[Avis] Les Adieux à la reine de Benoît Jacquot

Les Adieux de la reine m’a surprise. J’avoue que j’avais eu des très bons échos du livre de Chantal Thomas sans avoir eu le temps de le lire. J’étais curieuse de voir le rendu sur grand écran. Lumineux du début à la fin. Les acteurs sont resplendissants. J’ai succombé davantage au charme ravageur un peu capricieux de Diane Kruger. Si j’avais à aimer une femme, elle serait dans mes 5 favorites, elle dégage une sensualité incroyable. Le côté hautain, froid et dur de la royauté lui sied à merveille.

La chute d'un amour lesbien?

Le film est une manière assez originale de montrer une partie de la chute d’un Roi et de sa Reine à travers les yeux de sa lectrice. Le parti pris de présenter les événements à travers une jeune femme attirée par sa souveraine change et titille la curiosité. Léa Seydoux a su me captiver alors qu’au demeurant, je ne suis pas une grande fan. Elle incarne un personnage discret, timide à l’opposé de Diane Kruger. L’amour rend aveugle aux frasques de l’autre dans un sens l’actrice le montre à la perfection. J’ai beaucoup aimé pas écrasant de longs discours. J’avais peur d’une Marie-Antoinette version Coppola bis, j’ai vraiment accroché.

La sexualité de la reine est abordée de manière moderne tout en finesse. Je n’ai pas souvenirs de cette version dans mes cours d’histoire sur la Révolution. Une touche de piquant et un je ne sais quoi de sulfureux. J’ai aimé le côté historique qui ne perd pas de sa réalité. L’histoire pourrait presque se transposer de nos jours avec les soucis économiques actuels. D’accord, la trame a un aspect long, lent qui peut dérouter et repousser certains spectateurs. Les Adieux de la reine a le mérite d’être visuellement somptueux. J’ai plusieurs fois eu le sentiment de me plonger dans un tableau de Georges de la Tour ou

Un tableau prend vie

href= »http://fr.wikipedia.org/wiki/Johannes_Vermeer »>Johannes Vermeer. J’ai été bluffée par le jeu des lumières, les aspects clairs-obscurs. Je serai bien restée à contempler les paysages et les personnages. Je ne parlerai pas des costumes qui accentuent les courbes et les gorges des actrices, les vêtements sublimes les protagonistes. Les émotions se lisent sur leur visage.

Les Adieux de la reine est une perle à déguster pour ses acteurs, ses lumières et son histoire.

3Moop raisons de voir les Adieux de la reine:

  • les attraits royaux de Diane Kruger
  • le côté naïf version Candide féminin de Léa Seydoux
  • l’envers du décor de la sexualité de la Reine Marie-Antoinette

3Moop raisons de fuir les Adieux de la reine:

  • Film au charme long
  • Film sur la Révolution centrée sur un personnage
  • les historiens trouveront à redire…

Note: :-D8/10