[Avis Lecture] Pour quelques touches de passion par Anna Lyra

Pour quelques touches de passion par Anna Lyra sous sa couverture qui sent bon l’évasion se cache une romance qui frôle le coup de coeur.

Synopsis:
Un peintre à court d’argent. Une châtelaine criblée de dettes. Une relation volcanique !
1876
Sous le soleil ardent de Provence, les larmes d’Eugénie ont un goût amer. Un goût de solitude et de désespoir. Son père vient de mourir, l’abandonnant seule à son sort avec de terribles dettes. Désormais, elle n’a plus le choix : pour survivre, elle va devoir vendre le magnifique domaine Gustavin et le château de ses ancêtres. Vendre pour se réfugier dans une petite maison du centre-ville d’Aubagne, dernier vestige de la fortune familiale. Oui mais voilà, la maison est occupée. Par un rustre de la pire espèce – un peintre, qui refuse de payer son loyer et de lui laisser le logis. Mais Eugénie n’a pas dit son dernier mot, ça non : le peintre va débarrasser le plancher, de gré ou de force ! Elle a déjà mille et une idées pour le convaincre de partir…

Pour quelques touches de passion par Anna Lyra

Mon avis:
J’ai connu la plume d’Anna Lyra avec la Fleur des Highlands. En prévision de la sortie de son nouveau roman, je me suis laissée tentée par « Pour quelques touches de passion ». Je ressors ravie de ma lecture. L’auteure réussit à poser une romance historique toute mignonne. Pour une fois, l’histoire se déroule sous les étoiles du Sud de la France, direction Marseille. Là-bas, nous rencontrons une jeune héritière criblée de dettes, le belle Eugénie et un artiste qui loue sa demeure le séduisant Thomas. Les liens entre eux sont ambigües entre amitié et amour ou haine.

L’héroïne se voit contrainte de demander de quitter rapidement la maison à son locataire. Ni l’un ni l’autre ne pensait que l’existence leur apporterait un vent de changement de cet envergure. L’inspiration qui fuyait Thomas revient en apportant une muse étonnante: Eugénie. La belle héritière fauchée lui ravit son coeur. Seulement, l’un comme l’autre campe sur leurs positions, elle prendre possession de son bien, lui y rester. La guerre que les deux se livrent s’avère succulente à suivre.

L’alchimie entre les deux héros envoient des éclairs dans l’atmosphère. Elle donne lieu à des échanges explosif, parfois cocasses. Ils se cherchent, se taquinent et succombent. L’humour se lie habilement à l’étincelle romantique qui voyage dans l’air de cette aventure peu banale. De la rencontre entre deux tempéraments forts découle une romance adorable, agréable à souhait. La plume d’Anna Lyra s’avère fluide, précise, la tension monte, les attirances gagnent en flamboiement au fil des scènes. La Provence devient un très bel écrin pour deux coeurs qui ne pensaient pas trouver l’amour. Le destin réserve de belles surprises. Les personnages posés sur le papier sont très bien décrits, avec talent, simplicité, ils marquent l’esprit. A la fois attachants, énervants, séduisants, remplis de pointes drôles, sensuelles, les liens entre Eugénie et Thomas se dégustent comme un bonbon. Installez-vous dans votre canapé, prenez le temps de partir à leur rencontre.

Le titre se lit rapidement. Les mots défilent rapidement. La fin arrive sans s’en apercevoir. L’intrigue capte l’attention tout en offrant au passage des ébats d’une sensualité à fleur de peau. Vous risquez d’avoir chaud. Très chaud. Comme si le soleil venait caresser votre peau. Les rebondissements sont maniés avec talent, et la romance est définitivement plaisante à suivre. A garder pour vous réconforter, pour rebooster le moral, si vous souhaitez un petit vent doux, tendre, passionnant, vous avez tout de réuni ici. Foncez !

★ Merci aux éditions Harlequin et NetGalley pour ce SP ★

Ma note:
★ 9/10 ★

Informations:
Editions Harlequin
Date de parution: 10 avril 2015

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *