[Avis] L’incroyable histoire de Winter le Dauphin(Dolphin Tale): un hymne à l’amitié

L’incroyable histoire de Winter le Dauphin, préparez les mouchoirs. Je vous préviens. Le héros à nageoire existe vraiment, le récit véridique a eu lieu en 2005. L’animal souffre réellement d’un handicap et a traversé l’aventure dépeinte dans le film.


Synopsis: Alors qu’un jeune dauphin s’ébroue, il est pris au piège dans un casier à crabe et se blesse grièvement la queue. Repêché, il est transporté à l’hôpital Clearwater pour espèces marines, où il est baptisé Winter. Mais ce n’est que la première étape d’un long combat pour sa survie…
Car handicapé, sans queue, Winter risque de mourir. Il faudra toute l’expertise d’un biologiste marin passionné, le savoir-faire d’un brillant prothésiste et le dévouement indéfectible d’un petit garçon pour que l’impossible se produise : sauver Winter. Une rencontre inoubliable qui redonnera espoir à des milliers de personnes à travers le monde.

L’incroyable histoire de Winter le dauphin -… par WarnerBrosPicturesFrance

Winter le Dauphin installe dès le début les pièces pour donner les larmes aux yeux: une enfant élevé par sa mère célibataire abandonné par son père, son cousin part dans l’armée, mauvais étudiant, Un dauphin blessé, une petite fille mignonne fille unique avec un papa solo.

Les acteurs sont surprenants: Morgan Freeman est hilarant en bougon au grand coeur, Harry Connick Jr. en père, docteur se bat pour faire vivre sa réserve, continuer à sauver les animaux marins, Rufus a un côté très Pelican dans Némo, Ashley Judd remarquable en mère. Elle a confiance en son grumeau, le soutient. Une belle manière de démontrer que les mômes peuvent se passionner pour autre chose qu’une console de jeux vidéos, des jouets high-tech ou des livres. Leur coeur vibre pour des êtres vivants. Les animaux parviennent souvent à les captiver. Preuve en est, le jeune Nathan Gamble (Sawyer) gagne une raison de sourire, de sortir de sa léthargie et un but en rencontrant le Dauphin blessé. Le destin leur offre à chacun une porte de sortie. L’un et l’autre s’entraident. Winter s’attache à l’enfant et inversement. Les émotions omniprésentes nous encerclent. Le charme du mammifère agit sur tout le monde.

Tout repose sur le lien qui unit Sawyer et Winter. L’étrange amitié dépasse les frontières du langage. Des jeux remplacent les mots. De sublimes scènes montrent Winter en pleine action avec le jeune garçon s’éclaboussant, rigolant. Les enfants apprécieront la relation, les rires, les silences. L’hôpital militaire montre plusieurs prothèses et handicaps, il montre que les hommes ne sont pas tous parfaits avec deux bras deux jambes. Le parallèle homme/dauphin en gênera peut-être. L’animal ne se laisse pas abattre, il trouve un moyen de s’adapter au risque de souffrir pour continuer à nager. Une guérison extraordinaire devrait en inspirer plus d’un. Une raison de tenter le tout pour le tout. Les enfants ne resteront pas insensible aux messages du long métrage. Un bel hommage en images à un être pas si éloigné de nous.

Foncez en famille le 2 novembre 2011 voir les aventures de Winter le Dauphin. L’histoire ravira les petits comme les grands. Un divertissement familial avec des airs de Sauvez Willy. Une pointe d’optimisme, une once d’amitiés, des valeurs parlants aux parents comme aux enfants. Les premiers souhaitant les inculquer aux seconds. Le film réussit son challenge, dépeindre une histoire triste, la renverser et en faire une ode au courage. Il montrera que tous, sans exception, on peut trouver une place dans le monde. Avec ou sans handicap, la vie vaut d’être vécu surtout si on a des amis pour nous soutenir. A nous d’adapter notre environnement. Gardez les mouchoirs portée de mains!!!!!

Emouvant, drôle, triste et magnifique une histoire d’amitié entre un dauphin et un petit garçon bouleversante même si un peu édulcorée.

Note:8/10

3 Moop raisons de voir l’incroyable histoire de winter le Dauphin:

  • Une belle histoire de courage, de dépassement de soi
  • Une superbe amitié entre un enfant et un dauphin
  • Winter surmonte son handicap et apporte une leçon de vie mignonne qui touche au coeur

3 Moop raisons de fuir l’incroyable histoire de winter le Dauphin:

  • Larmoyant tout est mis en place pour avoir la larme à l’oeil
  • Les durs à cuire trouveront le récit édulcoré et irréaliste (on est dans un film pour enfant)
  • Le côté très patriotique américain avec l’armée, les soldats et le patriotisme


Site officiel Warner Bros Winter le Dauphin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *