[Avis] Les insurgés, tome 1 : Conquête – Elle Kennedy

Critique roman: Les insurgés, tome 1 : Conquête – Elle Kennedy

Elle Kennedy emporte dans une romance étonnante avec un côté dystopique, une touche sensuelle et érotique très prononcé. Conquête est le premier titre de la série Les Insurgés. Direction, un monde imaginaire où deux groupes s’affrontent: Insurgés et Souverains.

☙Synopsis:☙

Hudson Lane est la demi-soeur du leader des Souverains qui ont pris le pouvoir et instauré la loi martiale. Son frère a décidé de la marier à son second, ce qu’elle ne veut même pas envisager. Elle s’enfuit et risque la mort pour cette désertion.

Dans sa fuite effrénée, elle croise le chemin de Connor Mackenzie qui a pris la tête des Insurgés. Elle ne peut lui révéler sa véritable identité.

Entre ces deux-là naît une attirance immédiate, mais Connor n’est pas tout à fait prêt à accueillir une inconnue dans son groupe et Hudson va devoir lutter pour se faire accepter.

Elle découvre ce que c’est que de vivre avec les Insurgés, les difficultés et les dangers du quotidien.

Elle découvre aussi les histoires terribles qu’ont vécues ses nouveaux compagnons à cause des Souverains, en particulier celle de Connor et de sa famille.

Mais son terrible secret va finir par être découvert, sa situation au sein des Insurgés est devenue plus que précaire. Connor va-t-il accepter qu’elle reste parmi eux ?

☙Mon avis:☙

Si vous vous attendez à une romance du type de Off-Campus, vous allez être étonnée. Ici, le monde a été détruit. Rien n’est plus pareil. Les colonies sont dirigés par un gouvernement autoritaire. Les soins sont refusés. La sélection naturelle doit agir. L’ordre est maintenue par une milice qui n’hésite pas à utiliser tous les moyens pour établir le pouvoir. La loi de la jungle sévit en dehors des sentiers protégés.

Un univers violent, brutal, aride, sauvage s’offre aux habitants. Les hors-la-lois refusent de se soumettre à la loi martiale. Ils vivent hors des colonies, sans foi ni loi. Les descriptions me donnaient envie. Le côté Mad Max croisant Hunger Game me faisaient de l’oeil. Quelque part, c’est un mélange détonnant. L’écran sert à dévoiler la décadence des hommes, les besoins primaires reviennent à la surface.

Hudson découvre la réalité derrière les murs de la cité. Fuyant un mariage arrangé par son frère Dominik, elle se retrouve face à ses Insurgés. Comment survivre loin de la colonie? Entraînée, l’héroïne se rend malgré tout compte des dangers qui existent loin de son carcan protégé de citoyens.

Connor souhaite se venger plus que tout de Dominik. Il est à la tête des Insurgés. Méfiant, austère, torride, alpha sur les bords, voit d’un mauvais oeil l’arrivée de la jeune femme. Pour lui, c’est une étrangère, elle l’intrigue et l’attire. Le héros se retrouve confronté à un dilemme accepter de protéger Hudson ou la laisser partir. Peu à peu, les flammes grandissent.

La fuyarde gagne ses gallons, elle attise les étincelles et s’impose aux Insurgés. A leur contact, sa sexualité se débride. Et c’est là que j’ai été surprise. Je ne pensais pas lire une romance très prononcée sur ce point. Car, soyez prévenus, Conquête est une romance érotique, très poussée. Les scènes de sexe sont explicites, détaillées. Et certaines comportent des pans de ménages dont je ne m’attendais pas aux premiers abords à croiser… (Je ne suis pas friande des échanges et des sandwichs… trop de cul tue le cul…). La plume de Elle Kennedy demeure plaisante, agréable et décrit à la perfection les événements (avec ou sans activités corporelles).

La trame s’avère originale, surprenante, addictive et passionnante. Cependant, le côté torride et les nombreux ébats frisent l’overdose. J’ai presque fini par lever les yeux aux cieux à force de lire les séances plans culs des héros. Connor, Pike, Lennox, Rylan, Kade et Hudson ont du potentiel. Ils sont attachants, mais Elle Kennedy survole leurs caractères et des morceaux du récit. Il manque des indications, une petite consistance en plus pour craquer totalement devant le charme du monde proposé. J’aurai apprécié plus de détails et moins de sexe.

Sous l’idée d’un monde post-apocalyptique, Elle Kennedy ouvre la porte d’un univers prometteur avec une sexualité sensuelle, extrêmement chaude, débridée et dans tous ses états. A lire si vous n’avez pas froids aux yeux niveaux érotisme. Si vous appréciez les romans sans grands sentiments, secrets, avec une bonne dose de chapitres sexuels, allez-y.

☙ Merci aux éditions Hugo New Romance pour cette découverte ☙

☙Ma note:☙

🌟6,5/10🌟

☙Informations:☙

Saga Les insurgés 1/3
Auteure: Elle Kennedy
334 pages
Editeur : Hugo Roman
Date de parution: 14 septembre 2017
Collection : NEW ROMANCE
Prix: 17 euros

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

2 commentaires sur “[Avis] Les insurgés, tome 1 : Conquête – Elle Kennedy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *