[Avis Lecture] Dans chacun de mes mots de Tamara Ireland Stone

Vous avez déjà lu un roman qui vous chavire?
Qui vous submerge?
Qui vous touche profondément?
Une lecture qui vous emporte tellement que vous avez peur de ne pas trouver les mots justes pour dépeindre tout le bien que vous éprouvez pour ce bijou?
Moi si…
Dans chacun de mes mots de Tamara Ireland Stone fait partie du lot.
Je viens à peine de refermer le livre. Mon coeur est encore tout retourné par ma rencontre avec Samantha.

Dans-chacun-de-mes-mots_Tamara_Ireland_Stone

Synopsis:
Samantha Mc Allister est une fille comme les autres. Du moins en apparence. Elle cache un secret que ses amies, passionnées de mode et de soirées pyjama, ne pourraient pas comprendre : Sam est envahie d’angoisses et de sombres pensées qu’elle n’arrive pas à contrôler. Chaque acte, chaque prise de parole est un véritable calvaire. Pas évident quand on fait partie d’un groupe où tout fashion faux-pas ou crush sur le mauvais mec fait l’objet d’un raz-de-marée de critiques.

Mais un jour, Sam rencontre Caroline… Enfin, elle peut rester elle-même, voire se confier sur ses séances hebdomadaires chez le psy. Très vite, Caroline fait découvrir à Sam un lieu secret caché sous le gymnase du lycée : le Club des poètes, où chacun peut monter sur l’estrade et réciter ses créations. Peu à peu, Sam se prend presque à se sentir  » normale « … Mais pourquoi AJ, le mystérieux guitariste du groupe, ne semble-t-il pas accepter sa présence ? Sam devra-t-elle une fois de plus tout remettre en question ?

Mon avis:

J’aimerai pouvoir réussir à vous dire tout l’amour que j’ai ressenti pour Samantha, Aj, Caroline… et tous les autres. Pour tous ses personnages papiers devenus pendant quelques heures mes compagnons. J’aimerai pouvoir crier combien je les ai chéri. Combien ils m’ont touchée. Combien la plume de Tamara Ireland Stone sonne juste, délicate, brillante, magnifique.

Le sujet difficile se pose avec une infinie tendresse pour ses héros. Le travail derrière se ressent. Il permet de plonger dans un récit captivant du début à la fin. Mais pas seulement. J’avais peur de terminer en ruminant, en grondant, la manière d’aborder les troubles mentaux, la complexité du thème m’a surprise littéralement. J’ai eu envie de lire Dans chacun de mes mots dès le début de l’annonce de la parution française. J’en ressors retournée.

Samantha travers l’âge « ingrat » l’âge où tous les moindres signes dénoncent ou infirment une appartenance, l’âge où l’on se forge notre identité. Entourée depuis ses plus tendres années par une groupe de copines les Huit Tarées: Alexis, Kaitlyn, Olivia et Hailey, sont l’image type des filles les attirantes, les lumières (physiquement surtout), le haut du panier dans la population du lycée. L’héroïne suit la bande. Seulement, l’adhésion au club a un prix à payer. Très fort, pour une personne comme Sam. Ses épaules s’avèrent plus fragiles que les apparences le laissent supposer. J’ai été émerveillée par cette jeune fille. Emue. Je l’ai aimé dès le premier regard. Tout le monde, la croit timide, réservée, personne ne cherche à connaître ce que cache la surface. Rapidement, les indices se dévoilent. L’amitié des Huits Tarées est néfaste, un cercle vicieux pour Sam. Difficile de survivre avec elles, néanmoins comment exister sans?

Sam a un secret. Depuis ses onze ans, elle est suivie par une adorable psychiatre Sue, diagnostiquée névrosée obsessionnelle, elle est sous traitement. Sue a toujours le bon mot, toujours la parole apaisante. C’est un être comme on aimerait en croiser pour aider tout ceux qui souffrent comme la jeune adolescente. Au fond du gouffre, l’héroïne réalise une rencontre qui va tout bouleverser dans son existence: Caroline. Caroline est tout ce que Sam souhaiterait être. Une amitié en découle. Et la découverte d’un nouvel univers. Un monde s’ouvre à travers un lieu caché: Le Coin des Poètes.

Ici, nul jugement, juste une expression de ses petits mots, ses petites notes, de ses poèmes face aux autres membres. Le début d’un commencement pour Sam. Ouvrir une petite porte vers soi. Ce petit coin deviendra rapidement son cocon, sa bouffée d’oxygène, son horizon plus rose, moins noir, moins terne. Au fil des séances de lecture, d’écriture, Sam touche une normalité qu’elle n’a pas connu depuis longtemps. Elle sort de sa chrysalide. La voir oublier peu à peu son anxiété, sa nervosité, se repli sur soi-même est un pur bonheur. Sam semble prendre son envol, prendre conscience que pour exister parfois il faut couper les cordons avec le passé et oser être soi tout simplement.

Je ne vous cacherai pas que j’ai eu des larmes. J’ai été retournée. Emerveillée. Attristée. Heureuse. J’ai assisté à un superbe vol d’une adorable jeune fille prise de doute, d’angoisses, imparfaite, au « cerveau détracté », qui tente de vivre et s’adapter au quotidien. Les Huit tarées m’ont énervée tout le long, j’aurai aimé prendre dans mes bras la jeune Samantha, la soutenir, l’aimer, la choyer. La pousser doucement, comme Caroline le fait. L’épanouissement de Sam est dépeint avec une style captivant. Tous les mots, les poèmes ont une beauté incroyable, un ton marquant. Les mots me manquent pour dire tout l’amour, tous les sentiments qui sont nés face à ceux de Tamara Ireland Stone.

Aj, Caroline, Emily, offrent une possibilité d’échapper à l’influence des Huit Tarées. La fragile Sam saisit l’opportunité. Caroline m’a surprise. Enormément. *Chut* Faites sa rencontre, laissez-vous porter pas les pas de Sam. Aj est terriblement craquant, compréhensif, doux, passionné. Tous les personnages sont des perles. Le nouveau cercle et le coin des Poètes permettent d’améliorer la confiance en soi, d’éloigner les ombres de Sam.

Difficile de vous en raconter davantage sans tout dévoiler.Juste que c’est une histoire somptueuse, touchante, avec une pointe de romance toute mignonne. Une vraie pépite est cachée sous cette couverture avec des petits mots arrachés. Les troubles psychologiques de Sam se posent avec une justesse, une délicatesse, un amour pour son héroïne qui fait vibrer toutes les parcelles du coeur. Tamara Ireland Stone démontre que l’adolescence peut-être plus appréciable, plus acceptable avec une amitié solide, un entourage fort. La collection Hugo New Way livre avec Dans chacun de mes mots un trésor. J’ai fondu totalement, irrémédiablement. Tamara Ireland Stone donne vie à un récit émouvant, touchant, percutant, triste et rempli d’espoir à la fois.

Merci aux éditions Hugo roman new way pour la découverte.

Ma note:
10/10
Coup de coeur

Informations:
titre vo: Every Last Word
Auteur: Tamara Ireland Stone
Broché: 312 pages
Editeur : Hugo roman new way
Date de parution: 7 avril 2016
Prix: 17 euros en version papier
Disponible en numérique: oui
Thèmes: Young Adult, Romance, Problèmes Mentaux, Lycée, Amitié, Découverte de soi

Biographie de l’auteur
Tamara Ireland Stone est passionnée de musique, de ski et d’animaux. Elle a grandi en Californie, et n’a cessé de voyager jusqu’à ses 28 ans. Après avoir travaillé dans la Silicon Valley comme directrice marketing, elle s’est installée à San Francisco avec ses deux enfants.

Un commentaire sur “[Avis Lecture] Dans chacun de mes mots de Tamara Ireland Stone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *