[Avis Lecture] Fight For Love – Tome 1: Real de Katy Evans

Synopsis:
Star de la ligue underground, Tate Remington est un boxeur à l’animalité exacerbée dont le pouvoir de séduction rend folles toutes les filles autour du ring. Depuis qu’il a croisé son regard, la seule femme à laquelle il pense, celle qu’il a choisie, c’est Brooke, ancienne athlète de haut niveau qui, suite à un accident, s’est reconvertie dans la thérapie sportive. Mais pour que leur histoire devienne bien réelle, Remington devra se dévoiler à Brooke… Deux caractères forts qu’un désir charnel intense, pur et obsessionnel consume. Une histoire d’amour sous tension et des personnages d’une rare complexité.

Cover Fight For Love Tome 1 Real Katy Evans

Mon avis:
Fight For Love est une petite bombe. Dans le même style que Beautiful Disaster, le héros est un sportif. Un combattant. Remy est un champion de l’undergound de boxe. Il possède un côté bad boy tatoué, ténébreux, sexy en diable qui ne laisse pas les femmes indifférentes. Son tempérament tout feu tout flamme réserve des surprises. Agressif, perturbant et perturbé, il s’avère plus complexe que ce que la violence de ses poings semblent présager. Au delà des apparences, son personnage est atypique, bouleversant. Il m’a conquise. Sa force et sa faiblesse, ce mélange étonnant. Et son secret. La plume de Kathy Evans introduit un héros aux blessures peu ordinaire et touche un sujet délicat.

Remy craque sur Brooke à l’opposé de son tempérament. Tout sage, un petit ange sous son cardigan rose, sa tenue toute mignonne aux antipodes des femmes qui tentent de le séduire. Il est attiré par sa lumière. Les premiers échanges présagent de moments houleux aussi bien verbalement que physiquement.

Brooke se sent étrangement attiré par le bad boy. Elle tente de résister. Et la convocation de Remy attise encore plus son désir. L’héroïne pensait finir dans son lit pas se voir offrir un emploi de rééducatrice sportive. La surprise fait place rapidement aux plaisirs de découvrir un être à part. La jeune femme a connu le sport en haut niveau, une blessure lui a brisé les ailes. Elle ne peut plus voler mais la passion demeure.

Remy est obsédé, captivée par Brooke. Il ne peut se détacher d’elle. Il n’arrive pas à se l’enlever de la tête. Au fil des jours, elle le transforme, le rendant addict à sa présence. Seule, la jeune femme réussit à combler le vide dans ses pensées. La tension s’avère de plus en plus palpables. Les désirs, les pulsions sont exacerbés par les contacts de plus en plus fréquents. Remy au lieu de foncer, semble prendre un malin plaisir à coller Brooke sur la corde raide. Au point, que cette dernière s’interroge pourquoi ne passent-ils pas à autre chose que dormir ensemble?

Seulement, les réticences de Remington prennent tout leur sens quand un mystère se lève. Le voile se déchire sur son personnage. Un être bluffant, percutant, marquant, dans tous les sens du terme. Les combats sont violents comme le héros. Ils donnent des frissons comme les scènes d’ébats sexuels. La chaleur ne quitte jamais bien longtemps les mots posés sur les pages.

Brooke est mon petit bémol. Parfois, j’ai eu envie de la claquer, de la secouer. Chacun des héros a son secret. Pas toujours amené avec le même talent… Et pourtant, j’ai pardonné à Brooke mon agacement, car elle apaise Remy. Elle lui apporte le salut, un espoir, un soleil, une raison d’être. L’héroïne réussit à voir par delà les poings et les coups que le héros donne à ses adversaires. La route n’est pas parfaite ni dénouée d’embûches.

Remy fait tourner la tête. Imparfait. Magnifique. Rien que pour lui, la lecture mérite le détour. Malgré les petits accrochages, les redits, les longueurs, tout s’oublie pour lui. Tout. Il est comme un ras de marée avec un arc-en-ciel au final. Complexe. Intense. La musique joue un rôle important. Les morceaux énoncent des sentiments bien plus fort, et tangibles que les mots. Ils font mouche. Laissez vous porter, moi, j’ai adoré.

La romance avec Brooke est volcanique, fusionnelle, brûlante. Certains côtés se comprennent quand le mystère se déchire pour Remy. Fight for Love: Real emporte dans un tourbillon acidulé, chaud, doux et captivant séduisant à souhait. Ne résistez pas, foncez!

Ma note:
9/10
Coup de coeur

ps: Evans capture avec des mots superbes le problème de la maladie. Elle pose mille émotions, mille tourments, mille petits détails qui rendent réaliste le mal dont souffre un pivot de son roman. (surligné pour le spoiler) / La bipolarité/

Informations:

  • Auteure: Katy Evans
  • Traductrice: Benita Rolland
  • Date de parution: 1 octobre 2014
  • Broché: 352 pages
  • Editeur : Hugo Roman
  • Collection : New Romance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *