[Avis Lecture] Passion à Cambridge par Blythe Gifford

Synopsis:
Pour le garder près d’elle, elle doit lui cacher son identité.
Cambridge, XIVe siècle Prise à son propre piège ! Depuis qu’elle est tombée sous le charme de Duncan, un séduisant et ténébreux professeur, Jane est en pleine confusion. Elle qui, en se déguisant en garçon, a réussi à déjouer l’interdiction faite aux filles de poursuivre des études ne sait plus que faire ! Car, si elle dévoile son identité, elle pourra dire adieu à ses rêves d’instruction et d’indépendance. Mais, si elle persiste dans son jeu, Duncan continuera de la traiter comme un gamin farouche, et non comme la femme qu’il a révélée en elle…

Passion à Cambridge-Blythe Gifford

Mon avis:

Passion à Cambridge de Blythe Gifford propose de suivre une héroïne qui décide d’accéder à une éducation. Elle refuse de renoncer à sa liberté. Elle s’enfuit de chez ses parents, part à l’université. Travestie en partie homme, la jeune fille, du haut de ses 17 ans tient tête à son maître. Mentant, laissant supposer qu’une blessure l’a privé de sa virilité pour excuser son intimité, Jane devient John. A travers ses yeux, nous découvrons la place de la femme au XIVe siècle.

Face à cet étrange Petit John, Duncan ressent des sentiments troublants. Comment peut-il vibrer pour cet élève? Lui qui n’a jamais eu de si intenses sensations, se trouble au contact de John. Il est intrigué, curieux de connaître le fin mot du mystère autour de son ami. Le secret ne se dévoile pas tout de suite. Nous rencontrons l’univers de Duncan, de ce professeur étonnant, nous admirons cette héroïne forte, brillante, évoluée parmi les hommes. Nous touchons du doigt l’attirance grandissante des deux parties. Nous approchons doucement de la révélation.

La femme est un bien dans l’Angleterre médiévale et rien d’autres. Les comportements des pairs de nos deux héros le démontrent bien. La romance s’avère délicieuse à suivre. Instructive pour les deux. Jane comme Duncan sont charmants. La plume de Gifford s’avère addictive, plaisante. L’aventure se lit rapidement. Le récit se développe sous les yeux du lecteur, l’affection grandit pour ses personnages d’une autre époque. Les scènes se peuplent de moments sensuels, divins, détaillés et très bien décrits. La profondeur de la trame ne repose pas uniquement sur ses moments, mais aussi sur la psychologie et les sentiments de ses héros. Une romance historique savoureuse, étonnante qui mérite que vous vous y arrêtiez.

Rien à voir, mais j’ai eu une petite déception, Jane n’est pas rousse, elle est blonde. La couverture propose une héroïne avec une autre couleur de cheveux. Qui a dit que j’aimais les rousses? J’assume, je les trouve pleine de peps, de piments et surprenantes.

★ Merci aux éditions Harlequin et à NetGalley pour ce SP ★

Ma note:
★ 8/10 ★

Informations:
Titre vo: In the Master’s Bed
Auteure: Blythe Gifford
Réédition. Titre paru anciennement sous « Le désir pour maître« .
Les Historiques N°710
Editions Harlequin
Genre : Historique, Sentimental
320 pages
Prix: 6,95 euros en papier
Disponible en numérique: oui

A propos de l’auteur :

Après avoir occupé des postes prestigieux dans les relations publiques, le marketing et la publicité, Blythe Gifford se consacre entièrement à l’écriture. Nourris de sa passion pour l’Histoire et de son goût pour le romanesque, ses romans sont à la fois intenses et vifs.

★★★★★★★

3 commentaires sur “[Avis Lecture] Passion à Cambridge par Blythe Gifford

  1. Merci pour vos mots gentils. Je ne veux lecteurs sachent que ce livre a déjà été publié en français comme « Le desir verser maître. » Différent couverture et le titre, mais même livre! (Excusez mon français, s’il vous plaît.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *