[Avis Lecture] Le goût du thé, celui du vent de Eve Borelli (Saison 1)

Eve Borelli a une fois de plus réussit à me conquérir. J’attendais avec une certaine curiosité et impatience cette sortie. J’ai pu découvrir Elinor et Amaury en avant-première. Merci aux éditions Nisha pour ce point.

Synopsis:
Elinor est une curieuse jeune-femme passionnée par le thé. Elle parcourt le monde pour le faire découvrir sur sa chaîne Youtube, revenant à Gruissan uniquement pour s’occuper de sa petit boutique ; adorable lieu de rencontre, son rêve d’enfant. Une vie calme et douce, soudainement envahie par le trouble lorsqu’en plein orage, Elinor rencontre le bel Amaury, kitesurfeur et chasseur de tempête aux quatre coins du monde. La romantique saura-t-elle convaincre l’homme blessé de remplir sa vie d’amour plutôt que de bourrasques ? Une comédie touchante, tendre et drôle, pour les soirs de mauvais temps ou les journées ensoleillées. A savourer, quelle que soit la météo.
le-gout-du-the-celui-du-vent-tome-1-eve-borelli
Mon avis:

Elinor est une youtubeuse pas comme les autres, elle ne livre pas des avis vidéo sur des livres, des films ou des produits de beauté, non, elle parle de thé. Comment vous dire que j’ai aimé l’idée ? Que j’ai trouvé ça original. Détonnant. Rafraîchissant. L’héroïne semble avoir un côté mauvais kharma qui m’a fait sourire. Très fort. Sur sa route malheureuse se dresse un charmant et séduisant kitsurfeur Amaury. (Apprêtez-vous à baver sur votre ouvrage ou votre liseuse, le spécimen est pas mal du tout, mais pas du tout du tout…)

Les deux héros voient leur existence bouleverser, chambouler par le destin. J’ai apprécié leur relation. Même si je regrette sincèrement le format. J’aurai aimé davatange de pages, davantage de chaptires, davantage d’instants partagés avec Elinor et Amaury. Voil), Eve Borelli fallait pas avoir une plume si plaisante, si attachante, si addictive que le lecteur souhaite en avoir plus à se mettre sous la dent.

Vous voulez une lecture qui vous donne la pêche ? Qui vous file un sourire à en faire souffrir les yeux du voisin ? Foncez !!! Elinor est ravissante, drôle, lumineuse, pétillante, fraîche. Une vraie poissarde, un petit Pierre Richard en version Grand Blond avec une chaussure noire comme je les aime. Je ne pouvais pas ne pas tomber amoureuse de ce personnage maladroit, épique dans certaines scènes. Puis pour rien gâcher, elle a un chat. (si si les personnes qui ont un chat ne peuvent pas être totalement dénuées de potentiel séduction, un peu plus elle aurait été rousse, je filais direct chez l’auteur pour avoir la suite moi… imaginez le combo, mon cœur aurait craqué littéralement). Dans son sillage, la meilleure amie Juana, Laurent ne sont pas en reste.

Les pointes d’humour sont des petits bonbons sucrés, doux, agréables pour le moral. La romance offre un héros sexy en diable, rhaaaa. La chaleur qui grimpe face aux descriptions de Amaury, risque de coller des coups de chauds, et monter la température même pas 5°. Je vous le dis comme ça. Si vous rougissez tout d’un coup vous saurez pourquoi.
L’amour frappe quand on s’y attend le moins. Même le plus récalcitrant doit s’avouer vaincu face à lui. Les deux héros vont vite s’en rendre compte pour le plus grand ravissement des lecteurs. Merci Eve Borelli pour cette belle saison.

Ma note:
8/10

Informations:
Sortie prévue le vendredi 26 février 2016
Editions Nisha
Collection : NIS.CRUSH STORY
Prix: 9,99 euros en version papier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *