[Avis Livre] Prince captif, tome 2 : Le guerrier de C.S Pacat.

Le Prince Captif continue sur sa lancée de saga hors norme. Le coup de coeur se poursuit. Je suis ressortie de ma lecture du second tome avec une certaine frustration. Faute d’avoir le tome 3 sous la main, ce dernier ne sortira qu’en novembre prochain. C’est loin. Très.

Synopsis:
Alors que leurs royaumes sont sur le point d’entrer en guerre, Damen et son nouveau maître, le prince Laurent, doivent échanger les intrigues de palais contre la violence ouverte des champs de bataille. Contraint de dissimuler son identité, Damen est de plus en plus intrigué par le dangereux et charismatique Laurent. Mais alors que la fragile confiance entre les deux hommes se renforce, les secrets de leurs passés risquent de leur porter un coup fatal…
Prince Captif # 2 Le guerrier CS Pacat
Mon avis:

J’avais peur de ne pas apprécier les retrouvailles avec Damen et Laurent. Le trouble du premier est toujours omniprésent. Le ton se voile d’une ambiance différente. J’avoue que les pans politiques ont un peu cassé le rythme à mes yeux. Sans toutefois le noyé, juste amené un cheminement de pensées d’un autre registre.

La relation entre Laurent et Damen se complexifie encore, passant à un cran proche de la confiance. Le désir se teinte petit à petit. Il émerge de plus en plus. Se prononce. Se touche du doigt. Intensément. Laurent reste un mystère très attirant. Tour à tour, attentif, attentionné, brut, cabossé, distant, il joue avec les nerfs délicieusement. Son personnage gagne en profondeur. Il est typiquement le genre de personnage que je prends plaisir à détester et à aimer. Au fil des découvertes, j’ai succombé un peu plus à son charme. Comme celui de Damen. Son côté méprisable se comprend de plus en plus, comme une carapace, une attitude à avoir pour rester sauf face à son entourage. J’en suis même arrivée à me dire que certains actes avaient une raison d’être. Tordue, voilà, je me suis dit, je suis tordue. Damen, rebel, tenace, courageux, loyal, m’a encore plus séduite dans ce volet. Rhaaa, je suis perdue. Définitivement.

C.S. Pacat possède une plume très attrayante, raffinée, douce, plaisante. Elle fait naître des papillons dans la colonne. Parvient à décrire une romance gay avec brio dans un monde complexe (aussi bien par sa trame de fond, ses personnages que son décor). Elle parvient à poser avec intelligence, talent, force et une once de fantasy un univers captivant. Des petites longueurs ont plombé ma lecture. Rien de grave. Elles permettaient de mettre en place doucement la tension sexuelle et sensuelle. Le récit se pare de rebondissements, de trahisons, de surprises, d’émotions, de combats épiques. J’ai fini dans un état second. Je ne m’attendais pas à avoir autant de sensations. Mon coeur risque de ne pas survivre au troisième tome et à l’attente.

A la fin du roman, le très beau chapitre 19 1/2 accentue la tension sensuelle entre Damen et Laurent. Prenez garde, l’addiction risque de vous saisir.

Je remercie les éditions Milady pour leur confiance et la découverte.

Ma note:
9/10

Informations:
Photo : © RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Franck Raux
Traducteur : Louise LAFON
Date de parution : 29/05/2015
Prix : 14.90 €
Nombre de pages : 288
Type : Grand format
Edition : Milady

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *