[Avis Livre] Virgin, Tome 2 : Bitch de Radhika Sanghani

Synopsis:
Après avoir réussi à perdre sa virginité avant la fin de ses études, Ellie entre désormais dans la vie d’adulte : son diplôme en poche, elle a décroché un stage dans un magazine et vit désormais en colocation. Et elle est toujours célibataire, mais peu importe, elle ne veut pas de petit ami de toute façon. Ce qu’elle veut, c’est enchaîner les aventures sans lendemain. Multiplier les conquêtes et gagner en expérience, tel est le nouveau but d’Ellie. Entre rencontres et situations sexuelles improbables, elle n’est pas au bout de ses surprises…
Virgin- Tome 2 - Bitch de Radhika Sanghani
Mon avis:
A vingt et un, Ellie Kolstakis a enfin dit adieu à sa virginité. Ses copines ont toutes une vie sexuelle, elle son seul compagnon repose dans un sextoy. Seule dans sa chambre, elle est frustrée d’entendre ses colocataires avoir une vie épanouie. Un jour, entre copines, l’héroïne décide de se lâcher et de partir se forger des expériences. Ni une ni deux, inscription à un site de rencontres, la voilà partie dans un dédale pour sortir de son carcan timide.

Je n’ai pas réussi à m’attacher à Ellie. Elle m’a paru immature, surprotégée, un peu perdue dans sa bulle. Je n’ai pas lu le premier tome, et je pense que je ferai l’impasse. Je me suis retrouvée mitigée dans ma lecture. Trop. Les nombreux moments humoristiques sont délicieux à découvrir. Ils apportent des sourires voir des fou rires. Seulement, sans vrais attaches pour l’héroïne impossible d’avoir un coup de cœur.

Bitch de ne m’a pas séduite dans sa totalité. J’attendais une pointe de romance, une pointe d’aventure amoureuse, j’ai été déçue du voyage. Ici, Ellie cherche davantage son Mister O, son orgasme qu’un partenaire pour une longue période. Puis ce regard sur le côté bitch des femmes modernes, la nécessité de découvrir son côté salope m’a un peu laissé perplexe. J’avoue avoir souri à la quête de monsieur O, son besoin de l’atteindre, d’y parvenir, peu importe de quelle manière, le tout est d’enfin lui sauter dans les bras et de lâcher prise. Mais, la jeune héroïne doit représenter sa génération. Profiter de la vie, de ce que le destin nous offre sans se prendre la tête. Pourquoi une femme n’aurait pas le droit de tester les histoires d’un soir ? Voilà les interrogations de Ellie et sa bande de copines. (Le tout dans un ton parfois vulgaire).

Peut-être que l’impression de lire un article de presse féminine comme Cosmopolitain, Biba et d’autres a pollué ma lecture. Ca en séduira. Personnellement, je suis loin d’être fan de ce style. Je n’en lis pas. Peut-être que je ne suis pas dans le public visé pour apprécier pleinement Bitch et ses personnages. Malgré tout, Ellie possède un petit côté attachant par moments, mixant avec une pointe énervante. La plume est fluide, agréable. Bitch pourra plaire, il trouvera ses lectrices, il a de bons points, et certaines pourront peut-être s’identifier aux personnages.

Merci à NetGalley et aux éditions JC Lattès pour leur confiance.

Ma note:
5/10

Informations:
Titre vo: Not that easy
Auteur de Radhika Sanghani
Traduction: Perrine Chambon
Editions JC Lattès (&moi)
Thèmes: New adult, Chick lit
301 pages
Prix: 7,99 euros en numérique, 12,50 euros en papier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *