[Avis Livre] Love Game Tome 4: Tied de Emma Chase

Dans ce quatrième et dernier volume de la série Love Game, on retrouve nos héros, Kate et Drew, une semaine avant leur mariage. C’est Drew le beau gosse, amoureux comme jamais, qui reprend le fil du récit, sur ce ton délicieusement irrévérencieux et follement drôle qui fait craquer toutes les filles… Tout semble aller pour le mieux dans le meilleur des mondes. L’attirance sexuelle du jeune couple est toujours aussi irrépressible. Leur complicité est encore renforcée depuis la naissance de James, leur bébé d’amour, aussi adorable qu’épuisant… On devrait se diriger en pente douce vers un happy end, le long d’un chemin semé de roses. Mais ce serait sans compter sur les copains de nos amants terribles. Cette joyeuse bande leur a concocté une petite virée à Las Vegas, histoire que Drew et Kate enterrent leurs vies de garçon et de jeune fille en beauté. Mais à Sin city, la ville du péché, entre le calme feutré d’une villa grand-luxe du Bellagio et l’ambiance trépidante des boites de nuit du Strip, une série d’évènements imprévus va tout remettre en question…

Toujours aussi trépidant, drôle et sexy, Tied clôt la série Love Game en beauté, pour le plus grand plaisir de ses lectrices (et de ses lecteurs).

Tied Love Game Tome 4 Emma Chase

Mon avis:
Drew, Drew, Drew. Ce héros incroyable qui m’a valu un bon nombres de fou rires, qui avec sa grippe a su séduire mon cœur, tu m’avais manqué. Ce quatrième tome Tied est comme un rendez-vous de retrouvailles, un petit pas avant de se dire au-revoir et de refermer une page. Emma Chase parvient encore une fois à donner vie à un récit captivant. L’auteure nous permet de revoir nos personnages avec leur qualité et leur défauts, avec toutes ses pièces qui nous ont fait vibré, craqué, succombé.

J’ai toujours le sourire quand j’ouvre Love Game. J’ai toujours une bouffée de joie, de tendresse, de ce sentiment de se sentir bien quand je pars dans ma lecture. Drew et Kate sont devenus parents. Ils sont amoureux fous. Mais ça ne les empêchent pas d’avoir une vie sexuelle, épanouie, ni d’avoir des désirs, des avis sur les autres… Loin de là. Drew m’a fait quasiment hurlé de rire par ses réparties, ses échanges, ses idées et ses répliques sur les envies lubriques de ses camarades ou des autres hommes. A croire qu’il a oublié ses propres penchants. Drew emporte dans son point de vue, il fait sourire, soupirer, éclater de rire (je me répète sincèrement, si vous cherchez une bonne dose de rigolade, de quoi chasser les idées grises, Drew est le héros parfait pour cette mission !!!)

Le héros transpire d’un amour passionnel, total, lumineux pour sa Kate, sa femme, son aimée. Drew l’aime à biens des égards et des niveaux. Elle est tout pour lui. Inconditionnellement, et il le démontre avec brio. La nouvelle facette de Drew devenu papa a de quoi donner bien des palpitations par sa dose de gestes adorables aiguës. Son attitude avec son fils James est un pur bonheur. Drew n’a rien perdu de son mordant. Il a gagné en maturité dans un sens. J’adore toujours sa vivacité d’esprit, sa manière de taper en touche en quelques mots son interlocuteur ou quiconque le contrarie ou le cherche. Il m’a un peu plus conquise en citant un de mes films favoris « Quand Harry Rencontre Sally ». Du pur bonheur, sans discontinué.

Love Game Tied a été une lecture passionnante. Emma Chase offre des petits flashs de déjà vu pour raviver la mémoire, jouer sur les émotions, ça fonctionne à merveille. Je m’étais promis de ne lire que quelques pages et je me suis retrouvée en ayant fini le roman. Mes heures de sommeil ne me remercient pas vraiment. Drew est toujours indétrônable dans son style. Il est arrogant, un peu énervant parfois mais il se démarque totalement, confiant, coquin, séducteur, séduisant en diable, il sait se servir de ses erreurs et rebondir avec brio. Emma Chase signe une très belle conclusion, en permettant de revoir tout le monde, de dire adieu à des personnages haut-en-couleur. Drew va me manquer. Si si, je vous assure. 

Ps : Les romancières ont signé un partenariat avec des marques pour les citer dans leur écrit ? Aubade chez Christina Lauren et ici Implicite. Parfois j’ai eu le sentiment d’avoir une publicité déguisée… Ca ruinerait presque certains atouts du livre. Sinon, mettez-vous d’accords, citez aussi des marques masculines ou moins connues…

Le roman Tied sort jeudi, le 14 janvier 2016 , je remercie Marie pour la découverte.

Ma note:
9/10
*coup de coeur*

Informations:
Auteure: Emma Chase
Traductrice: Robyn stella Bligh
Prix: 12,99 euros en numérique, 17 euros en version papier
Date de parution: 14 janvier 2016
Editions: Hugo et Cie
Collection: New romance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *