[Avis Lecture] Beyond, Tome 1, Evasion de Lena Walker

Aujourd’hui, je vous parle de Beyond de Lena Walker. Merci à l’auteur pour la découverte. Ma première impression positive s’est confirmée au fil des pages. Vous aimez Roswell (vous savez la série avec Katherine Heigel)? Divergente et j’en passe? Vous aimez Zone 51? Vous devriez accroché à l’univers posé dans le roman.

Je vous ai dit que j’aimais la couverture simple, épurée et sans fioritures? D’emblée, elle note un esprit lié aux Aliens. Du moins, à mes yeux, les vôtres je ne sais pas. Le premier tome d’une trilogie a été un voyage inattendu, surprenant du début à la fin. Sous cette devanture, se cache une plume addictive, très plaisante, qui transporte dans un monde rempli de richesses.
Tout s’installe en douceur puis monte crescendo. L’auteur place ses personnages, prend le temps de les présenter, de nous laisser accrocher ou détester les divers protagonistes. Le ton commence sur un côté doux, délicat, j’avoue que j’ai eu un peu de mal, j’ai été surprise par l’atmosphère, puis je me suis retrouvée scotcher aux chapitres.

L’héroïne Victoria, adolescente de 17 ans, enfant unique, timide, en retrait, qui se fond dans la masse, vit dans une petite ville en Arizona, une bourgade des plus calmes, sans gros événements ni remue ménages. Un jour tout change. La disparition de deux jeunes filles bouleversent la donne. Le monde ne sera plus jamais comme avant. J’ai craqué pour cette lycéenne, elle a un je ne sais quoi qui a retenu mon attention. Peut-être son mélange de fragilité et de détermination? Plus forte que les autres ne pensent, Vic a su toucher une partie de mon coeur. Sur sa route, elle croise Liam, intriguant personnage à l’aura mystérieuse. Les hypothèses iront mon train tout le long dans ma cervelle. Qui est-il? Pourquoi est-il là? L’attrait que le jeune homme a sur Victoria se comprend. Leur destin semble lier, de quelle manière, ça reste à découvrir.

La tension palpable se dégage à chaque avancée de la lecture. L’enquête du kidnapping prend le lecteur par la main, l’emmenant vers des chemins sinueux. Le récit se divise en deux parties. Le style pose des bases originales, en demeurant classique, il se détache pour créer son propre paysage. Le résultat est assez réussi. Entre les personnages tour à tour émouvants, attachants, touchants, troublants, énervants, tête à claque… les indices, la trame, le charme agit. Plus le chemin avance, plus la complexité des faits se révèle. J’ai facilement oublié le côté très young adult de certains passages, ou les petits bas…

Lena Walker aborde dans Beyond de nombreux thèmes, si vous aimez la romance, le cinéma, les enquêtes, les aliens, foncez!!! Surtout que sa plume est agréable à suivre. Délicieuse. Sans s’enfermer dans un amoncellement d’informations et de tournures de phrases lourdes, elle porte le lecteur dans un voyage plein de rebondissements. L’attention est maintenue jusqu’au point final. En refermant le livre, l’envie d’en savoir plus tenaille très fortement. Surtout que cette fin, nom d’une noisette… Agent Mulder et Scully, notez dans vos tablettes la lecture de ce petit.

Je confirme donc mes propos:

Cherchez pas, il faut le lire! Point. Promis, je vous en reparle un peu plus tard. Un premier roman très prenant avec une plume prometteuse à souhait. Tout est réuni pour me séduire. Et vous aussi, j’espère.

Ma note:
7,5/10

Informations:
Broché: 258 pages
Editeur : CreateSpace Independent Publishing Platform
Date de parution: 18 octobre 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *