[Avis] Les Petits Princes de Vianney Lebasque

Synopsis:

JB, jeune prodige de 16 ans, est le dernier à intégrer le centre de formation où évoluent les plus grands espoirs du ballon rond. Entre l’amitié, la compétition, les rivalités et son attirance pour Lila, une jeune fille passionnée de street art, JB va devoir se battre malgré le lourd secret qui pourrait l’empêcher d’atteindre son rêve.

Les Petits princes - Affiche

Mon avis:

Les Petits Princes est un coup de coeur. Un vrai. Une petite pépite qui touche droit au but.  Vianney Lebasque dose avec talent l’humour, le suspense et les espoirs d’une génération. Je- oui, je dirai je- car j’ai été vraiment séduite par la totalité du film. J’ai aimé les moindres petites images, dialogues, pointes de réparties. J’ai eu envie de serrer fort dans mes bras JB, de le secouer tout en voulant le soutenir vers la réalisation de son rêve. L’histoire s’avère généreuse, passionnante, étonnante, perturbante. A la sortie, je me suis interrogée sur la portée de nos souhaits, nos désirs et ce que je serai prête à réaliser. Mais pas pour moi, je me suis mise à la place du parent, je me suis demandée quelle serait ma réaction. Quelle serait mon attitude face au dilemme et à la peur de perdre mon enfant. Au delà du sport, c’est une passion qui anime le héros, sa vie c’est le ballon rond. Son amour transpire à travers l’écran. Le jeune fragile Paul Bartel (II)a un coeur immense gros comme la lune et l’infini. (Clin d’oeil à un livre que j’adore Devine combien je t’aime). Un petit acteur à qui je souhaite une belle carrière. Puis, chut, j’ai revu Eddie j’ai cru me revoir devant la dernière séance.

Les Petits princes - Photo Eddy Mitchell, Reda Kateb

Le monde du sport, la compétition et les étoiles qui en découlent dans les yeux des jeunes sont dépeintes avec un réalisme frappant, tout en étant fougueux, passionné comme les joueurs. Le récit aurait pu se porter sur un autre univers que le foot. Je suis loin d’être une fan de se dernier, cependant j’ai apprécié du début à la fin le récit. J’ai été transportée, émue, retournée et j’ai eu un sourire immense plein d’espoir à la fin du générique. J’avais peur d’avoir envie de claquer les adolescents, loin de là, je me suis prise d’affection pour eux. Les techniques du ballon parleront peut-être même certainement aux footballeurs, pour ma part, j’ai juste profité des images et du jeu. Les Petits Princes se montrent frais, sincère, attachant. Une belle leçon: vivre et croire en ses rêves.

Ma note:

9/10

Plus d’informations:

Sortie: 26 juin 2013/ Distributeur: EuropaCorp / Genre: Comédie dramatique

Acteurs: Paul Bartel, Reda Kateb, Eddy Mitchell, Adel Bencherif, Ahmed Drame, Olivier Rabourdin, Ralph Amoussou, Samy Seghir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *