[Avis] Les Livres dont vous êtes le Héros: Sorcellerie de Steve Jackson et Loup Solitaire de Joe Dever

Nostalgie, nostalgie, mes premières armes de lectrice ont été sur des comics et des bandes dessinées, puis les albums pour enfants. Ensuite, à l’adolescence, au fil des années, j’ai plongé dans l’univers de contes, du fantastique. Et l’un de mes pépite, mes madeleines étaient les fameux livres dont vous êtes le héros. Vous savez, un roman qui vous laissez le choix de suivre une route plutôt qu’une autre, de partir à l’Aventure et de croiser le fer avec de la magie en prime souvent. Gallimard Jeunesse publie les rééditions dans une nouvelle mouture.

Kézako????

Pour ceux qui ne connaissent pas. Les Livres dont vous êtes le Héros sont un ensemble de romans ou de livres-jeux. Ils ont plusieurs mondes, plusieurs systèmes et font appel à l’imaginaire du lecteur. C’est une version solitaire du jeu rôle. Nul besoin d’équipe, nul besoin d’aller chercher une âme charitable pour avancer et sauver notre peau. Le destin de notre personnage ne repose que sur nous et le hasard (si si un peu, et les options choisies au début ou en cours de partie- enfin partie, disons plus des indices et des affaires prises avant de partir par monts et par vents courir les dédales du royaume). Le livre évolue avec son lecteur, selon ses choix, ses réactions, ses envies. L’histoire se divise en plusieurs paragraphes qui prennent des tournures plus ou moins épineuses selon le numéro proposé. Les possibilités sont infinies. Le lecteur-joueur pourra retenter de voir si la prochaine fois sa fin sera la même. Rien n’est figé. Un petit pas qui change et tout se modifie. J’adorais cette incertitude de réussir ou d’échouer dans ma quête. L’avancée se produit en grande partie sur des paragraphes qui se succèdent, des choix aléatoires, des combats et des rencontres. J’ai replongé avec délice dedans à travers trois titres. Je vous les présente:

Livres dont vous êtes le Héros

Les Sept Serpents de Steve Jackson

 

★Synopsis:★
Sorcellerie ! Quatre volumes, quatre aventures dont VOUS êtes le héros, qui peuvent être jouées séparément ou comme les quatre épisodes d’une grande épopée.
En vous lançant dans l’aventure de Sorcellerie!, vous allez partir à la conquête de la Couronne des Rois. Un voyage qui vous mènera d’Analand, votre patrie, jusqu’àl’inquiétante forteresse de Mampang.
Vous pourrez choisir d’être un simple Guerrier. Mais vous pourrez également choisir d’être un Sorcier. Vous serez alors initié à la magie et à ses sortilèges, révélés dans le Livre des Formules Magiques, en fin de volume.
Pour pousuivre votre mission, vous devrez traverser les Terres de Fins Fonds réputées infranchissables et parsemées de multiples dangers. Mais surtout vous allez devoir affronter les Sept Serpents, sept créatures diaboliques envoyées par l’Archimage de Mampang.

★Ressentis et conseils:★
Armez vous d’un crayon, d’une gomme et d’un bloc-note, petits conseils si vous voulez vivre une quête complexe, intense et forte en émotion. Serez-vous résister à la tentation de tricher? Vous pourrez suivre plusieurs voies, attention à ne pas opter pour celle qui vous sera fatale. Les indices sont à conserver, sauf si vous avez une mémoire d’éléphants et du temps devant vous, et encore, les petits points énoncés vous aideront pour ne pas faire le mauvais choix.

 

On a enchainé avec:
La Porte d’Ombre de Joe Dever
Illustré par Brian Williams

Vous êtes Loup Solitaire, dernier Seigneur Kaï du Sommerlund. Vous vous trouvez à des milliers de kilomètres de votre patrie lorsque vous apprenez que votre ennemi juré, Naar, le Dieu des Ténèbres, a profité de votre absence pour lancer une armée de monstres ailés à l’assaut de votre monastère Kaï. Vous partez aussitôt au secours de vos disciples. Mais il vous faudra traverser les immenses contrées du Magnamund, affronter de nombreux ennemis –déclarés ou sournois– et vaincre une horde de dragons dans un ultime combat dont l’issue décidera du sort de votre terre natale!
Force 3.

et La Tour de Cristal de Joe Dever
Illustré par Brian Williams
Le Bâton de Mort, cette arme terrible et maléfique, est tombé entre les griffes d’Ixiataaga. Maître de légions de morts vivants, il s’apprête à ravager le Magnamund et à y semer la terreur. Face à une telle menace, l’espoir des êtres libres repose tout entier sur vous, Loup Solitaire, Grand Maître Kaï du Sommerlund. Parviendrez-vous à atteindre les côtes gelées d’Ixia et à pénétrer dans la cité de Xaagon, qui abrite Ixiataaga et ses démons? Pour récupérer le Bâton de Mort, vous devrez gravir tous les étages de la Tour de Cristal, où vous attendent de nouveaux et innombrables périls…
Vous seul prendrez les décisions utiles au succès de votre mission et, pour mener les combats, vous n’aurez besoin que de la Table de Hasard figurant dans cet ouvrage.

J’avoue que j’ai préféré la saga Loup Solitaire. Dompter des dragons me tente nettement plus que les sortilèges. Bon, je n’ai pas vraiment le potentiel Sorcier, mes choix sont limites et j’ai tendance à être un poil trop « je fonce » pour ne pas périr. (Je vous cacherai mes morts… oui mes…). Prem du haut de ses 11 ans a joué différemment, parfois plus réfléchi, parfois plus téméraire que moi. C’est rigolo de voir la manière dont nous voyons l’avancée et les options chacun à notre niveau. A vous de voir si vous avez l’âme d’un guerrier ou d’un sorcier. Vous pouvez même envisager d’être une fois l’un et une fois l’autre. Les risques à combattre, les créatures croisées, les moyens pour parvenir à vos fins seront multiples, variés et offriront des opportunités variés selon votre postulat de départ, puis les petites pierres semées en route. De nombreuses heures d’activités et de jeu vous attendent. Foncez!!!.

 

A mes yeux, c’est un must à posséder, à caser dans sa bibliothèque ou dans celle d’un être cher (petits ou grands). De nombreux titres existent pour prolonger l’aventure. Une version pour miniature de moins de 12 ans seraient topissime si vous voulez mon avis (en moins brut, en moins conquérant). Les trames s’avèrent captivantes, passionnantes, modulable à loisirs et le tout dans un univers très bien construits. Ma madeleine de Proust a toujours ce charme que j’avais découvert enfant. Un de ceux intemporels qui demeure et vous chavire toujours autant.

Sorciers ou guerriers, les deux sont complémentaires et peuvent séduire les Aventuriers en herbe. (Ou les nostalgiques devenus grands). L’évasion est totale. Les éditions s’avèrent superbes, très bien conçues, précises, magnifiques, avec des superbes illustrations. Faut juste s’armer de patience, de volonté, de goût pour le fantastique ou les mondes extra-ordinaires qui peuplent les pages des Livres dont vous êtes le Héros.

★ Merci aux éditions Gallimard Jeunesse pour ce SP. L’occasion d’un petit bain de transmission avec mon pré-ado ravi de découvrir ce qui a pu m’émerveiller pendant des heures quand j’avais son âge. ★

★Ma note:★
★ 9/10 ★

Coup de coeur

★Informations:★

Pour Les sept Serpents de Steve Jackson:

320 pages, ill., sous couverture illustrée par Mel Grant, 108 x 178 mm
A partir de 12 ans
Genre: Magie, Livre-jeu, Aventures, Fantastique, Jeunesse
Prix: 14,50 euros

Pour les Joe Dever:

320 pages / 288 pages
Prix: 7,30 euros l’un.

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *