[Avis] Looper de Rian Johnson face à face Bruce Willis et Joseph Gordon-Levitt

 

Affrontez votre futur

Looper intrigue, surprend et arrive à attiser les curiosités. Je rêvais de découvrir le face à face Bruce Willis et Joseph Gordon-Levitt depuis la présentation SND. J’ai eu la chance de voir le film en avant-première. J’étais un peu comme un môme devant un sapin de Noël. Je n’ai pas déchanté pendant toute la projection. Je crois que j’ai trouvé mon film de science-fiction de 2012.

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs 

Dans un futur proche, la Mafia a mis au point un système infaillible pour faire disparaître tous les témoins gênants. Elle expédie ses victimes dans le passé, à notre époque, où des tueurs d’un genre nouveau (les « Loopers ») les éliminent. Un jour, l’un d’entre eux, Joe, découvre que la victime qu’il doit exécuter n’est autre que… lui-même, avec 20 ans de plus. La machine si bien huilée déraille…

Joseph Gordon-Levitt est métamorphosé. Il m’a littéralement étonnée. Je ne suis pourtant pas une inconditionnel de l’acteur. Là j’ai eu une excellente surprise. Il est bluffant. Son look très français prête à sourire. Ses mimiques, sa gestuel, sa voix tout le rend séduisant. Emily Blunt m’a donné les larmes aux yeux en mère courage. J’ai eu une profonde envie de la serrer fort dans mes bras, de lui enlever une partie du poids qui pèse sur ses épaules. Je suis restée scotchée à ma sensation d’avoir un très bon futur comédien devant moi face à Pierce Gagnon. Je n’ai pas pu m’empêcher de penser à la trilogie de Damien avec les sentiments et les craintes qui ont surgi en moi. Sa bouille d’ange m’a remis des scènes en tête. Un petit air inquiétant de la même trempe que Harvey Stephens (II) Damien en étant quand même un tantinet plus charmeur, enfin c’est mon avis. J’ai pas eu cette sensation de boule dans l’estomac.

Looper version vintage

Bruce Willis apparaît plaisant, j’ai cru revoir le grand comédien d’action que j’adore dans la trilogie Die Hard. Les armes à la main, le regard fier, le physique athlétique, la coupe de cheveux… tout se mélange pour créer un personnage à la fois attachant, touchant, sombre et qui soulève des questions surprenantes. Si nous avions la possibilité de changer notre passé pour sauver notre futur le ferions nous? A quel prix? Tout acte a ses conséquences. Dur de se retrouver face à un événement sans rien tenter, sans bouger. Le temps joue sur les nerfs. La mise en scène bourrée de clins d’oeil m’a embarquée du début à la fin. j’ai été subjuguée par les deux Joe, les deux versions d’une même personne. Je n’oublierai pas de citer Jeff Daniels toujours aussi talentueux et Paul Dano (elle s’appelle Ruby) qui confirme tout le bien que je pense de lui. Et j’ai pu revoir la divine Piper Perabo (Coyote girls).

Looper est un thriller psychologique en deux parties. L’une posant les protagonistes, le fonctionnement et le rôle de loopers. L’autre fait plus songer à une chasse, à une course contre la montre, un duel savamment dosé entre les deux Joe Bruce Willis et Joseph Gordon-Levitt le futur contre le présent. Les loopers sont des tueurs spéciaux, des nettoyeurs un jour ils se retrouvent face à leur moi du futur. Jusqu’au jour, où l’un de ses futurs plus vieux de 30 ans se rebelle.

Le film aborde le thème du souvenirs avec une touche agréable. Le résultat donne naissance à une histoire futuriste haletante. J’ai apprécié l’alternance subtile sans de gros effets perturbants du présent et du futur des deux héros qui ne font qu’un. L’une face du présent l’autre en devenir. Les perturbations du passé pour le futur Joe est étonnante. Elle m’a captivée. Les liens passés présents se montrent doucement et délicatement, ils se tissent comme une toile d’araignée. Looper est un divertissement à tomber mélangeant les genres pour le plus grand plaisir du public. J’ai vibré, j’avoue que j’ai eu des doutes à certains moments dont un très fort dont je ne peux pas vous parler sans dévoiler les ramifications. J’ai eu le coeur serré. J’ai imaginé toute une part de ficelles qui n’a pas vu le jour. J’ai été surprise, émue et transportée. Attention, plusieurs scènes sont violentes émotionnellement et physiquement. Je suis sortie de la séance avec de la magie dans la tête. Ne rater pas Looper.

Note: 9/10

3Moop raisons de voir Looper:

  • Un film de SF bien ficelé orignal
  • Le duo Bruce Willis/Joseph Gordon-Levitt
  • le couple mère/fils Emily Blunt et Pierce Gagnon

 

Retrouvailles
Looper marque la troisième collaboration entre le réalisateur Rian Johnson et le comédien Joseph Gordon-Levitt. Ils avaient en effet déjà travaillé ensemble sur Brick (2005) et sur Une arnaque presque parfaite (2008), dans lequel l’acteur faisait une brève apparition.
Maquillage
Sachant que dans Looper, Joseph Gordon-Levitt interprète une version jeune du personnage de Bruce Willis, de nombreuses séances de maquillage ont été nécessaires à sa transformation : tous les matins, il passait ainsi trois heures entre les mains de professionnels chevronnés ! Il s’est également fait poser des prothèses, et ses yeux ont ensuite été numériquement modifiés pour qu’ils aient la même … Lire la suite

Sortie le 31 octobre 2012 / Distributeur: SND

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *