[Avis Lecture] The Originals Tome 1 – L’ascension par Julie Plec

Synopsis:

Ils sont trois frères et sœurs, et ils sont les plus vieux vampires du monde. Après une longue errance, Elijah, Rebekah et Klaus Mikaelson sont de retour à la Nouvelle-Orléans, déterminés à recouvrer le pouvoir qu’ils y exerçaient des siècles plus tôt. La ville, longtemps déchirée par les querelles entre sorcières et loups-garous, voit les deux clans se réconcilier, grâce notamment à une jeune sorcière considérée comme la princesse de cette communauté surnaturelle. Issue de l’union d’un loup-garou et d’une sorcière, Vivianne est promise à un loup-garou pour sceller l’alliance des deux clans. Malgré la désapprobation de son frère et sa sœur, Klaus s’est promis que Vivianne sera sienne, et il est prêt à tout pour y parvenir. Nous sommes en 1722, ils sont les vampires des origines, « The Originals »…

The originals L ascension tome 1 Julie Plec

Mon avis:
Dans mes goûts, les vampires sont une de mes faiblesses. Il suffit de les avoir dans un livre pour avoir envie de découvrir le récit. J’ai dévoré la série à la base du titre The Originals: Vampire Diairies la série imaginée par l’auteure L.J. Smith dans Journal d’un vampire. Une vraie réussite adaptée en série télévisée. Bon, j’avoue j’ai souvent eu envie de coller l’héroïne Elena dans un placard et de filer avec Damon. (Le bad boy m’a toujours davantage séduite que le gentil frère Stefan).

Direction, ici, la Nouvelle-Orléans en 1722 pour suivre les trois frères et soeurs Mikaelson. Les paysages mystérieux emprunts de magie se prêtent à merveilles aux aventures de Elijah, Rebekah et Klaus. Je suis tombée sous le charme de la plume de Julie Plec. En un mot: addiction. Je me suis retrouvée à enchaîner les chapitres sans lever le nez de mon recueil avec plaisir. Chaque partie est amené par un des enfants Mikaelson. Tour à tour, ils prennent la parole. Laissant entrevoir pourquoi ils sont arrivés à la Nouvelle-Orléans, pourquoi ils y sont restés.

Le passé se dévoile au fil des pages. Klaus mi-loup garou maudit par sa mère, ne pourra jamais se transformer tombe amoureux fou d’une hybride mi-sorcière mi-louve Vivianne, Viv. Il fera tout pour l’avoir. Elijah cherche la paix et un foyer à l’aide d’Ysabelle une sorcière il se lie à un pacte. Rebekah charme un capitaine de l’armée française Eric qui s’avère être un chasseur de vampire envoyé par son père pour la tuer. Trois destins différents. Trois visions du monde. Trois solitudes entremêlées.

Klaus est un héros qui attire les foudres, il partage entre son côté rebel, assoiffé de sang et son désir de protéger les seins. L’affection entre amour et haine n’est jamais loin avec lui. Elijah est plus calme, plus gentil, du moins en apparence. Il est troublant dans un autre registre. Et la soeur, Rebekah est un danger sur pieds, vibrante, captivante. Ils forment les premiers vampires. Les premiers maudits. Les premiers buveurs de sang. Le premier tome les présente plus intimement, les montre sous diverses facettes. Les trois tentent de fuit meur père, Mikael qui ne rêve que d’une chose les tuer. Le coeur se sert d’imaginer les parents si peu aimants entre Esther qui maudit son fils et le père assoiffé de leur sang… Ils sont pas franchement verni chez les Mikaelson.

Le style d’écriture entraîne dans son sillage. L’action se mélange aux sentiments. Le coeur vibre. Les sorciers, loup)garous et vampires arrivent à exister dans un univers enchanteur, surprenant. Le cadre historique attise la curiosité. Les événements sombres se préparent et se répercutent sur les choix des héros. La romance apporte une touche plus douce, moins cruelle à la réalité des faits. Les détails se dévoilent petit à petit par des rituels, des actes, des pactes…

The Originals : L’ascension s’avère une lecture plus que plaisante. La version vampire plus soft, séduisante en diable est accessible à partir de 15 ans (vu les scènes explicites et le niveau par moments c’est largement compréhensible). Le premier tome se termine d’une manière prévisible et pourtant il pousse à vouloir en savoir plus, encore plus. Klaus, Elijah et Rebekah sont unis dans une belle aventure. Le prochain volet La Perte sera rapidement dans ma pile à lire dès sa sortie en Juillet 2015.

Merci aux éditions Hachette pour la lecture découverte.

Ma note:
9/10

Informations:

  • Auteure: Julie Plec
  • Traduction: Nicolas Ancion et Axelle Demoulin
  • Date de parution : 18/02/2015
  • Editeur: Hachette Romans
  • Black Moon
  • A partir de 15 ans
  • Pagination: 336 pages
  • Prix: 16.5 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *