[Avis] L’Odyssée de Pi (Life of Pi) de Ang Lee

A partir de 10 ans

Après une enfance passée à Pondichéry en Inde, Pi Patel, 17 ans, embarque avec sa famille pour le Canada où l’attend une nouvelle vie. Mais son destin est bouleversé par le naufrage spectaculaire du cargo en pleine mer. Il se retrouve seul survivant à bord d’un canot de sauvetage. Seul, ou presque… Richard Parker, splendide et féroce tigre du Bengale est aussi du voyage. L’instinct de survie des deux naufragés leur fera vivre une odyssée hors du commun au cours de laquelle Pi devra développer son ingéniosité et faire preuve d’un courage insoupçonné pour survivre à cette aventure incroyable.

Il existe des livres qui vous secouent, vous remuent et vous marquent. L’odyssée de Pi de Yann Martel est sur ma liste d’oeuvres qui m’ont retournée. Un peu comme une crêpe comme dirait mes Moopys. J’aime assez l’image. Les mots vous prennent aux tripes, vous posent des questions et vous poussent dans des chemins que vous n’auriez pas forcément exploré. J’ai eu ce sentiment à la lecture du roman. J’ai voyagé, j’ai vu une vision de la foi différente de la mienne, une façon de voir le monde qui m’a touchée. L’interrogation de la foi dans tous ses états: la foi religieuse, la foi en autrui, la foi en soi, transporte et se montre sous des images sublimes.

Ang Lee est parvenu avec un talent proche de la perfection à retranscrire le travail de Martel. Le réalisateur de Tigre et dragon ou Le secret de Brokeback Mountain, deux films que j’ai apprécié, deux long métrages que j’aime (non je ne ferai pas ma fangirl de base). Le héros Pi nous emmène dans son aventure, dans son périple incroyable et improbable avec un tigre. Je me suis retrouvée immergée par la 3D, par la photographie à couper le souffle, par l’émotion, par le frisson, par la peur, par un panel de sentiments qui m’ont scotché à mon siège. J’avais beau connaître la trame, j’en suis restée complètement époustouflée  le souffle court et les yeux émerveillés. Les images de synthèse se fondent dans la masse, il est difficile de les dissocier dans les paysages. J’ai vibré, j’ai tremblé, j’ai pleuré (oui j’ai eu des larmes, je suis une madeleine sensible).

J’ai eu le coeur lourd à la fin, l’énoncé m’a offert un magnifique conte avec des visions et du sons à faire pâlir Avatar de James Cameron. La nature est omniprésente, celle des hommes mais aussi celles des animaux. Les caractères se dévoilent, laissent apercevoir une part de la force que tout être humain renferme en lui. L’Odyssée de Pi montre que le dépassement de soi peut aller loin. Que le rêve, l’imaginaire peut sauver et que la réalité se modèle selon l’interlocuteur. Chacun y trouvera une lecture propice à son âme, à son ressenti. Les jeunes lecteurs ou spectateurs seront aux anges pour la beauté des animaux et des sentiments. La littérature jeunesse se pare d’un visage merveilleux, une ouverture de la foi et de l’esprit. Suraj Sharma a réussi à porter Pi en haut de l’affiche avec brio, un acteur à surveiller. Ang Lee signe avec L’Odyssée de Pi un film à l’esthétisme d’un doux rêveur.

Attention, mon petit avis de Maman, je réserverai le film aux 10 ans et plus, l’histoire a des côtés durs pour les petits.

Note: 9/10

3 Moop raisons de voir l’Odyssée de Pi:

  • Rêver et croire à l’impossible
  • Les paysages somptueux
  • Le lien Pi/ Tigre

Sortie le 19 décembre 2012/ Distributeur: Twentieth Century Fox France / Genre: Aventure, Drame / Public dès 10 ans. 

En savoir plus: (source Allociné)

Un roman récompensé

L’Odyssée de Pi est l’adaptation d’un roman fantastique de Yann Martel, récompensé par de nombreux prix dans plusieurs pays, tels que le « Commonwealth Writers Prize » au Canada en 2002, le prix sud-africain « Boeke » en 2003, ou encore le prix de la « meilleure fiction pour adulte » d’Asie-Pacifique en 2004.

Une traduction cinématographique

L’auteur Yann Martel déclare au sujet de l’adaptation cinématographique de son œuvre L’Histoire de Pi : « Mon livre a été traduit dans quarante-deux langues. Le voir adapté au cinéma, c’est une autre traduction qui s’opère. Le langage du cinéma est universel, et c’est un plaisir de voir l’histoire traduite de cette façon. »

Autres avis:

Ciné-toile

Remerciements: 

Merci à Allociné et son Club 300 pour la superbe masterclass remplie d’émotions. Merci à Aurélie pour m’avoir permis d’avoir mon autographe d’Ang Lee.

Casting: Tobey MaguireIrfan KhanGérard DepardieuAdil HussainAyush TandonSuraj SharmaTabu

2 commentaires sur “[Avis] L’Odyssée de Pi (Life of Pi) de Ang Lee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *