[Avis Lecture] Anna et son fantôme, Tome 1 – Le plus envoûtant des secrets de Franck Krebs

Synopsis:

1re partie : Anna est sous le charme. Terrorisée et sous le charme. Les fantômes n’existent pas. Pourtant elle en a croisé un dans son grenier. Son nom est Rodéric. Si elle a très envie de devenir son amie, le fantôme lui, est horrifié à cette idée. Non seulement, il risque de perdre sa tranquillité, mais aussi sa vie. La relation avec les humains est formellement interdite par la loi des fantômes ! Qu’importe Anna est décidée et ne doute pas une seconde de réussir à le convaincre. 2e partie : Anna le constate tous les jours : vivre sous le même toit qu’un fantôme n’est pas de tout repos. Cela frise même la catastrophe, lorsqu’une invitée surprise du nom de Cornélia débarque dans la maison. Ce fantôme turbulent, joueuse de cornemuse et amateur de cosmétiques pour ectoplasmes, a dans ses valises tout un stock de mauvais coups. Pourtant Anna ne subira pas passivement ses farces douteuses. Encore moins, depuis qu’elle soupçonne Cornélia d’être la petite amie de Rodéric.

Anna et son fantome tome 1 Franck Krebs

Mon avis:

Anna et son fantôme est un roman pétillant, doux, frais. Il se compose de divers chapitres racontés alternativement par Anna et le fantôme de sa nouvelle maison: Rodéric. Les deux adolescents vont se rencontrer et vivre des aventures ensemble. Leur amitié est contre nature. Un spectre ne doit pas se lier avec une humaine. Leur monde est trop éloigné l’un de l’autre. Pourtant, la vivacité, l’intelligence, les répliques de la jeune héroïne s’instillent peu à peu dans l’univers du fantôme. Du haut de ses 365 ans, il n’avait jamais eu l’occasion d’être en contact avec une personne aussi dynamique et qui puisse échanger avec lui.

Le plume de Franck Krebs est pleine d’humour. Elle a un charme qui tient éveillée. La petite romance douce qui se dessine plaira aux âmes romantiques. Le ton se voile d’une douceur infinie pour aborder les changements que la vie entraîne. Surtout quand deux parents se séparent, que l’un d’eux refait sa vie. Etre adulte, c’est pas toujours simple ni être adolescent. Les déboires d’Anna offrent une vision simple, franche et avec des mots sans fioritures ni complications des sentiments d’un enfant face au divorce de ses parents. Les personnages donnent vie à une affection tendre, l’attachement se réalise progressivement. L’envie d’en savoir plus sur Anna, sur sa mère, sur Rodéric titille. Jamais vraiment effrayant, juste très très mignon, l’histoire d’Anna et son fantôme a tout pour séduire les enfants de 11 ans et plus. Mon petit coeur est restée sur sa faim. Les liens se tissent et retiennent néanmoins dans leurs filets.

Ma note:
8/10

Livre lu en partenariat avec les éditions Hachette. Merci à eux pour la découverte.

Informations:

L’auteur Franck Krebs est décédé le 8 février 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *