réussit à marquer des points. Au fil des pages, les jugements passent au-delà des préjugés, des apparences, des on-dits. L’héroïne apprend et nous avec a allé au delà des masques. La perfection n’existe pas. Sous la façade des traits moins flatteurs sont là. Ils s’acceptent avec les petits et bons instants. Pour ne rien gâcher, la pointe de romance se pose sans effort d’une manière sensuelle et délicate. La réflexion cachée souffle un petit vent sympathique qui accentue la séduction de l’ensemble.

Au final, Sophie Kinsella signe une fois de plus un roman tout léger, tout frais, tout pétillant et irrésistible. Le charme agit. Les notes se posent dans un assemblage délicieux. Le regard part au delà des apparences, des idées qu’une personne peut se faire à travers plein de petits points: réseaux sociaux, rumeurs, colportages, avis… Katie emporte le coeur dans un joli tourbillon sympathique. Foncez pour avoir des sourires et chasser la grisaille.

☙ Merci aux éditions Belfond et à NetGalley France pour cette découverte ☙

☙Ma note:☙
🌟8/10🌟

☙Informations:☙
Auteure: Sophie KINSELLA
Traductrice: Daphné BERNARD
480 pages
Editions Belfond
Date de parution: 11 mai 2017
Prix: 21 euros
Disponible en numérique: Oui

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *