[Avis] Les seigneurs de l’ombre: Le voyageur de l’obscur par Gena Showalter

★Synopsis:★
Après avoir passé des siècles dans les geôles de Lucifer, Baden est de retour sur terre. Pourtant, sa liberté n’est qu’illusoire, car il est dominé malgré lui par deux maîtres qui lui imposent leur loi : Destruction d’abord, le démon qui le hante et le pousse toujours à plus de violence. Hadès ensuite, le roi des enfers, qui le traite comme son esclave et lui impose des missions de plus en plus périlleuses. Chargé de s’emparer d’une mystérieuse pièce aux puissants pouvoirs, Baden se présente ainsi chez Aleksander, un homme d’une cruauté et d’une violence inouïes, qui vient d’épouser sous la contrainte Katarina, une jeune humaine. Choqué par cette union, mais aussi séduit par la beauté de Katarina, Baden enlève la jeune femme et la conduit à la citadelle des seigneurs de l’ombre. Cependant, loin de lui être reconnaissante de l’avoir sauvée, Katarina semble craindre Baden presque autant que son monstrueux mari et ne songe qu’à s’enfuir…

★Mon avis:★

Les Seigneurs de l’ombre sont juste sensationnels. Si vous ne le connaissez pas, foncez et procurez vous les autres tomes. Gena Showalter possède un style fluide, addictif et parvient à tous les coups à donner vie à des personnages attachants. La preuve, je partais avec des idées sur Baden. Je suis ressortie du tome Le voyage de l’obscur avec un coup de coeur pour le héros. Beaucoup moins pour son pendant féminin Katarina. Les deux ont réussi à me surprendre. J’ai juste pas compris le côté illogique de l’héroïne. L’évolution de ses sentiments m’ont laissé sur le bas de la route. J’ai davantage apprécié l’entourage Hadès, Taliyah, Gilly, William, Galen et Caméo.

Soupirs, soupris, Gilly et Caméo. Rhaaa. Et Puck, Puck, il m’a étonnée. L’auteur parvient à entraîner dans des chemins dont je ne pensais pas découvrir l’existence. Elle prend des traverses, bouleverse, bouscule et percute les sentiments. Les émotions volètent, s’entrechoquent. Quand votre esprit s’imagine tel couple puis que l’écrivain modifie vos plans, vous restez le cul par terre. Gena Showalter ici l’a réalisé. Elle pousse à s’interroger, à marquer un temps. Elle titille la curiosité. Très habilement, l’auteur dirige vers une nouvelle route. Les seigneurs de l’ombre n’ont pas fini de réserver des surprises.

Un sentiment étrange me vient en refermant le livre. Je me demande si c’est courant de craquer davantage pour des personnages secondaires que pour les principaux. D’avoir des pincements, des sourires rien que de les voir arriver au coin d’un événement. D’avoir des yeux levés face à l’héroïne. Mais néanmoins d’âtre toujours autant emportée par le style de Gena Showalter, d’avoir aimé retrouver son univers, de regretter de les quitter…

★ Merci aux éditions Harlequin pour ce SP ★
Le voyageur de l'obscur par Gena Showalter

★Ma note:★
★ 8+/10 ★

★Informations:★
Série Les Seigneurs de l’Ombre (12 livres pour le moment)
Tome 12
Titre vo: The Darkest Torment
Auteure: Gena Showalter
Genre : Paranormal, Sentimental
Série : Les seigneurs de l’ombre
Nocturne N°136
Date de parution: 01/09/2016
Prix: 8,50 euros
Thèmes: Démons, Immortalité, Romance paranormale, Guerrier, Amour, Romance

★A propos de l’auteur : ★
On ne présente plus Gena Showalter tant ses romans l’ont rendue célèbre dans le monde entier. Chacun de ses livres est un best-seller – et sa série Les Seigneurs de l’ombre, dont Le voyageur de l’obscur est le douzième tome, ne fait pas exception à la règle. Ses sagas sont souvent comparées par ses fans à celles de Sherrilyn Kenyon et Kresley Cole, cette dernière la considérant comme « une référence absolue dans le genre paranormal et fantastique ».

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *