[Avis Lecture] Pourquoi les ours ne portent-ils pas de slip ? de The Oatmeal

Synopsis:

Matthew Inman est le fondateur d’un univers riche et complet,  » The Oatmeal « , entièrement dédié à l’absurdité de la vie moderne, comme ont pu le faire les Monty Python dans les années 70. Inman est donc un auteur multimédia dont la principale expression passe par le net et l’édition de livres. Pour les deux, le résultat est définitif : 2,8 millions de fans sur Facebook, 438 000 followers sur Twitter, et ses livres précédents, comme  » How To Tell If Your Cat Is Plotting To Kill You « , ont été N°1 sur les listes des best-sellers du New-York Times. Matthew Inman utilise lâchement et systématiquement les animaux et leur vie sauvage pour mieux se moquer de notre propre vie et de ses codes parfois étranges. En petites saynètes qui peuvent aller de une à dix pages, il porte un œil critique et méchant sur notre société, plus particulièrement celle des jeunes, les modernes, les geeks, les hipsters, les nerds, etc. C’est souvent bête, mais c’est toujours drôle, c’est l’humour d’aujourd’hui tout de suite…

pourquoi-les-ours-ne-portent-ils-pas-de-slip-the-oatmeal-hugo-cie-desinge

Mon avis:

The Oatmeal, ne m’était pas inconnu. Merci Twitter et internet en général. J’étais intrigué par la question. J’avoue avoir eu un grand sourire niais d’enfant de maternel en le lisant. Sans adorer son style graphique, j’ai souvent l’impression d’avoir la banane en découvrant ses oeuvres. Bon, je ne cours pas après son trait de crayon, vous m’excuserez, ça freine un peu, beaucoup, peut-être (non en fait j’en suis certaine) toute possibilité de coup de coeur absolu pour son travail. Esthétiquement, j’ai du mal. Vraiment. Même en y mettant toute la meilleure volonté du monde, je ne serai pas dans ses adorateurs. (Remarquez, pour moi, le craquage absolu de slip c’est J.S. Campbell alors voilà voilà, vous voyez, c’est pas le même ressenti ni crayonné).

The Oatmeal, a le don d’aborder des thèmes de la vie quotidienne, de la société avec un humour mordant et caustique que j’apprécie. Là, repose la séduction de Matthew Inman pour ma part. (Oui, je suis étrange, un trait qui m’attire pas mais le fond oui). La plume absurde se savoure avec délice. Alors, j’avoue m’être retrouvée franchement au bord de la crise de rire en découvrant ses planches papiers avec notamment la rédemption du hamster, ou les aventures du ver de terre parasite… et j’en passe.

Pourquoi les ours ne portent-ils pas de slip ? est un recueil d’une cinquantaine de pages avec plusieurs récits découpés en plus ou moins longues saynètes. La plupart utilise des animaux ou des bonhommes ronds (oui je dis bonhomme, je vous ai dit, niveau simplicité de maternelle ;) ). Au programme, tout y passe: les vieux, les jeunes, les célibataires, les couples tout le monde en prend pour son grade. Je reste sceptique sur le passage au papier, et la colorisation des illustrations. Je me demande si c’est bien le format idéal pour la patte de Matthew Inman. Les points de cynismes, ou l’humour trivail ont su me séduire. Mais dans l’ensemble, la lecture est inégal. Cependant, la moquerie de The Oatmeal permet de voir autrement son quotidien et d’en sourire. C’est souvent bête et ça fonctionne. (Du moins sur moi…)

Ma note:
6,5/10

Informations:

  • Editeur: Hugo&Cie
  • Collection: Desinge
  • Pages: 160
  • Date de parution: 2 janvier 2015
  • Prix: 14,95 euros

The Oatmeal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *