[Avis] Les chevaliers des Highlands tomes 1, 2 et 3 par Monica McCarty

★Synopsis:★

Comte de Carrick et seigneur d’Annandale, Robert de Bruce revendique le trône d’Écosse. Or, pour vaincre les Anglais, il lui faut des mercenaires d’élite. Des Highlanders prêts à se battre pour sa cause. Comme Tormod MacLeod, force de la nature, dévoué à son clan. Erik MacSorley, marin d’élite à la tête de la garde secrète de Bruce. Ou encore Arthur Campbell, surnommé la Vigie pour ses talents d’éclaireur.
Les trois premiers tomes des Chevaliers des Highlands réunis en un volume.

★Mon avis:★
Tome 1 : Le Chef de Monica McCarty
Alors le Chef, voyez-vous mon esprit a imaginé un croisement entre Chris Hemwsorth et Chris Evans. Oui, laissez-moi rêver un peu, hein, faute au prénom Tor. Voilà, faut que je trouve un coupable. Non, mais sérieusement, j’ai eu chaud.

Ce tome est une mise en bouche, l’auteur Monica McCarty installe des pions pour ses prochains récits. Elle trace un univers sombre, dangereux, fascinant, attirant, séduisant, complexe et difficile. J’ai adoré. J’ai aimé plongé dans cette Ecosser torturée, dans cette ambiance de révolution qui se devine. Robert Bruce apparaît comme le successeur du trône, du moins, s’il parvient à s’entourer des bons guerriers. Le combat a besoin d’un chef, c’est notre héros Tormod McLeod. Par soucis de protéger son clan, le highlander accepte de prendre la tête de l’armée secrète. Sous ses airs de brute, se cache un coeur blessé qui ne désire plus se lier sous peine de souffrir encore de la perte d’un être cher. Seulement, le destin lui colle un mariage “un peu forcé” avec Christina Fraser, fille d’un chef de clan ennemi. Le jeune femme adore lire, sa vision de l’amour et du preux chevalier s’avère très idéalisée par ses lectures, dont sa favorite Lancelot et Guenièvre, forte, brillante, discrète.

Le pauvre Chef doit faire face à son épouse, à son secret… car nul ne doit savoir pour les entraînements. Ce qui entraîne quelques quipropos. La belle Tina pense que son mari lui est infidèle. Le duo est à l’opposé l’un de l’autre, lui peu bavard, peu expansif, a peur de succomber à son attirance. Elle, a besoin de communiquer, de démontrer son désir pour Tor, de tendresse, d’échanger. Les deux sont attirés comme le papillon par la flamme. La froideur dont semble faire preuve Tor met à rude épreuve sa femme. Au fil des chapitres, ils apprendront à s’aimer.

En parallèle de la romance principale, l’auteur dresse le portrait de cette armée secrète toute en muscle, fascinante et mystérieuse. Un tome qui pose les prémices de futures aventures piquantes, savoureuses et délicieuses.

Tome 2 : Le Faucon

Bon, là, j’avais Ragnar en tête. Cherchez pas. Erik est solaire, séducteur, un peu blagueur, il prend la vie comme elle vient, pas franchement le type de Lothbrok le côté humour et pourtant tout le long de ma lecture, je l’ai eu avec cette vision là. (Bon, j’ai rien contre moi, je l’aime beaucoup cet viking). Erik MacSorley est le viking intrépide parfait. Un vrai bonheur de le suivre, de le voir tomber amoureux sans s’en apercevoir et de ne pas se rendre compte qu’il est fou d’Ellie alors que tout le monde le sait. Le Faucon sera dérouté par la superbe Ellie. Les deux caractères détonnent, se complètent et sont incroyablement délicieux à découvrir.

Lady Elyne dit “Ellie” et fille aînée d’Ulster d’Irlande a un charme intense, elle cache son identité derrière son rôle de gouvernante. L’amour lui tombera dessus d’un coup. Les sentiments viennent doucement. Les regards, les échanges, les joutes, tout s’installe pour captiver, monter la tension et le désir crescendo, pour exploser enfin dans des moments juste impressionnants. Le couple est fascinant. Lui, loyal, tendre, protecteur. Elle, indépendante, magnifique… J’ai fondu pour Erik. Littéralement.

Monica McCarty donne la part belle à la romance dans ce tome. Elle ravit les coeurs. Les malmène, les entraîne dans un tourbillon de sensations. Certains passages sont chauds, sensuels, intenses et percutants. Le tout dans un contexte de conflit qui ne démord pas et grandit un peu plus chaque jour. Les faits historiques sont décrits avec talent. Ils ponctuent le récit et l’amour entre les deux personnages principaux de notes qui poussent à plonger un peu plus dans l’univers de la garde.

Tome 3 : La Vigie

Monica McCarty réussit à me surprendre à chacun de ses tomes. Je pensais pas pouvoir vibrer autant pour un récit mélangeant romance historique et espionnage. Heureusement, je n’ai pas parié, j’aurai perdu. L’auteur parvient à offrir une trame intense, retentissante en rebondissements, en émotions. Retour au tome 1, Arthur Campbell, prétendument exclu de la garde secrète de Robert de Bruce, doit jouer les infiltrés au château de Dunstaffnage, fief de Lorn Mac Dougall, son ennemi juré. (Remarquez l’assassin d’un membre de sa famille devient rarement son meilleur ami…). La mission sera mis à mal par le contact rapproché de la belle Anna Mac Dougall. L’attirance flamboie. Elle est là, l’héroïne le cherche, le taquine, le pousse dans ses retranchements. Lui, le solitaire va devoir réagir, comment résister à cette femme fascinante qui éveille en lui des sensations dont il ne pensait pas pouvoir ressentir? Discret, le guerrier sera mis à dure épreuve. Sa carapace sera cabossée de plus en plus, craquelée par l’amour d’Anna. La tension et la passion se dessinent avec une force, un talent qui rend réaliste les échanges, le trouble des deux protagonistes se comprend, se touche du doigt.

La garde secrète tente toujours de mener à bien ses activités. Toutefois, la romance prend le dessus. Intense. Même si des drames ponctuent la trame. L’expression des désirs inassouvis des deux héros Anna et Arthur dépasse le plaisir physique, leur attirance n’est pas uniquement charnelle, elle est entière, complète. Les deux ne sont qu’un ensemble. Leur destin d’ennemis n’en apparaît que plus tragique, percutant et éblouissant. Un peu à la Roméo et Juliette.

Ce tome signe une romance passionnée, qui a su m’émerveiller un peu plus que le second tome. Chose que je ne pensais pas vraiment possible. Si Monica McCarty continue, je finirai en flaque devant ses Highlanders. Flamboyant. Merveilleux. Splendide. La Vigie est à lire.

====

Au final, les chevaliers des Highlands offrent de belles romances, passionnantes, piquantes, mêlant adroitement guerre politique, sensualité, danger, mystères, complots, sentiments contradictoires. Monica McCarty est douée, très douée pour donner vie à des héros attachants, séduisants à souhaits et qui marquent petit à petit le coeur. Laissez-vous tenter par les Highlands, vous ne devriez pas le regretter. Vivement la suite!!!

★ Merci aux éditions J’ai lu pour elle pour cette découverte ★

★Ma note:★
★ 9/10 ★
Coup de coeur
les-chevaliers-des-highlands-1-2-3-par-monica-mccarty
★Informations:★
Auteur: Monica McCarty
Traduction : Astrid Mougins
Série : Les chevaliers des Highlands
Editions J’ai lu pour elle
Collection : Best
Genre : Historique
Thématiques : Highlands, Romance historique
Date de parution : 05/10/2016
Nombre de pages : 862
Format : Semi-poche
Prix: 17 euros
Disponible en numérique: Oui

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *