[Avis Livre] Hantée de Christina Lauren

Christina Lauren avait su gagner des gallons avec leur Beautiful Bastard. Leur incursion dans le young adult avec une dose de frissons fantastiques me tentait. J’ai eu le plaisir de découvrir Hantée dans ma boîte aux lettres. Sans un petit sans rien, je lance un merci au hasard. J’ai été ravie de me plonger dans le roman. Dès les premiers chapitres, je suis tombée sous le charme. Je me suis prise d’affection pour ses deux héros Delilah et Gavin.

Hantée-Christina_Lauren_New_Way_cover

Synopsis:
Delilah Blue n’a d’yeux que pour Gavin. Le regard ténébreux et la silhouette toujours parée de noir, le garçon a l’air de sortir tout droit de l’univers sombre et – il faut l’avouer – franchement tordu de ses dessins. Tout chez lui est bizarre, jusqu’à la vieille bâtisse dans laquelle il vit, qui donne une sorte de cachet inquiétant à leur petite ville. Lorsque Gavin décide d’emmener Delilah chez lui, un privilège exceptionnel, elle découvre avec stupeur que les lieux semblent capables de communiquer. Cheminée, par exemple, allume sur demande son propre feu. Lit s’agrandit selon les exigences de Gavin, et Piano lui a appris à jouer lorsqu’il était petit… Très vite, Delilah va comprendre que ce qui vit ici n’est pas humain…À quel prix gagnera-t-elle le droit d’aimer le propriétaire de ces lieux tourmentés ?

Rapidement, le duo d’auteurs a réussi à poser les bases pour emporter ma curiosité, pour me faire pencher de plus en plus vers le coup de cœur. J’ai refermé le livre en ayant totalement craqué pour cet univers, pour cette maison farfelue, hantée, pour ses deux héros de 17 ans. Le sentier a pris une tournure étonnante, captivante, qui m’a pris dans son carcan pour ne plus me laisser repartir. J’ai même eu du mal à quitter Delilah et Gavin, je n’avais pas envie de tourner la page sur leur aventure. Hantée est une magnifique romance qui sort des routes ordinaires. Elle parvient à tenir en haleine tout le long, sans offrir le moindre décrochage.

Le mélange romance, mystère, frayeur, un peu gothique, un peu angoissant m’a conquise. Littéralement. Tout en restant sage, le style de Christina Lauren pose une intrigue qui se savoure par ses personnages, ses événements, ses enchainements. Tout est savamment mis en scène pour intriguer, pousser à chercher le secret qui se cache dans les murs de la Maison. Les faits donnent naissance à des petits frissons, juste assez forts pour faire palpiter sans terminer effrayer et rouler en boule dans un coin.

hantee-new-way-christina-lauren
Je me suis laissée emportée, j’ai été happée dans ma lecture. La plume a donné vie à un récit intriguant au possible sans tomber dans les clichés, du moins à mes yeux. Delilah et Gavin m’ont séduite. Ils ont tous les deux ce petit je ne sais quoi d’attachants, d’attendrissants. Delilah avec son penchant pour les aspects glauques, contre balance entre son extérieur et ses pensées. Sous la surface, elle aurait de quoi effrayer plus d’un enfant de bonne famille. J’ai aimé suivre des héros qui s’aiment de cet affection innocente qui se développent en sentiments plus profond. L’amitié cachée qui se dévoile petit à petit, marque et entraîne dans son sillage. Pour moi, Delilah et Gavin étaient destinés à être ensemble, à se croiser, à aller au delà des apparences… Sans parler de la Maison, protagoniste en part entière, l’objet qui devient un pan complet de la trame. Si l’idée se posait d’une romance douce, simple, cette dernière abat les murs, entraîne dans un monde complexe.

Je me suis retrouvée à me creuser la cervelle pour comprendre le pourquoi du comment de Maison. J’ai été subjuguée par la plume, par les héros, par l’originalité de l’histoire. Hantée chasse tout ennui possible. Plus les pages se tournent plus le dénouement se dénote. L’atmosphère se transforme. L’air devient plus oppressant, plus étouffant. Tout se referme. Comme si les cloisons nous enfermaient pour mieux nous capturer. Le dénouement m’a surprise. Très agréablement. Une vraie bonne

Au final : Hantée pousse à s’interroger sur ce qui se cache derrière les portes du monde de Gavin. Les personnages parviennent à conquérir le cœur d’une manière originale, menée par une plume très agréable, fluide et qui se suit avec un infini plaisir. Christina Lauren signe un très beau récit atypique envoûtant, sombre, remarquablement captivant.

Ma note:
10/10
Coup de coeur

Informations:
Auteur: Christina Lauren
Traductrice: Pauline Vidal
Broché: 326 pages
Editeur : Hugo roman new way
Collection : New Way
Date de parution: 7 janvier 2016
Prix: 17 euros en version papier, 12,99 euros en version numérique.
Thèmes: Romance, Romance paranormale, Paranormal, Fantôme, Young Adult, Littérature

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *